Mon avis sur… Ragnagna et moi T.2 de Ken Koyama

Ragnagna et moi

Plus d’un an après le premier volume, la suite de Ragnagna et Moi de Ken Koyama sort enfin chez Ki-oon ! Une très bonne nouvelle, d’une part car le premier tome m’avait bien plus, mais aussi parce que cette série fait partie des rares mangas que ma femme lit, et qu’elle prête également à une amie et sa fille (qui doit approcher des 10 ans). Un détail qui permet finalement de se dire que chez certaines personnes, l’objectif, qui est de parler des questions liées aux règles, est rempli. Quoi qu’il en soit, voyons donc ce que ce second volume a à nous dire pour enrichir le débat.


Un grand merci à Ki-oon pour l’envoi de ce volume.


Mon avis sur le tome 1


Dans ce second volume, l’auteur conserve sa structure classique de petites histoires autonomes d’une trentaine de pages. Certaines sont assez didactiques à l’image de celle où un groupe de femmes vient parler des règles et de la façon de les percevoir à une classe de primaire. D’autres m’ont surpris positivement, en ayant un côté tranche de vie dans un cadre particulier, notamment Zombie ragnagnaune invasion zombie et une histoire d’amour d’amour deux extra terrestres seuls dans un vaisseau. Ces deux histoires permettent de développer en peu de pages des personnages qui ont assez d’épaisseur, tout en restant dans des thématiques en lien avec les règles (comment trouver des protections périodiques en cas d’invasion zombie et pourquoi cela reste un produit essentiel, ou comment les règles peuvent impacter un désir de grossesse).

De même, l’histoire centrée sur une jeune collégienne met la question des règles en sourdine, l’évoquant rapidement comme un élément qui a déclenché des moqueries vis à vis de cette jeune fille. Mais elles me semblent surtout là pour marquer métaphoriquement le passage vers un âge où l’on se questionne davantage, puisque l’enfant se demande ce qu’elle va faire de sa vie, ce qu’elle aime et à quoi elle aspire par la suite. Des questions que l’on nous pose assez jeune mais auxquelles on n’a évidemment pas la réponse au collège.

Enfin, les deux dernières histoires me semblent vouloir aborder des thématiques en lien avec la pression exercée sur les femmes (notamment la charge mentale) par le biais de « péripéties » liées aux règles ou à des choses connexes. Cela fonctionne encore une fois très bien.

Globalement, l’auteur semble se permettre plus de choses dans ce second tome, se focalisant parfois moins sur le sujet de base (les règles) pour se faire plaisir et partir dans des directions inattendues et fertiles. De même, son trait, si critiqué, s’affine au fil des histoires. Cela reste évidemment très particulier et on peut considérer que c’est moche, mais j’ai trouvé un soin plus prononcé au fil du récit, et surtout des idées visuelles plus intéressantes. On sent une volonté de mise en scène plus que quelque chose de purement fonctionnel.

Ainsi, la façon dont le mangaka s’autorise des libertés avec la thématique de son récit contribue justement à en renforcer l’impact et la pertinence selon moi. J’ai trouvé que chaque histoire valait la peine d’être racontée, se justifiait par elle-même tout en apportant quelque chose à la réflexion globale sur les règles. Je sais que le premier volume avait essuyé des critiques quant au fait de ne pas aborder tel ou tel élément lié aux règles. Mais il n’est pas impossible que l’auteur touche à une certaine exhaustivité au fil des tomes, car il a déjà enrichit son propos avec ce second volume, qui a également davantage d’ampleur dans sa narration. Pour moi qui ne suis pas concerné directement (n’ayant pas de règles), je trouve cette lecture tout à fait intéressante, mais surtout, et c’est bien ça l’essentiel, de qualité.

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.