The Quintessential Quintuplets T.11 – Hitman T.7 – Kaguya-Sama T.6 – Fragments d’elle T.2

Romcom Pika

Entre Pika et la romance, c’est une grande histoire (d’amour). On peut au moins remonter à Love Hina en 2002, voire avant, pour trouver les premiers succès du genre chez l’éditeur. Et encore aujourd’hui, il semblerait que le genre occupe une place importante dans le catalogue de Pika, qui a plusieurs séries très différentes pour représenter ce type de manga. Ainsi, si on est revenu au fil des sorties sur pas mal de séries du genre, j’ai eu envie ici de parler des derniers tomes en dates de quelques unes des principales romances « au masculin » en cours chez l’éditeur. L’idée étant de voir la singularité de chacun de ces titres, et faire part de quelques remarques d’ordre général sur ce genre que j’affectionne particulièrement.

Merci à Pika pour l’envoi de ces quatre titres.


Quintessential 11The Quintessential Quintuplets T.11 de Negi Haruba

Mon avis sur les Tomes 1&2

Je le confesse, je commence par cette série car c’est celle qui me convainc le moins dans le lot, car beaucoup trop en dents de scie pour moi, et n’exploitant pas parfaitement son concept selon moi. Les cinq sœurs devenant trop des archétypes plutôt que des personnages véritablement consistants.
Concernant ce 11e volume, je trouve qu’il remonte la pente après les précédents qui m’ont un peu ennuyé. Mais ils m’ont surtout posé question. En effet, on est face à un shonen, visant donc un public adolescent, avec des personnages adolescents. Je le signale, car il y a des romances avec des personnages adultes, et ce sont ces dernières qui ont ma préférence.
Car ici, on se retrouve avec un traitement pudibond des sentiments, qui peut m’irriter, mais surtout, des nanas à gros nénés à moitié à poil (puisqu’il y a sortie à la piscine dans ce volume) qui me gêne un peu en tant que mec qui a le double de l’âge des personnages. Je tenais à soulever cette problématique car elle me semble symptomatique de certains shonen de romance qui me semblent se destiner uniquement au public adolescent. Ce qui explique probablement le fait que cette série n’arrive plus à réellement me parler, en plus de susciter une certaine gêne.


Hitman 7Hitman – Les coulisses du manga T.7 de Kouji Seo

Mon avis sur le Tome 1

Au contraire, Hitman de Kouji Seo met en scène des personnages adultes, et ça change la donne ! Dans le domaine de la romcom shonen, j’aime beaucoup ce que fait cet auteur. Ses ficèles sont énormes, on est vraiment face au shonen de romance dans tout ce qu’il a d’outrancier et de caricatural, mais j’avoue que ça fonctionne sur moi.
Et la romance à la Seo est très très sexualisée, on voit notamment des culottes et des seins à l’air de façon fréquente. Or, dans la plupart de ses séries, les personnages sont ados, ce qui fait que je finis par ressentir cette gêne évoquée précédemment. Mais sur Hitman, tout va bien, on est face à des personnages adultes, avec tout ce que ça implique de passage à l’acte explicite. Car oui, ce tome propose enfin la bascule dans l’histoire d’amour, et malgré tout ce que cela comporte de situation cliché chère à Seo, ça fonctionne très bien sur moi, d’où une vraie satisfaction à la lecture de ce volume.
Pour le dire très simplement, si on aime le style de Seo et qu’on ne s’est pas lassé de ses ficelles un peu toujours identiques, Hitman est une série qui fait vraiment très bien son job, avec même quelques assez belles idées par moment.


