Hunter x Hunter – Mon classement des personnages

Cela fait déjà un moment que j’ai terminé Hunter X Hunter (ou que je suis à jour si vous préférez, mais avec le sérieux doute qui plane concernant le retour de Togashi, je pars un peu du principe que la série est terminée), qui est entre temps devenu mon nekketsu préféré.

De ce fait, dans ma soif constante d’en parler, j’ai eu envie de proposer un classique classement des personnages, qui n’est propre qu’à moi, bien entendu. L’occasion de dire deux mots à propos de certains personnages qui m’ont marqué dans l’aventure. Vous constaterez d’ailleurs que beaucoup des personnages de ce classement viennent d’un seul et même arc, une bonne façon de rappeler que les Kimera Ants est un moment vraiment particulier dans la saga, et même dans le manga en général à mes yeux.


20 et 19. Tompa et Zushi

J’ai eu envie de commencer avec ces deux zigotos car je les trouve marrants. Tompa parce que c’est le fourbasse ultime et Zushi parce qu’il fait beaucoup d’efforts mais est nul quand même. Mais au final, on retient les deux alors qu’on les voit assez peu et très tôt dans l’histoire.


18. Maitre Wing

Wing

Wing a beau n’intervenir que durant le court arc de la Tour Céleste, il a quand même son importance puisqu’il est le premier maitre de Gon et Kirua, et celui qui leur apprend l’existence du Nen et les bases de son fonctionnement. En dehors de ça, il a le style le plus basique de l’univers mais ça le rend assez remarquable justement.


17. Tsezugera

Tsezugera

On ne peut pas dire que Tsezugera est un personnage très important, ou qu’il a une caractérisation particulièrement remarquable, mais je le trouve vraiment super stylé en terme de character design, et je crois que le fait qu’il fasse équipe avec Gon et Kirua à Greed Island me le rend sympathique et remarquable, comme tous ceux qui ont participé à la partie de Balle au Prisonnier (Goreinu aussi du coup aurait pu être cité, mais finalement je ne l’ai pas fait, toutes mes excuses à lui).


16. Pakunoda

Pakunoda

Ce n’est peut-être pas le membre le plus remarquable de la Brigade Fantôme, mais pour son rôle et son histoire dans l’arc de York Shin City, elle est surement celle qui m’a le plus marqué, notamment via son pouvoir et ce qui lui arrive au cours de l’arc. Je vais éviter de spoiler, mais je dirai simplement qu’elle m’a touché.


15. Pamû Shiberia

Pamu

Pamu est un personnage que je trouve à la fois flippant, drôle, malsain, mais également touchant. C’est assez compliqué de se positionner par rapport à elle, mais je trouve que c’est un personnage riche de sens dans sa relation à Gon, et qu’elle dégage une grande force émotionnelle. Et ce qu’elle va vivre au cours de l’arc des Kimera Ants ne fait que renforcer cet aspect !


14. Senritsu

Senritsu

Senritsu fait partie de ces personnages à la dégaine assez improbable, mais qui ont finalement un grand charisme selon moi. J’aime tout particulièrement la poésie qui se dégage d’elle, du fait qu’elle entend la « mélodie » des gens et comprend leur état émotionnelle. Elle semble être une forme de boussole morale pour Kurapika, et, fait remarquable, est un personnage qui reste assez mis en avant finalement puisqu’elle tient compagnie au dernier membre du clan Kuruta. La relation qui se noue entre les deux contribue d’ailleurs à rendre chacun d’eux plus attachant et intéressant.


13. Komugi

Komugi

Komugi est un personnage qui fonctionne en binôme avec Meruem, de ce fait, il est un peu compliqué de l’évoquer seule. Elle est aveugle, a toujours la morve au nez et se dévalorise de façon constante. On sent bien que tout est fait pour qu’on ait pitié d’elle. Mais malgré sa faiblesse physique évidente, elle est un génie du jeu auquel Meruem s’adonne, et le fait qu’il soit totalement incapable de la battre la rend très particulière aux yeux de ce dernier. Leur relation devient ainsi le cœur de l’arc des Kimera Ants, et permet aux deux personnages de devenir véritablement marquants.


