Mon avis sur… Les Héros de la Galaxie T.3 de Yoshiki Tanaka et Ryu Fujisaki

Les héros de la galaxie

Le précédent tome des Héros de la Galaxie nous avait laissé avec la perspective de la première bataille spatiale entre les deux camps, c’est donc avec enthousiasme que je me suis lancé dans ce troisième tome qui ne m’a clairement pas déçu.

Profitant d’une conjoncture politique favorable, l’Alliance des Planètes Libres a entrepris de conquérir la forteresse d’Iserlohn, une forteresse impériale réputée imprenable. Yang participe également à l’opération mais avec scepticisme.
De son côté, la flotte impériale attend l’ennemi de pied ferme. Reinhard remporte les victoires les unes après les autres, plongeant la flotte alliée dans le désarroi. Yang Wen-Li. Reinhard von Müsel. Ces deux figures emblématiques vont-elles émerger des profondeurs de l’espace pour s’affronter enfin sur le champ de bataille ?

Comme l’indique le résumé, cette première bataille spatiale qui nous est présentée dans cette série revêt une importance stratégique majeure, puisqu’il s’agit de conquérir une forteresse qui est le premier rempart de l’Empire. Conquête à laquelle l’Alliance s’est essayée à cinq reprise en échouant à chaque fois. Mais ici, la bataille pourrait prendre une tournure différente puisque chaque camp possède des gradés au sens tactique affûté qui pourraient tous, d’une façon ou d’une autre, faire pencher la balance.

C’est d’ailleurs un des points remarquables de ce nouveau tome selon moi : même s’il est intégralement consacré à la bataille, il n’en oublie pas le développement de ses personnages, et en introduit même de nouveaux qui sont rapidement caractérisés afin qu’on les retienne d’emblée. Ce travail de caractérisation passant encore et toujours par un design de grande qualité, rendant chaque personnage immédiatement reconnaissable. Ainsi, même si la bataille se fait par le biais de milliers de vaisseaux et à une échelle galactique, on trouve des héros qui s’illustrent dans les deux camps et qui nous font ici comprendre la signification du titre de la série. Sur ce point, il faut d’ailleurs souligner un élément qui était déjà là dans le tome précédent, qui est que les personnages charismatiques peuvent mourir aussi vite qu’ils sont arrivés, donnant à ces séquences une réelle intensité car les enjeux humains se mêlent aux enjeux politiques.

C’est en l’occurrence ce qu’on demande à ce genre de récit : qu’il superpose avec talent les différentes strates de l’intrigue pour que les enjeux passent de l’intimiste à l’universel, et le mangaka le réussit avec un grand talent, bien aidé je suppose par les romans d’origine. Car on reconnait une fois de plus une similitude avec The Heroic Legend of Arslan, autre manga adapté de romans de Tanaka qui développe avec talent un univers aux nombreux camps qui s’affrontent, au sein desquels des figures héroïques émergent et influent sur le conflit.

Et comme dans Arslan, on alterne intelligemment entre les points de vue des deux forces en présence afin d’éviter tout manichéisme, d’autant plus qu’ici, on a réellement des héros aux motivations nobles dans chaque camp, la seule différence étant le côté où ils sont nés. De ce point de vue, même si je garde de la sympathie pour le duo Reinhard/Kircheis, c’est clairement Yang Wen-Li qui a ma préférence dans cette galerie de personnages. Le fait qu’il se mette peu en avant ne l’a pas empêché de gravir rapidement les échelons du fait de son talent tactique hors du commun. De ce fait,  sa seule présence dans cette opération pourrait s’avérer déterminante. Mais on n’en saura  pas plus au terme de ce troisième tome, la bataille étant toujours en cours et son issue toujours incertaine. Ce qui en revanche ne fait aucun doute, c’est qu’on a encore une fois affaire à un volume de grande qualité, qui nous fait entrer de plein pied dans le vif du sujet. Les figures héroïques commencent à se démarquer, les pertes sont déjà lourdes. Cela laisse augurer du meilleur pour la suite de cette saga !

En résumé, ce troisième tome de Héros de la Galaxie nous promettait une première bataille spatiale de grande intensité et aux enjeux majeurs pour les deux camps, Et il aura clairement été à la hauteur pour moi. Sa réussite tient évidemment à son esthétique, mais surtout à la façon dont les stratégies mises en place par des figures héroïques fortes sont développées. De ce fait, je ressens déjà des frissons à voir ces personnages s’imposer sur le champ de bataille, leurs enjeux personnels se mêlant au destin de cet univers. Un troisième tome impeccable donc, dont la fin ouverte me donne envie de me plonger tout de suite dans le suivant afin de connaitre l’issue de la bataille !

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.