Mon avis sur… Dr Stone T.6 de Riichiro Inagaki et Boichi

Stone Wars

Souvenez-vous, j’avais exprimé il y a deux mois tout mon amour pour l’incroyable tome 5 de Dr Stone (voir article ici), à la fois hilarant, brillamment écrit et illustré, et qui m’a procuré une gamme d’émotions folles. De plus, il s’achevait sur une révélation majeure que je ne souhaitais pas révéler mais que je peux balancer ici : hé oui, certains humains n’ont pas été pétrifiés car ils étaient dans l’espace à ce moment-là, et parmi eux, il y avait le père de Senku. De ce fait, on comprend que les membres du village sont des descendants de ces gens. Un élément important qui, on va le voir, apporte également une touche émotionnelle nouvelle au récit.

Byakuya, le père de Senku, quitte la station spatiale pour revenir sur Terre après la pétrification du genre humain.

Parviendra-t-il à transmettre un message à son fils à travers les millénaires, et sous quelle forme ?

Dans le présent, Senku et ses partisans se font attaquer par des assassins venus de l’empire de Tsukasa. En pleine situation de crise, ils entreprennent de forger de puissantes armes, les “lames de la science”, pour protéger le village !

En effet, le fait que Byakuya n’ait pas été pétrifié et qu’il soit revenu sur Terre est évoqué dans les premiers chapitres de ce sixième tome. On voit ainsi comment, avec ses camarades, ils ont survécu et se sont reproduits jusqu’à mourir d’une pneumonie. Mais le père de Senku avait une foi inébranlable en son fils et a transmis des contes à ses descendants afin que ces histoires leur permettent de comprendre le monde dans lequel ils vont devoir survivre. J’ai trouvé cette idée excellente car elle met bien en exergue le fait que les histoires qu’on nous raconte nous servent de grille de lecture pour le monde qui nous entoure. Le but ultime étant de transmettre tout ceci à Senku afin que celui-ci rétablisse le monde scientifique tel qu’il était avant la catastrophe. Ainsi, le message de son père lui arrive après plusieurs millénaires grâce aux contes, ce qui est je trouve quelque chose de très puissant d’un point de vue émotionnel et intellectuel.

Mais au-delà du lien très réussi fait entre Senku et son père (j’espère d’ailleurs qu’on aura droit à quelques autres flash-back sur ce dernier), l’autre élément clé de ce tome est que la guerre entre le royaume de la science et celui de Tsukasa est déclarée ! En effet, son armée attaque le village, nous donnant l’occasion de découvrir deux nouveaux antagonistes en particulier, et qui sont particulièrement réussis, aussi bien en terme de look que d’écriture. Et qui dit guerre qui débute, dit enjeux plus importants car comme vous le savez toutes et tous, dans une guerre, il y a des morts ! Et dès le premier assaut, on voit clairement que le danger est présent (je n’en dirai pas plus).

Et vous vous en doutez, contre ces ennemis bien plus puissants, Senku et les habitants du village n’auront pas d’autre choix que de faire appel à la science pour s’assurer un avantage potentiellement décisif. Ainsi, comme toujours, notre jeune héros va fabriquer une nouvelle arme à la vitesse de la lumière (je vous en laisse la surprise) mais va aussi se lancer dans une nouvelle fabrication d’ampleur afin de prendre un avantage stratégique important.

Je dois avouer que cette nouvelle tournure dans l’intrigue est vraiment grisante. Déjà car comme je l’ai dit, la tension est bien présente du fait du danger vraiment palpable. Mais en plus, cela force nos héros à s’améliorer le plus vite possible pour contrer le camp adverse. Encore une fois, il y a dans le traitement de la science ce que j’appellerai une forme d’intelligence ludique qui fait que l’on s’amuse vraiment énormément en voyant tout ça. De ce point de vue, Inagaku me fait à chaque tome réellement halluciner par la maîtrise de son récit, de ses thématiques et des différentes tonalités qui s’enchaînent. De plus, comme on se trouve dans un tome encore plus orienté action que le précédent, Boichi peut s’en donner à cœur joie dans les illustrations, mobilisant tout son génie dans la mise en scène et le travail sur les postures des personnages pour un résultat qui éblouit à chaque page. Enfin, ce n’est pas parce qu’on arrive dans des enjeux plus graves que le récit s’interdit toute forme d’humour, bien au contraire. Ainsi, le fun propre à la série depuis ses débuts reste présent, et j’ai encore une fois bien rit par moments.

En résumé, même si je craignais une petite baisse de régime après l’extraordinaire tome 5, je ne suis nullement déçu par ce sixième qui a la bonne idée de relancer le récit en faisant arriver une menace importante pour nos héros. De ce fait, ce changement de tonalité permet à l’histoire de ne jamais s’essouffler et amène de nouveaux rebondissements, tout en gardant totalement l’identité de la série (puisque ici, la science est l’élément clé de la stratégie de Senku et de l’équilibre des forces). C’est pour toutes ces raisons que je continue de penser que cette série est véritablement extraordinaire, et que je vais continuer à guetter avec une attente fébrile l’arrivée de chaque nouveau tome. 

5 commentaires

  1. J’ai envie de dire que chaque tome tome de Dr Stone gagne en intensité surtout que sur celui-ci on a le début de la guerre contre Tsukasa
    J’aime trop moi l’aspect ludique avec l’apport de la science à travers l’oeuvre même si ça reste un shônen et que parfois on se dit que certaines inventions sont impossible à créer dans ce monde de pierre lol mais bon j’adore Concrètement face à Tsukasa comme Senku le dit l’élément qui va leur donner l’avantage et l’information avec donc la création du téléphone.
    Et sinon comme toi j’ai bien aimé l’intégration de ses nouveaux antagonistes qui sont présenté comme étant aussi dangereux que Tsukasa
    Bref comme à mon habitude j’ai plutôt hâte d’acheter ce tome 6 qui reste un manga vraiment fun à lire et même à relire ( dans mon cas lol )

    Aimé par 1 personne

    • Oui, j’adore aussi comment les inventions qui arrivent sont inattendues (c’est pour ça que j’ai pas spoilé du coup) tout en étant amenées de façon logique.
      Pareil, la chose qu’ils créent pour s’entrainer avant de fabriquer les fils, c’est vraiment super drôle, logique et ça contribue à rendre le tout toujours aussi frais !

      Vraiment, je suis amoureux de ce manga (et de Boichi, mais ça je crois que tout le monde l’a compris).

      Aimé par 1 personne

      • Exactement!!!
        Je pensais pas cela dit au tout début adorer ce manga à ce point je le trouve tellement divertissant qu’au final il m’a beaucoup manqué pendant la Golden week particulièrement cette année, tellement que je me suis replongé dans les premiers tomes lol

        Ah c’est sur on l’a bien compris =D

        Aimé par 1 personne

  2. J’adore cette série moi aussi, le rythme est bien maîtrisé, les dessins sont somptueux, les personnages très sympa… et elle a même réussi à intéresser la quiche en science que je suis xD Comme toi, j’attends chaque nouveau tome avec impatience et je m’amuse beaucoup en la lisant ^^

    Aimé par 1 personne

    • Oui, c’est vraiment une super série, et j’aime le fait qu’on retrouve les codes du shonen nekketsu mais transposés d’une façon originale (Senku ne se bat pas, et gagne en puissance grâce aux avancées scientifiques par exemple).

      Et surtout, c’est vraiment à mourir de rire le plus souvent je trouve !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.