12. Ikarugo

Ikarugo

Une représentation parfaite du génie de Togashi. Qui se dirait qu’un petit poulpe à bonnet et capuche pourrait au final devenir si touchant et charismatique. Évidemment, c’est au cours de l’arc des Kimera Ants qu’on développe Ikarugo, une fourmi chimère qui va devenir amie avec Kirua et se faisant, aura une grande importance en plus d’une évolution particulièrement brillante. Encore un coup de génie de Togashi !


11. Isaac Netero

Netero

Alors que Netero a pendant une grande partie de l’histoire l’air du vieux sage rangé, au poste très élevé mais qui finalement ne fait pas grand chose, il finit par mettre la main à la pâte dans l’arc des Kimera Ants, et va se révéler une figure extrêmement ambiguë. Ainsi, il questionne, comme beaucoup de personnages de la série finalement, la représentation d’un certain archétype du genre, et permet à Togashi de prendre un peu de hauteur dessus.


10. Meruem

Meruem

Meruem mérite clairement un article dédié, tant c’est un personnage complexe et passionnant. Il serait compliqué de résumer en quelques phrases toute sa densité. C’est à la fois un antagoniste ultra flippant, dont on sent qu’il est quasiment invincible, mais c’est aussi un personnage porteur de beaucoup de sens, et finalement très émouvant. Promis, un jour on essaiera d’en parler plus en détails !


9. Kaito

Kaito

Kaito est la figure paternelle de Gon, puisque celui-ci n’a jamais connu son père. Il intervient dans l’arc des Kimera Ants et a un destin assez terrible. Pourtant, durant toute la partie où il est présent, il développe une très belle relation avec Gon et Kirua. Mais surtout, c’est l’impact qu’il aura sur Gon qui en fait un personnage essentiel à l’histoire, et véritablement marquant.


8. Biscuit Krueger

Biscuit

Je le dis dans à peu près tous mes articles de classement de personnages, mais j’adore la figure du vieux maitre du/des héros. Et Biscuit est vraiment parfaite dans le genre. Son style d’enfant dénote par rapport à sa puissance et sa sagesse, ce qui permet de créer un décalage bienvenu avec la figure du maitre classique. De plus, je trouve la révélation sur sa véritable apparence très amusante. Et surtout, ben elle est cool, tout simplement !


7. Kurapika

Kurapika

Je vais être honnête, je ne trouve pas l’histoire personnelle de Kurapika avec son clan spécialement formidable et originale, mais le personnage a un tel charisme, et son utilisation du Nen est tellement intéressante, qu’il ne peut qu’être marquant à mes yeux.
Mais en même temps, sa caractérisation me touche beaucoup moins que celle des personnages qui arrivent devant, et son absence du moment le plus fort de la série est forcément dommageable pour moi. Il n’en reste pas moins un excellent personnage.


6. Knuckle Bine

Knuckle

Il suffit de dire que Knuckle est un personnage qui semble tout droit sorti d’un furyo et qui est aimé des animaux (et les aime en retour) pour comprendre pourquoi je l’aime. Entre son look qui en jette à mort, son côté un peu débile et son esprit chevaleresque (très furyo d’ailleurs), il est un personnage extrêmement marquant pour moi. Et évidemment, le fait qu’il soit énormément mis en avant durant l’arc des Kimera Ants n’est pas pour rien non plus dans son excellent classement.


5. Morau McCarnathy

Morau

Morau est l’exemple parfait du personnage à la Togashi. Il a un look quand même particulier, m’évoquant un peu Gilbert Montagné qui aurait soulevé de la fonte et avec un nez cassé, et pourtant, il est d’une classe folle. Ses habits ultra lambda contribuent aussi à le faire se démarquer, tout comme son utilisation du nen avec sa grosse pipe. Il est à la fois ultra puissant et fin stratège, un véritable hunter d’élite, mais semble ne pas avoir soif de pouvoir pour autant et est surtout extrêmement consciencieux dans ses missions. Je trouve qu’il dégage une prestance assez folle en tout cas, et c’est surement la raison principale pour laquelle je le trouve si réussi. Ça et encore une fois son importance cruciale dans l’arc des Kimera Ants, qui est clairement celui qui fait le plus ressortir certains héros.


