Mes mangas préférés de 2020

Qui dit décembre dit tops de fin d’année en tous genres. Et si certains pestent contre ces articles, je dois avouer que j’ai toujours grand plaisir à proposer les miens, et à lire ceux des autres. Nous allons donc voir quelles sont mes nouveautés manga préférées de 2020.

J’entends par là nouveautés EN FRANCE, évidemment, ces titres ne sont pas des nouveautés au Japon. De même, il ne sera pas question de rééditions car j’ai un article qui sera dédié à ces titres spécifiquement. Enfin, les titres qui datent d’avant 2020 mais que j’ai découvert cette année auront aussi leur article dédié, afin de faire un bilan en bonne et due forme sur une année riche en sorties.

J’avais déjà fait le compte l’année dernière (vous pouvez voir mon article ici si ça vous dit), et j’avais découvert 21 nouveautés, ce qui n’est pas énorme. Cet année, grâce à des achats un tout petit peu plus réfléchis, et surtout à des partenariats avec des éditeurs, et aussi grâce aux médiathèques, j’arrive à une soixantaine de nouvelles séries et/ou one shot testés parus cette année. Ce qui est un plutôt beau chiffre, qui me permet de dresser un top des 15 titres qui sont pour moi à retenir. Bien entendu, c’est totalement subjectif, comme tout ce que vous pourrez trouver sur ce blog.

Enfin, je trouve que l’année 2020 a été une très bonne année avec beaucoup de très beaux titres, MAIS… Il n’y a à mes yeux eu aucun titre qui a eu un impact aussi fort que Beastars en 2019 pour moi, et encore cette année, Beastars reste la série en cours la plus prenante à mes yeux. Mais on est pas là pour parler de ça !

Tout ceci étant dit, passons tout de suite au classement !


Le Renard et le petit Tanuki15. Le Renard et le petit Tanuki, de Mi Tagawa (1 tome paru en France, en cours au Japon avec 3 tomes)
Mon avis sur le Tome 1

Après avoir lu Père & Fils cette année, ce fut un plaisir pour moi de retrouver Mi Tagawa avec une nouvelle série. Si ce nouveau titre est ancré dans le folklore japonais avec ses créatures spécifiques, on y retrouve la douceur de la mangaka, que ce soit dans l’esthétique ou l’écriture, ainsi que des thématiques familiales qui me touchent.
Ainsi, ce premier tome m’a charmé comme je m’y attendais, je reconnais de toute façon que j’étais la cible parfaite pour ce titre compte tenu de ses thématiques et son ambiance. De ce fait, je continuerai de suivre cette série avec grand plaisir en 2021, et vous conseille de jeter un œil dessus !


Nova14. Nova, de Caly (1 tome paru sur 4)
Mon avis sur le Tome 1

Je vais répéter ce que j’avais dit dans mon article, mais j’ai, comme pas mal de gens je pense, un à priori un peu négatif quand il s’agit de manga français, alors que je n’ai aucun doute sur le fait que l’on a aussi chez nous des auteurs de grand talent.
Et Nova de Caly est venu me prouver qu’en effet, on peut trouver de très beaux mangas français. Que ce soit son esthétique que j’ai trouvé de toute beauté, ou l’écriture des personnages qui m’a tout de suite parlé, ce premier tome m’a vraiment marqué et est très clairement une lecture que je recommande, et qui a le potentiel de toucher beaucoup de monde !


Cigarette and cherry13. Cigarette and Cherry, de Daishiro Kawakami (3 tomes parus en France, série terminée au Japon en 10 tomes)
Mon avis sur les Tomes 1&2

Un des grands moments éditoriaux de 2020 pour moi a été l’arrivée de la collection Life de Kana. Elle est arrivée je pense au bon moment, où j’ai commencé à décrocher de certains types de lectures pour au contraire aller davantage vers des mangas tranche de vie adulte, et c’est justement le positionnement de cette collection. Et Cigarette and Cherry est une vraie réussite (comme tous les titres de la collection par ailleurs). Pour résumer, la série est centrée sur un jeune étudiant puceau qui tombe sous le charme d’une doctorante bien plus mature, et on aura l’occasion de les suivre au gré de leurs rencontres, et c’est un bonheur de voir l’évolution de cette relation qui va tranquillement vers une belle romance.


