Premier contact avec… Le Bateau de Thésée de Toshiya Higashimoto

Thésée

Début mars, l’éditeur Vega a fait son grand retour, sous la houlette de Dupuis. Après avoir été durement touché par l’année 2020, c’est un nouveau départ à la fois pour Vega et pour toutes les séries éditées, puisqu’elles reviennent en fanfare, avec de nouveaux tomes qui paraissent et, pour les nouveaux venus, des tarifs particulièrement attractifs avec beaucoup de séries proposant les deux ou trois premiers tomes au prix de 3€ chacun. Ce sont Peleliu et Le Bateau de Thésée qui ouvrent le bal, et si les deux séries méritent d’être débutées à ce prix, c’est pour la seconde que mon cœur bat le plus fort.

24 Juin 1989. Une effroyable affaire d’empoisonnement au cyanure de potassium frappe l’école primaire du village d’Oto Usu (département de Hokkaido), faisant 21 victimes. Le coupable désigné est le policier du village, un certain Bungo Sano. Vingt-huit ans après les faits, son fils, Shin, se rend à Hokkaido pour rencontrer ce père qui a toujours clamé son innocence. Mais auparavant, Shin décide de faire un crochet par Oto Usu, où il se trouve brusquement enveloppé dans un épais brouillard. Lorsque ce dernier se retire, le jeune homme se retrouve devant l’école primaire d’Oto Usu, qui est censée avoir été rasée après le drame. En réalité, Shin a été mystérieusement transporté dans le village tel qu’il existait, six mois avant la tragédie !

Étonnamment, malgré le fait que lors de sa première sortie j’en entendais énormément de bien, je ne m’étais jamais vraiment penché sur cette série. Je savais qu’elle était matinée de fantastique, mais je n’avais pas vraiment d’idée du sujet. Mais les couvertures ne me parlaient pas, me donnaient l’impression d’un titre un peu historique et il y avait quelque chose qui faisait que je l’avais laissé filer. Cependant, étant un peu une victime, l’offre des trois premiers tomes à 3 euros chacun m’a donné envie de tenter ma chance, et je ne regrette pas !

Même si j’ai copié le résumé ci-dessus, je trouve qu’il convient de revenir plus en détails sur l’intrigue, car c’est surement le gros point fort du titre pour moi (mais pas le seul). Comme c’est indiqué, il y a une composante fantastique au récit, puisque le héros se retrouve transporté dans le temps, quelques mois avant un événement tragique qui a bouleversé sa vie alors qu’il n’était pas encore né.

Car Shin, le personnage principal trentenaire, a grandi dans un cadre terrible, étant toujours victime de brimades à l’école, ou ayant des difficultés au travail, car il est le fils d’un homme qui aurait tué 21 personnes dont 16 enfants dans une école, avant même la naissance de Shin. D’emblée j’ai trouvé ce postulat intéressant car il pose la question de l’influence de l’héritage familial sur nos vies, un sujet que je trouve passionnant. Et si ici c’est fait par le biais de cette histoire de meurtre, qui est très spécifique, il n’empêche que tout individu est façonné par ce qu’il hérite de sa famille, que ce soit en terme de gènes, évidemment, mais aussi d’éducation et des éventuelles problématiques individuelles des parents. Chaque élément est transmis à l’enfant qui doit faire avec, que ce soit en positif ou en négatif. De ce fait, la vie compliquée de Shin fait écho à ceci (et va à l’encontre de l’idée d’égalité des chances créée de toutes pièces par les privilégiés pour faire croire qu’ils ont mérité leur statut).

Bateau de Thésée 2

Et là où c’est encore plus intéressant, c’est que le retour dans le passé que va effectuer Shin, sans savoir comment cela a pu avoir lieu, va lui permettre de rencontrer ce père qu’il n’a jamais vu avant le fameux événement fatidique. De plus, la femme de Shin avait fait des recherches au sujet de cet événement et de ce père, qui a toujours clamé son innocence, ce qui fait que le personnage principal a connaissance d’un certain nombre de choses qui se sont passées avant, et qui pourraient être connectées à cette histoire sordide.

Vous l’aurez donc compris, Shin va enquêter sur ces événements dans le but de les empêcher, car il y a dès ce mois de janvier 1989 où il se trouve des affaires étranges, qui entraînent la mort d’enfants. Tout ceci forme un gros puzzle qu’il va essayer de reconstruire afin de connaitre le fin mot de l’histoire, mais aussi de changer le cours des événements… D’autant plus qu’il va rapidement se rendre compte que ce fameux père n’a vraiment pas le profil d’un tueur.

Bateau de ThéséeEt c’est là que le récit devient encore plus brillant. Car au-delà de l’enquête policière déjà très haletante, le récit et rendu encore meilleur et plus prenant émotionnellement par la relation qui commence à se nouer entre Shin et ce père qu’il n’a jamais connu. Les deux hommes vont se rapprocher, et le fait que Bungo (le père du héros) soit policier va évidemment aider dans l’enquête. De là découleront beaucoup de séquences intimes, parfois même de mise à nu, qui vont convaincre rapidement Shin de l’innocence de son père. Et le jeune homme n’ayant pas de domicile, puisqu’il ne vient pas de cette époque, il va vivre chez la famille de Bungo, c’est à dire avec sa mère, son frère et sa sœur plus jeunes.