Fragments d'ellesFragments d’elles T.2 de Mag Hsu et Nao Emoto

Mon avis sur le Tome 1

En comparaison, Fragments d’elles est bien plus original dans son approche, si bien que j’ai du mal à qualifier le titre de pure romcom. En se focalisant sur un jeune homme qui revient sur ses relations passées et comment elles ont contribué à le faire évoluer, la série propose une écriture plus dense et ambitieuse, et le second tome confirme la très bonne impression que le premier m’avait faite.
J’en retiens en particulier des éléments dans l’écriture du personnage principal qui sonnent particulièrement juste, ainsi qu’une esthétique de qualité, avec de belles idées de mise en scène. Les personnages secondaires, dont les femmes qu’a connu le héros, sont aussi très bien développés, rendant vraiment le tout particulièrement agréable à suivre.
Je pense que la structure narrative restera la même tout du long, c’est à dire que l’on suivra sur quelques chapitres une histoire spécifique avec une fille en particulier, avec les débuts de leur relation jusqu’à sa conclusion attendue. Mais c’est une bonne chose à mes yeux, car cela fonctionne parfaitement.
Fragments d’elles est pour moi un bon exemple de romance qui arrive à avoir sa propre identité, évitant certains clichés du genre et proposant quelque chose de vraiment très intéressant à suivre.


Kaguya 6Kaguya-Sama – Love is War T.6 de Aka Akasaka

Mon avis sur les Tomes 1&2

On termine avec mon petit chouchou ! J’ai déjà expliqué à plusieurs reprises à quel point Kaguya-Sama fut une excellente surprise à mes yeux. Son pitch où les deux personnages envisagent l’amour comme une bataille, où ils souhaitent que l’autre fasse le premier pas d’abord, est réjouissant et parfaitement exploité par Akasaka.
De même, la structure narrative en chapitres indépendants (même si certains se répondent) fonctionne à la perfection. Le liant venant des personnages et du cadre du récit. Cela laisse l’auteur libre dans les situations qu’il développe, permettant à la fois de gros délires à mourir de rire, mais aussi des moments particulièrement intelligents et bien sentis, qui contribuent à faire de ce titre une série bien plus riche et fine que je ne l’aurai pensé.
Concernant ce sixième tome, on reste dans la droite lignée des précédents, avec surtout ses deux derniers chapitres qui laissent à penser qu’on conclue un cycle dans l’histoire, pour ouvrir vers quelque chose d’à la fois nouveau et familier, piquant énormément ma curiosité. Ce qui est certain, c’est que Kaguya-Sama est certainement la comédie romantique la plus drôle que je lise actuellement (il faut dire que c’est celle la plus portée vers l’humour), mais aussi la plus passionnante à mes yeux. C’est typiquement le genre de titre qui arrive à reprendre à son compte un genre très codifié, et à proposer beaucoup plus que ce à quoi on s’attend de prime abord. 

8 commentaires

  1. J’ai quand même lu l’article, t’as vu ? 🤣
    Bon sans surprise ce n’est pas un genre qui m’intéresse.. sauf pour un titre, Otaku Otaku, chez Kana. Je ne sais pas, là ça passe bien, c’est frais, drôle, geek, et ça concerne des adultes donc tu aimerais peut être si tu n’as pas encore essayé 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis du même avis que toi concernant Quintessential Quintuplets, je trouve que la série (un peu comme The Promised Neverland) perd peu à peu sa saveur plus on se rapproche de la fin. Mise à part Fûtarô qui change beaucoup (en bien) dans ce tome, j’ai trouvé que certaines des sœurs jouent limite un double jeu et ne dévoilent pas entièrement la vérité sur leurs intentions.

    Hitman je m’attendais pas à ce qu’on en arrive la aussi vite, mais en même temps aux vues des autres œuvres de Kouji Seo ça me choque pas plus que ça.

    J’ai pas encore lu le tome 6 de Kaguya-Sama, mais si je me rappelle bien de l’animé c’est vers ce moment qu’est introduit un nouveau personnage ainsi que de nouveau enjeu pour le BDE

    Aimé par 1 personne

    • Oui, pour TQQ, il y a un souci à mes yeux avec les sœurs et la façon dont elles sont écrites, ça finit même par faire assez artificiel je trouve.

      Hitman se termine en 12 ou 13 tomes, du coup ça se comprend que ça aille plus vite sur ce point, ce qui ne me déplaît pas personnellement.

      La fin du tome de Kaguya Sama apporte en effet quelques éléments qui seront, je pense, important pour la suite.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.