Mangas Star Wars – Étoiles Perdues T.3 – Un Équilibre Fragile T.2 – Leia Princesse D’Alderaan T.1 – Luke Skywalker Legendes

Star Wars Manga

Depuis l’annonce de l’acquisition des mangas appartenant à l’univers Star Wars, nobi nobi ! enchaine les sorties, s’insérant dans une très forte actualité de la saga de Lucas (les fameuses séries Disney + absolument calamiteuses…). Et c’est étonnamment dans ce format que je trouve de vrais motifs de réjouissance quant à la façon d’exploiter cet univers et ses potentialités narratives. En revenant sur les quatre derniers volumes parus, nous allons pouvoir faire un tour d’horizon assez intéressant de la façon dont les mangakas abordent cet univers.


Un grand merci à nobi nobi ! pour l’envoi de tous ces volumes.


Etoiles Perdues 3Étoiles Perdues T.3
Mon avis sur le Tome 1 et le Tome 2

Une série courte qui n’aura pour seul réel défaut sa durée trop faible. Malgré cet aspect, elle arrive à donner de la chair à la relation entre les deux personnages principaux et exploite intelligemment le cadre de la trilogie, tout en faisant rapidement le lien avec la postlogie. On aurait quand même aimé une série plus longue qui aurait pu étoffer encore cette relation ainsi que les personnages secondaires, tout en prenant plus de temps sur certains moments forts. Mais en l’état, cela aura été une excellente surprise d’un bout à l’autre, portée par une idée classique mais très bien exploitée, réussissant à être beaucoup moins manichéen que ce que l’on voit habituellement dans cette saga. Une série courte de qualité, faite avec soin et intelligence, particulièrement recommandable.


Un équilibre fragile 2La Haute République – Un équilibre fragile T.2
Mon avis sur le Tome 1

Le second tome d’un Équilibre Fragile, particulièrement bavard et poussif narrativement, n’arrive vraiment pas à m’intéresser, que ce soit par ses enjeux faibles, ses personnages à peine esquissés et le manque d’émotion qui se dégage globalement du récit. Et alors que la série était annoncée en deux volumes, celui-ci s’achève sur un « à suivre dans le tome 3 », mais je ne suis pas certain d’avoir spécialement envie de continuer, quand bien même la dernière page amène la perspective d’un peu d’action et d’antagonisme vraiment affirmé. Sûrement le titre le moins intéressant de la collection à mes yeux.


Star Wars Luke SkywalkerLuke Skywalker Légendes

Nous sommes ici face à un one shot composé de quatre petites histoires autonomes, adaptées d’un roman de Ken Liu, utilisant toutes un même procédé narratif : chaque intrigue met en exergue et propose une réflexion sur la figure de Luke Skywalker en épousant le point de vue d’un personnage extérieur, au moment de sa rencontre avec celui-ci.

Les deux premières histoires (mes préférées), ont une grosse parenté thématique puisque dans les deux cas, on partage le point de vue d’un individu au service de l’Empire (un gradé dans la première histoire, de Akira Fukaya, et un robot dans la seconde, de Takashi Kisaki) qui va évoluer au contact de Luke Skywalker, puisque cette figure héroïque et ce qu’il fera aura pour effet de faire naitre le sentiment de révolte contre l’Empire chez ces individus. Ce faisant, la notion de Force est également questionnée.

Le troisième récit, que l’on doit à Haruichi (également auteur de la série sur Leia), est également très réussi, plus léger que les autres, nous faisant épouser le point de vue d’une petite puce qui viendra en aide à Luke durant la péripétie chez Jabba qui se déroule au début du Retour du Jedi. Cette histoire questionne la notion de croyance en la force, Luke se persuadant que l’esprit d’un Jedi lui parle, alors qu’il s’agit simplement d’une puce alien très intelligente. Encore une façon amusante de questionner certains fondements de l’univers Star Wars et le personnage Luke Skywalker.

La dernière histoire, si elle n’est pas inintéressante, est un peu lourde d’un point de vue narratif. Mais elle a le mérite de questionner la foi de Luke dans la force, et l’invite à s’interroger sur le sacrifice d’Obi Wan. Si ça aurait mérité d’être un peu plus efficace et d’aller droit au but, l’histoire reste intéressante et bien croquée par le duo Akira Himekawa, qui travaille sur les mangas adaptés de The Legend of Zelda.