Just not married12. Just not Married, de Kinoko Higurashi (3 tomes parus en France, série terminée en 5 tomes au Japon)
Mon avis sur le Tome 1

On continue avec la collection Life. Comme je l’ai dit, je trouve vraiment toutes les séries qui la composent super réussies, chacune à leur façon. Et en l’occurrence, Just Not Married est le titre de lancement, et est vraiment particulièrement réussi. L’idée est de suivre un couple ensemble depuis des années, et chaque chapitre est découpé en deux, permettant de voir le même événement du point de vue de l’homme, et du point de vue de la femme. Ce gimmick narratif fonctionne à la perfection, et la série a cette grosse qualité de renvoyer à ce que l’on vit quand on est en couple depuis des années, suscitant par la même des émotions toutes personnelles chez moi.


Golden Sheep11. Golden Sheep, de Kaori Ozaki (2 tomes parus en France, série terminée au Japon en 3 tomes)
Mon avis sur le tome 1

Cette série courte se focalise sur les changements qui s’opèrent lors de l’adolescence, et les difficultés qui les accompagnent. Une thématique qui manque d’originalité, mais traitée avec tellement de sensibilité et de talent que j’ai été totalement conquis par ces deux premiers tomes.
Et l’esthétique de Kaori Ozaki est toujours d’une grande douceur, mettant parfaitement en valeur l’ambiance du titre.
On attendra donc avec impatience le troisième et dernier tome en début d’année 2021.


Veil10. Veil, de Kotteri (2 tomes parus en France, 3 au Japon)
Mon avis sur ces deux volumes

Ce titre est vraiment très particulier dans ce classement. Déjà, il est le premier titre publié par le nouvel éditeur sur le marché Noeve Grafx, fraîchement lancé dans le monde du manga en Novembre.
Mais surtout, l’éditeur frappe déjà très fort avec ce titre (ils ont sorti Spe Ope en même temps, mais c’est un moins grand coup éditorial). Le titre est à mi-chemin entre le manga et l’artbook, avec un titre assez peu narratif mais au parti-pris esthétique qui fonctionne parfaitement pour peu qu’on y adhère. Et surtout, l’éditeur a mis les petits plats dans les grands pour frapper un grand coup, avec une édition en couleurs absolument magnifique, bardée de bonus, dont l’élégance est parfaitement en phase avec le contenu de l’ouvrage. Un très beau coup pour Noeve Grafx, et un des titres marquants de 2020.


Half & Half9. Half&Half, de Kouji Seo (2 tomes, série terminée en France et au Japon)
Mon avis sur le titre

Half & Half a été ma première rencontre avec Kouji Seo, mangaka spécialisé dans la comédie romantique que je découvre avec grand plaisir cette année. Fuka et Hitman sont d’ailleurs parmi mes très belles découvertes de 2020 et j’ai longtemps hésité entre Half & Half et Hitman pour ce top. Mais mon choix est allé vers cette histoire à la portée philosophique sur la valeur de la vie, matinée de romance et d’érotisme, un élément récurrent chez l’auteur. Une véritable pépite, pour un auteur qui mérite vraiment d’être découvert.


Trait pour trait8. Trait pour Trait, de Akiko Higashimura (1 tome paru en France, série terminée au Japon en 5 tomes)
Mon avis sur le Tome 1

Si Kouji Seo a été une de mes belles découvertes de l’année en tant que mangaka, Akiko Higashimura est clairement l’artiste qui aura été LA révélation. Et Trait pour Trait est le premier titre de cette dernière que j’ai eu l’occasion de découvrir, et ce fut une claque.
Nous sommes dans une série autobiographique où la mangaka décrit sa relation avec son mentor, entre moments touchants et gros éclats de rire, tant elle fait preuve d’un humour qui fait mouche avec beaucoup d’autodérision et d’esprit critique vis-à-vis d’elle-même.
Un premier tome vraiment marquant pour une série que j’ai très hâte de continuer, et qui marque ma rencontre avec une mangaka d’exception.


