Mon avis sur… Iruma à l’école des démons T.4 de Osamu Nishi

Iruma

Avec un peu de retard, on va s’attaquer enfin au quatrième tome d’Iruma à l’école des démons, une de mes séries chouchou du moment, que j’ai d’ailleurs classé en deuxième titre que j’ai préféré de 2020 (voir mon article ici). Un tome que Nobi Nobi m’a envoyé, et je les en remercie, et qui met ici l’intrigue au centre des choses, comme nous allons le voir !


Mon avis sur les tomes précédents : Tome 1Tome 2Tome 3


En compagnie d’Az et de Clara qui ont décidé de le suivre, Iruma s’est inscrit au batora de création d’objets magiques où il a rencontré le président et unique membre Kiriwo, et c’est désormais avec entrain qu’ils préparent ensemble la fête des batora. Iruma a pour désir d’en mettre plein…

Dans le précédent tome, nous faisons la rencontre du personnage de Kiriwo, un triste étudiant qui s’apparente un peu à un nerd, et qui surtout semble nourrir une forme de rancœur envers les autres, au point de fomenter un attentat durant une fête à l’école. C’est tout du moins ce que nous apprenons à la fin du troisième tome, alors que l’on pensait avant qu’il était un potentiel nouvel ami pour Iruma.

Ainsi, ce quatrième volume passe à la seconde, et après des tomes exposant l’univers et les personnages principaux, une péripétie qui s’étale sur tout le tome est lancée. Certes, il s’agit d’une péripétie à court terme, mai c’est néanmoins un élément qui permet au récit de présenter un peu de danger et de problèmes à résoudre. Car Kiriwo est sur le point de déclencher un attentat, et Iruma va faire le nécessaire pour rétablir la situation. De ce fait, alors que les premiers tomes n’avaient pas de direction claire et de liant autre qu’Iruma et sa vie à l’école, on commence à avoir quelques antagonistes qui se dévoilent, ainsi que de l’action avec, comme je l’ai déjà dit, des enjeux.

On se doute bien cependant que personne ne va mourir ou être blessé de façon irrémédiable, puisqu’on reste dans les premiers tomes de la série, qui doit avoir une progression dramatique… progressive justement. Mais malgré tout, cela permet d’insuffler un peu de tension dans cet univers, ainsi qu’un rythme qui s’accélère.

Et surtout, c’est l’occasion de faire évoluer Iruma. Dans les précédents tomes, il s’affirme déjà en faisant des efforts pour arriver à atteindre un objectif précis, pour la première fois de sa vie. Et là, de la même façon, il va faire des efforts, afin de protéger les autres. Ainsi, on sent les débuts d’une figure héroïque s’inscrire dans la série. On reste bien entendu dans une construction classique, mais cela ne l’empêche pas d’être tout à fait efficace et bien menée, même si, paradoxalement, l’arrivée d’enjeux plus importants a rendu ce tome moins remarquable que les précédents.

Je pense que la raison en est justement que le fait de lancer une péripétie sur tout le tome met un peu en pause le développement de l’univers, qui est un des éléments qui m’intéresse le plus dans cette série. J’ai eu l’occasion d’en parler quand j’ai abordé les tomes précédents, mais c’est vraiment cette école évoquant Poudlard qui m’a séduit en premier lieu. Et si ce tome permet quand même d’en voir toujours plus, il met l’exposition en sourdine afin de dérouler ses enjeux et son récit.

Mais si je n’ai pas été autant emporté que dans les précédents, la lecture reste vraiment des plus agréables grâce à un travail toujours aussi réussi de la part de l’auteur. De plus, ce tome s’inscrit dans un récit global et doit être jugé comme tel. Ce que je veux dire, c’est que l’alternance en terme de rythme est normale, et l’exposition doit être suivie d’une avancée dans les enjeux afin que le récit se déroule de façon fluide. Ainsi, ce quatrième volume permet d’enclencher la vitesse supérieure comme je l’ai dit. En terme de construction, on a vu ça dans de nombreuses séries et c’est un passage obligé pour continuer sur de bons rails. En l’état, les aventures d’Iruma promettent toujours autant !

2 commentaires

  1. Je commence à prendre du retard sur cette série. Je n’ai toujours pas lu le tome 3 qui est dans ma Pal.
    Après, je ne te cache pas que quand j’ai appris le nombre de tome en japonais, ça me fait légèrement peur. Et avec ce que tu dis du 4e tome, je me dis que je vais attendre encore un peu pour acheter la suite. Voir si ça vaut le coup ou pas.

    Aimé par 2 personnes

    • Après, ce quatrième tome reste très bon, c’est surtout que comme on met en pause l’exploration de l’école et l’univers, ça me touche moins.

      La série est partie pour durer en effet, mais si ils restent dans une dynamique de construction d’univers à la Harry Potter, ça se justifiera.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.