Au final, cette petite anthologie est vraiment une excellente surprise, proposant une réflexion et une mise en perspective qui nourrit la caractérisation de Luke Skywalker. C’est d’autant plus surprenant que ce n’est clairement pas un personnage que j’apprécie particulièrement, le trouvant extrêmement fade. Ici, en partageant un point de vue extérieur, les auteurs arrivent à lui donner de l’épaisseur et contribuent à en faire une véritable figure mythologique, questionnant à la fois ce qui fait le cœur du personnage et ce qu’il représente, un peu à la manière de ce qui a été fait dans Star Wars VIII (le seul film réellement intéressant de l’ère Disney à mes yeux aux côtés de Rogue One, malgré ses problèmes).


Leia Princesse d'AlderaanLeia – Princesse d’Alderaan T.1

Après Étoiles perdues, Leia – Princesse d’Alderaan est une nouvelle adaptation d’un roman de Claudia Gray, cette fois par Haruichi (qui a fait une des histoires du one shot sur Luke). Si je le précise, c’est parce qu’on retrouve dans ce premier tome (d’une série qui devrait en compter deux) les mêmes qualités que dans le titre évoqué précédemment, à savoir une prise en compte maline du contexte de la trilogie, pour proposer une histoire qui explore un pan moins mis en avant de l’univers, tout en cherchant une approche moins manichéenne des choses. On se focalise notamment sur l’aspect politique et comment essayer de proposer un contrepouvoir dans un monde où l’Empire semble tout puissant. Le tout en donnant de l’épaisseur à Leia.

Je trouve cela d’autant plus intéressant que cet aspect est une des grandes sources de frustration de la saga cinématographique, qui cherchait à développer tout ça sans jamais y parvenir selon moi. Ici, c’est nettement mieux traité, et très joliment mis en images. Ma seule réserve vient du fait que cela soit annoncé en seulement deux tomes, alors que l’on sent un potentiel pour une série plus longue qui traiterait sur la durée de l’évolution de Leia. Nous verrons bien avec le second et dernier volume ce qu’il en est, mais en l’état, c’est encore une fois une excellente surprise, et je pense vraiment que l’autrice du roman d’origine n’y est pas pour rien.


En traitant conjointement plusieurs des titres de la collection Star Wars de nobi nobi !, j’ai tenté de mettre en avant la diversité des approches proposées, et l’écart en terme de réussite de ces approches. Sur ce dernier point, je trouve qu’on est déjà très bien servis, puisqu’en dehors de La Haute République – Un Équilibre fragile que je ne trouve pas très convaincant, les trois autres titres se révèlent d’excellentes surprises, qui à mes yeux revitalisent bien plus cet univers que les séries qui sortent à la chaine sur Disney +. Ainsi, si du côté télévisuel je n’attends absolument plus rien de cet univers, je suis bien plus enthousiaste concernant ce qui se passe du côté du manga, et me prend à rêver d’une série plus dense et ambitieuse. J’espère en tout cas que les prochains titres à venir chez nobi nobi ! seront dans la lignée de ce qui est déjà proposé ici.

2 commentaires

  1. « Star Wars VIII (le seul film réellement intéressant de l’ère Disney » ça fait plaisir de voir ce genre de commentaire, alors que le VIII se fait souvent descendre de tous les côtés, j’avais l’impression d’être un extra-terrestre à le trouver mieux que le VII et IX. Malgré de nombreuses incohérences, c’est clairement le mieux de la nouvelle trilogie, c’est le seul qui tente d’apporter quelque chose de nouveau et qui réussit à proposer quelques belles scènes.
    Pour les séries Disney + je trouve que the Mandalorian est bien faite, on retrouve bien l’ambiance des films IV, V VI. Mais il est vrai que le reste est assez moyen, quoique je n’ais pas encore vue Andor les retours semblent positifs.

    Aimé par 1 personne

    • Personnellement, j’aime beaucoup l’épisode VIII malgré ses défauts, car je lui trouve davantage de qualités.
      Le VII et le IX ne tentent rien, sont vides, et clairement, ça les rend beaucoup moins défendable pour moi.

      Pour ce qui est des séries, je dois avouer que j’ai regardé une saison de Mandalorian et je n’ai à aucun moment accroché, mais c’est loin du carnage qu’est Obi Wan Kenobi à mes yeux…

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.