4. Hisoka Morow

Hisoka

Hisoka est un cas d’école dans le sens où même moi qui n’aime pas les méchants, je l’adore. Son look de clown est peut-être là pour rappeler le Joker, avec qui il partage ce côté électron libre. S’il est en soi un antagoniste, dont le plaisir est de détruire les gens les plus puissants comme un gosse qui casserait ses jouets, sa relation ambiguë à Gon (oui, je pense à son zizi scintillant à la perspective de l’affronter) le rendent encore plus étonnant. Il souhaite voir notre jeune héros gagner en puissance pour mieux le détruire plus tard, et acceptera pour cela de l’aider, notamment à Greed Island. De plus, sa façon de se battre en malmenant son propre corps le rend encore plus inquiétant. En bref, un personnage étrange, insaisissable et ultra puissant comme je les aime.


3. Leolio Paradinaito

Leolio

Cela peut sembler étonnant que Leolio se retrouve sur mon podium, mais ça fait partie des cas qui ne s’expliquent pas, où on ressent un truc avec un personnage sans qu’on sache vraiment pourquoi. Si je ne peux pas contredire tous ceux qui disent que Leolio ne sert à rien, j’avoue que sa simple présence me donne le sourire. Certes, il est là assez peu au final, puisqu’on le voit dans l’arc de l’examen, celui de York Shin City où il a un rôle vraiment très secondaire et il revient enfin lors de l’élection du président des Hunter. Et même après cela, alors qu’il est bel et bien présent dans les lieux où se passe l’intrigue, on ne le voit finalement pas du tout, ou presque… Créant une certaine frustration chez moi tant je l’apprécie. Je pense que mon attachement vient de son état d’esprit général et sa fidélité à ses amis. Mais même ça, c’est quelque chose de classique. Comme quoi, je n’arriverai pas à mettre le doigt sur ce qui fait que je l’aime tant !


2. Kirua Zoldik

Kirua

Forcément, il aurait été compliqué de ne pas mettre en bonne position un des membres du duo principal de la série (et je pense du coup qu’il n’y a pas trop de suspense concernant le personnage en tête). Kirua est un personnage que je trouve passionnant, enfant élevé pour devenir un tueur dans la grande tradition de la famille Zoldik, il est présenté comme tel au départ avant de très vite montrer une facette bien plus lumineuse. Et c’est clairement sa relation à Gon qui le caractérise le plus, puisque j’ai le sentiment que c’est la pureté du jeune héros qui sert de boussole morale à Kirua. Mais en plus de cette relation, il y a sa vision de l’amitié qui lui permet d’amener des fourmis chimères du côté du bien (je pense à Ikarugo) qui me parle bien, et surtout, sa relation à sa sœur qui est extrêmement bien travaillée, en pourtant peu de tomes, et qui est un des éléments qui étoffe le plus le personnage.