Our Colorful Days7. Our Colorful Days, de Gengoroh Tagame (Série terminée en 3 tomes)
Mon avis sur le Tome 1

Après Le Mari de mon frère, Gengoroh Tagame revient pour notre plus grand bonheur avec une autre série traitant avec intelligence et sensibilité d’homosexualité.
Mais loin de se répéter, il explore cette même thématique sous une autre facette, avec la question de la découverte de sa propre sexualité et le coming out.
Comme dans sa précédente série, il arrive en peu de temps à développer avec talent des personnages attachants et crédibles, pour lesquels on se prend très facilement d’affection. Une nouvelle réussite totale pour l’auteur, que l’on espère revoir au plus vite !


A Journey Beyond Heaven6. A Journey Beyond Heaven, de Masakazu Ishiguro (1 tome paru en France, en cours au Japon avec 4 tomes parus)
Mon avis sur le Tome 1

Pour ce titre, c’est un peu le saut de la foi tant il est compliqué de savoir avec seulement un tome où l’on va. Mais ce premier tome est tellement intrigant et maîtrisé que la suite est surement une de mes plus grosses attentes. De ce fait, le titre n’est « que » 6e, mais pourrait monter en gamme au fil des tomes.
Pour dire simplement, nous sommes dans un univers post-apo avec des relents de Akira et The Promised Neverland, dont l’univers un peu ravagé rappelle les classiques du genre. Mais surtout, ce premier volume arrive à poser de nombreuses questions et nous perdre, pour je l’espère mieux développer son intrigue par la suite. Quoi qu’il en soit, ce fut une excellente surprise et j’ai hâte que cet univers et cette intrigue s’étoffe pour voir où le mangaka souhaite nous amener.


The Quintessential Quintuplets5. The Quintessential Quintuplets, de Negi Haruba (6 tomes parus en France, série terminée au Japon en 14 tomes)
Mon avis sur les Tomes 1 et 2

Cette comédie romantique phénomène au Japon était très attendue en France, et son arrivée en début d’année a été particulière pour moi. J’ai trouvé les deux premiers tomes bons, mais sans être retourné pour autant (sauf du point de vue esthétique, magnifique dès le début). Mais au fil des tomes, la série ne fait que monter en puissance et se révèle parmi mes préférées de l’année tant Negi Haruba maîtrise son écriture. Chaque tome de cette comédie romantique étant devenu un bonbon délicieux que j’attends avec impatience. Et j’ai vraiment hâte de savoir ce que nous réserve l’auteur, notamment pour sa conclusion et le fameux mariage annoncé, que j’ai réussi à ne pas me faire spoiler !


Asadora4. Asadora, de Naoki Urasawa (3 Tomes parus en France, série en cours au Japon avec 4 tomes parus)
Mon avis sur le Tome 1

Il était évident que la nouvelle série du grand Naoki Urasawa serait dans mon top. Et il rate le podium de peu, mais n’en reste pas moins un titre à lire à tout prix, comme tous les Urasawa.
Alors pourquoi il n’est « que » 4e ? Tout simplement car ses deux premiers tomes, excellents au demeurant, ne sont pas aussi tonitruants que les introductions de série auxquelles Urasawa nous avait habitué. Mais avec le tome 3, toute la virtuosité de l’auteur se déploie, que ce soit dans le travail sur les personnages, la façon dont les strates de récit s’imbriquent et l’ambiance de mystère. En bref, on retrouve une fois de plus le Urasawa qu’on aime, pour une aventure qui sera à n’en point douter marquante !


Nos temps contraires3. Nos Temps Contraires, de Gin Toriko (2 tomes parus en France, série terminée en 8 tomes)
Mon avis sur le Tome 1

Ce shojo de SF s’inscrit dans un projet éditorial d’Akata visant à montrer la diversité du shojo, aux côtés d’un titre de Fantasy et d’un titre historique. Je n’ai pas lu les deux autres, mais Nos Temps Contraires a fait fort dès son premier tome. Entre son esthétique de toute beauté, la construction habile de son univers et sa grande richesse thématique, la série a un très très grand potentiel qui sera, je l’espère, parfaitement développé au cours des 8 tomes qu’elle comptera.