Cet aspect du récit est particulièrement réussi en terme d’écriture et permet de largement dépasser le cadre de son postulat initial. Ou plutôt il permet de totalement marier la thématique familiale à l’intrigue de thriller légèrement fantastique. Fantastique qui n’est d’ailleurs pas trop présent et qui se fait accepter très facilement, ce qui était surement ma plus grosse appréhension. Pour ce qui est du thriller et du côté enquête, j’ai tout de suite accroché. On recherche des indices, on est mis sur des fausses pistes, c’est terriblement haletant et il y a suffisamment d’enjeux qui se multiplient pour accrocher comme il se doit.

Enfin, l’esthétique globale du titre contribue à lui apporter une ambiance vraiment particulière. Déjà, le cadre du village enneigé fait des merveilles et nous transporte vraiment facilement dans le récit. Mais en plus, le dessin de l’auteur est clairement à la hauteur, avec des visages expressifs et détaillés qui nous aident beaucoup à ressentir de l’empathie pour les personnages. Et les décors sont également très soignés afin de nous baigner totalement dans cette ambiance hivernale.

Ainsi, ces trois premiers tomes m’ont totalement transporté. Que ce soit son enquête haletante, son esthétique vraiment travaillée ou, surtout, sa composante familiale particulièrement intéressante, Le Bateau de Thésée regorge de qualités qui ont réussi à totalement me convaincre. J’étais même étonné de rentrer si facilement dedans et d’enchaîner aussi vite les trois tomes. Et si je vous propose cet article dans la foulée, c’est pour que vous encourager à profiter de cette offre de lancement. D’autant plus que la série ne sera au final pas très longue puisqu’elle est terminée en 10 tomes au Japon, et que 6 sont parus chez nous… Inutile de préciser que je vais me procurer la suite au plus vite !

Shin

38 commentaires

  1. C’est effectivement un très très bon thriller. Le fantastique est bien dosé. En parallèle, il y a un côté très réaliste dans le traitement de la famille. Et l’enquête est prenante.
    Cette réédition Tom e à pic, je regrette juste la texture de la couverture qui a changé…

    Aimé par 1 personne

    • Ah, n’ayant jamais touché à la couverture d’origine, je ne peux pas comparer. Mais pour 3 euros le tome, je ne vais pas me plaindre. Je pense acheter les suivants au plus vite !

      Comme tu dis, le titre arrive à conserver un traitement vraiment réaliste malgré le fantastique qui me plaît vraiment, notamment dans le composante familiale, qui est une de mes obsessions, je crois que ça s’est remarqué avec le temps.

      Aimé par 1 personne

      • Ça va alors, je sais rester discret et ne pas trop insister sur certaines choses, je suis rassuré 🤣

        Peleliu, il faut aussi que j’écrive dessus dans la semaine. J’ai beaucoup aimé mais finalement je préfère quand même Le Bateau de Thésée, alors qu’il m’attirait moins de prime abord.

        Aimé par 1 personne

  2. Une très bonne idée ces rééditions a 3€. Y’a deux ans quasiment personne n’avait pris les séries de chez Vega (je suis un des rares à les avoir toutes testées 😅)
    Le bateau de Thésée est vraiment super ! Je regrette juste le changement de couvertures. Là elles sont classiques alors qu’elles avaient un effet doux au toucher très sympa.

    Aimé par 1 personne

  3. Cette saga est géniale ! J’ai lu le premier tome il y a un moment et j’ai la suite dans ma PAL, c’est vraiment une histoire prenante, il faut que je la sorte de ma PAL cette suite !!!! ^^’

    Aimé par 1 personne

  4. Ça fait plusieurs fois que je vois passer cette série dernièrement. Mais comme tu le sais, j’évite de trop me pencher sur des « nouveautés ». Sauf que ça a vraiment l’air pas mal. 😂 Alors je verrais bien si je craque.

    Aimé par 1 personne

  5. Bon bah je vois qu’on a le même ressenti sur le titre ! Je trouve que le côté familial est vraiment le gros plus du titre, même si l’enquête est très prenante, le côté fantastique reste plutôt classique avec le retour dans le passé et les répercussions des actes sur les événements du futur. Il faut rapidement que je me prenne la suite!

    Aimé par 1 personne

  6. L’une de mes séries coup de coeur ! ♥ Il faut que j’aille chercher le dernier tome cette semaine. Et j’ai bien envie de profiter de l’offre temporaire pour découvrir Peleliu qui me fait de l’oeil depuis des mois… 🙂 En tout cas ton enthousiasme fait plaisir à lire, je le partage complètement ! 😀

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.