1.Gon Freecss

Hé oui, il était évident que Gon serait mon personnage préféré n’est-ce pas ? Il est selon moi le coeur émotionnel de la série, et son parcours de personnage est bouleversant. Togashi met très tôt en avant l’idée d’une forme d’ambiguïté morale chez Gon, expliquant que sa vision du bien et du mal est assez floue. J’ai longtemps été décontenancé par cet aspect, car le personnage m’a semblé au contraire très vertueux dès le départ, mais c’est son évolution dans l’arc des Kimera Ants qui m’a fait comprendre ce qui se jouait avec Gon. Je suis particulièrement admiratif de la façon dont Togashi a réussi à pousser à l’extrême la logique liée au personnage, afin de le faire totalement sombrer en bout de parcours. Car si le shonen nekketsu met souvent en avant la frontière ténue entre le bien et le mal et la possibilité de partir en cacahuète, dans les faits j’ai le sentiment que ça n’arrive jamais, ou alors à des personnages dont c’est la fonction, afin de ne pas trop nous perturber. Or, avec Gon, Togashi a brisé cette frontière selon moi, mais pas tant en faisant sombrer Gon vers le mal, ce qui serait assez convenu finalement, mais plutôt en le faisant souffrir au point où il n’est même plus intéressé par son objectif ou par la vie, et où il accepte l’idée même de se détruire en cédant à sa colère. J’ai du mal à l’expliquer, mais je trouve vraiment ce qu’a fait le mangaka très fort avec Gon, et véritablement bouleversant, ce qui en fait pour moi le meilleur personnage de Hunter x Hunter, mais également un de mes personnages de manga vraiment marquants.


Cet article étant fini, comme toujours avec ce genre de classement, je serai ravi de connaitre vos classements, quels sont les personnages qui vont ont marqué et pourquoi.

14 commentaires

  1. Trop dur d’avoir un véritable classement >< Même si l'arc de la tour céleste qui suit est pas mal non plus ! Pour celui des Ants, je trouve l'histoire pas mal et Meruem est un personnage complexe mais le coup de crayon du mangaka m'a un peu dégoûté de cet arc… ce n'est pas vraiment de sa faute mais ça pique… 😅
    Par contre, je n'adhère pour l'instant pas du tout à l'arc sur la succession du Roi Kakin 😕

    Aimé par 1 personne

  2. le duo de tête pour moi c’est Gon et Hisoka et après Kirua et surtout Netero que j’adore, je trouve qu’il peut très bien représenter un Gon devenu vieux qui n’a pas décidé de ce qui est bien ou mal et a juste envie de s’amuser avec ses amis.
    après je mets Kaito, Moreau, Biscuit, knukkle et Tsezugera dans un mouchoir de poche, ensuite j’ai Aruka que je trouve passionnante puis j’ai léolio (que je ne trouve pas aussi pur que toi), senritsu Pamû et Ging.

    Aimé par 1 personne

    • Jin Freecs je l’aime bien aussi mais au final on le voit assez peu puisque Togashi a décidé de partir en vacances peu après l’avoir introduit, mais je l’aime bien aussi, tout comme Parisuton d’ailleurs.

      Après, être présent dans l’arc des Kimera Ants ou non joue pas mal pour moi.
      Pour Leolio, ça ne s’explique pas, c’est un personnage qui m’a tout de suite séduit.

      Aimé par 1 personne

      • oui Pariston c’est pas un de mes préférés mais il est intéressant, de toute façon quel personnage ne l’est pas…
        L’arc des fourmi chimère n’est pas mon préféré c’est peut-être pour ça que les personnages autour me plaisent bien aussi…
        J’aime bien Léolio aussi, il est attachant, c’est typiquement un personnage que j’aurai voir évoluer davantage dans les mains de l’auteur…

        Aimé par 1 personne

      • Je suppose que si Togashi avait continué, il serait devenu plus central le pauvre Leolio, mais je doute que ça arrive (apparemment ça fait aujourd’hui 1000 jours depuis le dernier signe de vie de Togashi).

        Pour le coup moi l’arc des Kimera Ants c’est vraiment une de mes expériences de lecture les plus marquantes.

        Aimé par 1 personne

      • je pense aussi surtout si on se fie à l’arc des élections…

        Je comprends pourquoi les fourmis chimères t’ont marqué comme je l’ai découvert sur le tard j’avoue que j’aime vraiment l’intégralité chaque arc ayant réussi à apporter des moments inoubliables, j’ai adoré par exemple la dernière épreuve pour devenir hunter, la balle au prisonnier sur greed island, le combat de gon contre mito et les élections… c’est vraiment un manga et un anime qui sait frapper les esprits par des moments forts à répétition…

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.