Iruma2. Iruma à l’école des démons, d’Osamu Nishi (4 tomes parus en France, en cours au Japon avec 19 tomes parus)
Mon avis sur le Tome 1

Dès son annonce, j’ai été séduit par le concept à la Harry Potter d’Iruma, où l’on suit un jeune ado dans une école démoniaque, devant cacher son identité. Et dès le premier tome, la série a su me conquérir grâce à son ambiance, son esthétique et son univers. Elle arrive à combler un gros manque que j’avais concernant le shonen en général, avec une construction habile qui laisse deviner un très grand potentiel sur le long terme.
Car si le titre me séduit depuis son premier tome, l’univers a encore énormément à offrir en terme de personnages, de développements d’intrigues et de situations loufoques. Ainsi, Nobi Nobi a frappé fort avec cette série et tient selon moi un manga fleuve (déjà près de 20 tomes au Japon) qui a le potentiel pour devenir un gros succès tant la formule peut toucher un très large public.


1.Tokyo Tarareba Girls, de Akiko Higashimura (2 tomes parus en France, série terminée au Japon en 9 tomes)
Mon avis sur le Tome 1

Tokyo Tarareba Girls

Je l’avais pressenti lors de ma lecture du premier tome, et le second a confirmé cet état de fait : Tokyo Tarareba Girls est de très loin la lecture qui m’a le plus marqué cette année. Si j’ai découvert Akiko Higashimura peu de temps avant avec le premier tome de Trait pour Trait, c’est vraiment avec TTG que j’ai pris conscience de tout le génie de la mangaka. Depuis, j’ai débuté Le Tigre des Neiges (également édité par Le Lézard Noir dans de très beaux volumes) et Princess Jellyfish, et chacun de ses titres m’enchante. Au-delà de son style visuel reconnaissable entre mille, Higashimura a aussi une science du dialogue et du tempo comique vraiment dingue, qui rend chacun de ses titres hilarants (y compris Le Tigre des Neiges, bien que moins axé sur l’humour). Mais en plus de ça, ce qu’elle écrit est toujours passionnant.

Pour ce qui est de TTG, on suit un trio de trentenaire en crise, qui se questionnent énormément sur l’état de leur vie, en particulier amoureuse. Elles craignent d’avoir raté le train comme on dit, et entre beuveries, travail et déboires sentimentaux, on prend un plaisir fou à les suivre. On passe de la crise de rire aux moments plus amers en un clin d’œil, mais toujours avec ce même talent d’écriture et de mise en scène. Et on s’attache extrêmement vite à ces femmes en crise, via le portrait doux amer dressé par la mangaka, qui comme à son habitude ne fait pas de cadeau à ses personnages.

Une véritable pépite dont j’attends chaque tome avec une impatience non dissimulée, qui m’a convaincu du talent d’Akiko Higashimura, mangaka de génie encore trop peu représentée chez nous. En attendant que les éditeurs se lancent dans la publication de ses autres titres, je m’en vais rattraper ses quelques séries parues en France, et je vous encourage à faire de même si ce n’est pas encore le cas, car on est là face à un talent rare et précieux.



Ce top étant désormais terminé, je serai ravi d’échanger avec vous, savoir quels sont vos coups de cœur de l’année, savoir également si vous avez lu les titres que j’ai choisi et ce que vous en pensez.

45 commentaires

  1. Il y a un eu un petit coup de théâtre dans ton classement puisque je m’attendais à voir Iruma à l’école des démons en première position 🙂
    Si Le Renard et le petit Tanuki avait tout de suite attiré mon attention, ce sont bien les bons avis, dont le tien, qui m’avaient donné envie de regarder le titre de plus près et de croiser les doigts pour que ma médiathèque décide de l’acquérir…
    Quant à Veil, à peine sortie, voilà que le titre semble avoir déjà conquis les cœurs !

