Mon avis sur… Blue Flag T.3 de Kaito

Blue Flag

Vous l’aurez sans doute compris, je suis conquis par Blue Flag depuis son premier tome, au point que j’ai mis cette série sur mon podium de mes nouveautés préférées de la première moitié de 2019. Et ce troisième tome confirme ce coup de cœur une fois de plus, comme nous allons le voir !

Tôma se blesse en essayant de protéger Taichi. Ce dernier se sent coupable ; à cause de lui, Tôma n’a plus aucune chance de participer au Kôshien. Étant tous les deux à fleur de peau, ils finissent par se disputer. Futaba s’inquiète pour Taichi, elle l’invite quelque part pour lui changer un peu les idées.

Si vous avez lu le tome 2, vous avez dû comme moi être soufflé par son final qui laissait la situation en suspens. Je dois avouer que, adorant regarder les couvertures des tomes déjà sortis au Japon (et ce pour toutes les séries que je lis), je me doutais bien qu’il n’arrivait rien de trop tragique à Tôma puisqu’on le voyait sur d’autres couvertures. Cependant, l’accident que Taichi et lui ont subi n’est pas totalement sans conséquence. Il a été blessé, en particulier à la jambe, ce qui fait qu’il doit faire une croix, au moins provisoirement, sur le base ball. Si Tôma semble garder la face durant son hospitalisation, cette situation affecte beaucoup Taichi qui va encore dévoiler une facette de plus.

Si j’ai pris le temps de resituer tout ça, c’est justement car tout le développement de Taichi, qui est au cœur de ce tome, est particulièrement réussi à tous les niveaux. J’avais déjà dit que Tôma était mon petit chouchou, notamment car son côté monsieur Parfait me plaisait. Mais Taichi est également passionnant, de par sa nature très différente d’adolescent torturé, mal dans sa peau et qui a bien du mal à s’accepter tel qu’il est. Cet élément apparaît de façon bien plus évidente dans ce tome, où le jeune homme plie sous le poids de la culpabilité vis-à-vis de ce qui est arrivé à son meilleur ami. Je dois admettre qu’il m’a particulièrement touché car Kaito arrive avec beaucoup de talent à nous mettre à la place du personnage et à comprendre ces sentiments.

Et toute cette évolution émotionnelle est magnifiquement mise en image, avec des planches véritablement somptueuses et à la construction impeccable, qui mettent encore parfaitement en valeur les sentiments de Taichi. Si j’adore ce manga depuis son premier tome, je dois avouer qu’on a ici des planches qui atteignent un tout autre niveau, et qui ont contribué à faire monter de fortes émotions en moi. Ainsi, si Taichi est clairement le personnage dont on partage le plus le point de vue depuis le début, c’est clairement dans ce tome que son développement est le plus dense.

Mais, loin de ne se focaliser que sur Taichi, ce troisième volume n’oublie pas de développer les deux autres personnages principaux. La relation entre Futaba et Taichi prend ici une nouvelle direction passionnante, alors que l’on sent encore énormément de non-dits entre Tôma et le jeune lycéen. Ainsi, une fois de plus, le trio fonctionne parfaitement, chacun ayant une caractérisation qui se densifie encore et épouse parfaitement la complexité des êtres humains.

Car loin d’être un récit qui ne s’adresse qu’aux adolescents, Blue Flag a comme grande force de pouvoir parler à tout le monde. Personnellement, j’ai beau avoir environ le double de l’âge des personnages, cela ne m’empêche pas de totalement me projeter en eux, et en particulier en Taichi dont la difficulté à s’accepter me semble très universelle. Vous l’aurez compris, si ce n’est pas encore fait, jetez-vous sur cette série ! Kurokawa a d’ailleurs la bonne idée de préparer un coffret des trois premiers tomes pour le 10 octobre, l’occasion idéale de se lancer si ce n’est pas encore fait.

En résumé, ce troisième tome de Blue Flag, sûrement le plus aboutit depuis le début de cette jeune série, confirme absolument toutes les qualités de ce coup de cœur. De par son travail d’écriture et de développement de personnages mais également ses illustrations qui passent ici un cap, ce manga a clairement toutes les armes pour devenir une série incontournable, et surtout, pour s’adresser à tous les publics.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.