    J'aime

    • Oui, par rapport à ton premier commentaire, il était évident qu’Iruma serait sur le podium mais dès que j’ai lu le premier tome de TTG, j’ai su que ce serait mon number One et le deuxième l’a confirmé.
      Plus globalement, Akiko Higashimura est une de mes révélations de l’année, elle a tellement de talent !

      Aimé par 1 personne

  2. Héhé, je savais quel serait le premier du classement. Je ne pensais pas que je verrai ce genre de tops si tôt… Et tu n’as pas envie d’en faire un pour des mangas plus « vieux » que tu as découvert cette année ?

    Je remarque que, même si tes avis sont super bien détaillés, tu arrives toujours à en extirper le positif (moi, c’est le négatif, aha). Je trouve ça assez impressionnant…

    Des gens n’aiment pas ce genre d’articles ? J’adore les lire, ça permet de se rappeler ce que le blogueur a aimé durant l’année et si on n’a pas lu la personne avant, de mieux cerner ce qui lui plaît. Et puis c’est plus détaillé qu’un simple Book Haul : les livres ont été lus !

    Aimé par 1 personne

    • Je suis tout à fait d’accord avec toi sur l’intérêt de ce genre d’articles. Mais c’est souvent perçu comme des trucs facile juste pour générer du clic. Mais de mon côté, je prends ça comme quelque chose d’agréable à lire et qui permet de remettre en avant des coups de cœur.

      Un article sur mes découvertes de l’année qui ne sont pas de 2020 est prévu, ainsi qu’un autre sur les « grands moments editoriaux » de l’année.
      Et surement un sur le bilan global du blog en 2020, avec les objectifs que je m’étais fixé en terme de decouverte pour l’année (j’en avais oublié un certain nombre donc ce sera pas un franc succès) et mes objectifs de lecture pour 2021.

      Et pour finir, oui, j’ai tendance à beaucoup me focaliser sur le positif. D’ailleurs je ne compte pas faire d’articles sur mes déceptions, déjà il y en a eu assez peu je pense, et au final c’est pas ce que j’arrive le mieux à écrire je pense.

      Aimé par 1 personne

      • Ben oui, je pense la même chose que toi en fait…

        Aaaaah, j’ai hâte de lire tout ça ! Tu vas tout publier ce mois-ci ? Perso, mon bilan n’arrivera que le mois prochain…

        Oui, il vaut mieux que tu fasses comme ça. J’ai aussi des lectures décevantes dont j’aime pas parler car j’ai finalement peu de choses intéressantes à dire mais parfois, j’ai besoin d’en dire plus.

        Aimé par 1 personne

    • Je n’ai mis que des mangas commencés en 2020 dans cet article, mais A Silent Voice est un manga qui m’a marqué. Je crois que je l’ai lu la première fois il y a 3 ou 4 ans.
      Samurai 8 je ne l’ai pas lu, j’avoue que le fait que la série ait été interrompue prématurément me perturbe, j’ai peur de la frustration.

      J'aime

  3. Très beau top !
    Je n’imaginais pas forcément ces titres dans cet ordre-là ^^
    Je partage des coups de coeur pour Tokyo Tarareba Girls et Nos Temps Contraires en particulier. J’aime aussi beaucoup Asadora, Trait pour Trait et Le Renard et le petit Tanuki. Mais j’ai été encore plus soufflé par Veil que je mets au même niveau que les deux premiers que je cite ><
    En espérant que 2021 soit aussi riche en beaux titres ! (mais je ne me fais pas de souci vu les annonces;) )

    Aimé par 1 personne

  4. 60 nouveautés ?? 😱 Je ne sais même pas si j’en ai lu 10 moi (je n’ai pas encore fait le point mais de toute façon je n’étais pas trop axée sur les nouveautés, sauf pour celles qui me faisaient vraiment envie) 😂

    Je n’ai encore rien lu d’Akiko Higashimura mais j’ai l’intégrale de Princess Jellyfish dans ma PAL grâce aux fameux bundles de Kodansha US 😆

    Beau bilan en tout cas !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.