L’édito de la semaine #17

L’histoire est en marche !

Avec la sortie de la bande annonce de The Matrix Resurrections, Warner lance les premières cartouches concernant son blockbuster de l’année (voire du siècle, n’ayons pas peur des mots), qui va se retrouver face à Spider-Man en décembre en salles. Et si il me semble évident que Matrix se fera démonter, j’espère qu’il arrivera quand même à trouver son public face à la réunion annoncée des trois interprètes de Peter Parker.

Mine de rien, cette confrontation entre les deux blockbusters est vraiment intéressante tant les deux films semblent représenter des visions diamétralement opposées du spectacle Hollywoodien… Et bizarrement, celle qui semble la plus plébiscitée est pas celle qui m’enchante.

Car il y a quelques semaines, la première bande annonce de Spider-Man No Way Home a break the internet une fois de plus, comme la moitié du temps quand on nous propose des images d’un nouveau produit Marvel. La raison en était cette fois le retour du Docteur Octopus, toujours incarné par Alfred Molina, avec quelques petites références visuelles qui laissent à penser que d’autres méchants des précédents films seront de la partie (il me semble que Jamie Foxx a aussi été confirmé, c’est vrai qu’on mourrait d’envie de revoir son personnage de Amazing Spider-Man 2).

Octopus

J’ai donc assisté quelque peu circonspect à la hype sur les réseaux pour un film qui, au sein d’une licence qui était déjà habituée à fonctionner sur la connivence mais surtout sur le fait d’offrir aux gens exactement ce qu’ils demandaient, semble passer à un tout autre niveau dans la démarche de caressage dans le sens du poil. Car la bande annonce laisse quand même à penser que l’excuse du multivers n’est là que pour justifier la présence de tous les méchants (et la promesse des trois Spider-Man des films en prises de vues réelles), sans jamais se poser la question de ce que ça pourrait raconter.

Personnellement, j’ai de nombreux griefs avec le MCU, même si je reconnais apprécier certains de ses films (dont les deux Spider-Man, qui ont un vrai charme de film adolescent je trouve). Le plus important pour moi étant que je pense que Disney, et la branche Marvel en particulier, sont responsables d’une uniformisation dingue du monde du blockbuster, et de la mise à l’écart des « visions d’auteurs » dans le genre. 

Il suffit de regarder le box office mondial annuel pour constater que depuis une dizaine d’années, sur les 10 plus gros cartons, on a en général environ 7 films Disney/Marvel/Star Wars, un film chinois (qui dépasse les 500 millions de dollars de bénéfice en ne sortant qu’en Chine), et les deux autres places sont soit un film de super héros DC, soit un Fast and Furious, et éventuellement un blockbuster autre. Et c’est pour moi indécemment triste, car si ce n’est pas grave en soi que des films qui ne sont pas forcément à mon goût sont les plus plébiscités, là où cela devient problématique, c’est que cela empêche à des alternatives à gros budget d’exister.

Car dans un genre de film aussi coûteux (on parle en centaines de millions de dollars de budget), les ayants droits ont forcément l’œil sur ce qui marche le mieux, et essaient de reproduire ces succès. J’ai sur ce point l’impression qu’on n’a jamais eu auparavant dans le monde du blockbuster une vision si calibrée des choses d’ailleurs. On le constate à l’obsession actuelle des « univers partagés » et « crossover », hérités d’Avengers. Si le fait de voir un univers héroïque DC apparaît comme logique, je fais un peu plus les gros yeux quand on nous parle de projets comme Transformers X GI Joe X Ninja Turtles, ou le fameux Universal Monster-verse, qui est déjà mort et enterré.

Et surtout, comme je l’ai dit, ces films semblent vouloir écarter au maximum les cinéastes qui ont des visions d’auteurs, au profit de spectacles toujours plus ressemblants les uns aux autres. Et ça fonctionne, comme on le voit avec la bande-annonce du prochain Spider-Man, déjà promis à la première place du box office annuel (pour info, la première place est actuellement détenue par une comédie chinoise intitulée Hi, Mom, avec plus de 800 millions de dollars rapportés, uniquement en Chine), il suffit d’appliquer une formule, et de proposer le fameux +++, qu’on trouvera ici dans la proposition des trois Spider-Man face à tous les méchants.

Et à côté de cette euphorie dingue, on se retrouve avec tout l’inverse concernant The Matrix Resurrections, où les remarques méprisantes et négatives pleuvaient dans tous les sens. « Remake du premier », « de toute façon le 2 et le 3 étaient déjà des daubes », « John Wick dans la Matrice », etc…  Pour tout dire, dans ce genre de cas, j’ai l’impression d’être le seul à avoir pris la pilule rouge et d’être face à des Agents de la Matrice ou des gens encore sous influence, mais cela semble un peu méprisant dis comme ça, donc je m’explique.

Neo

Comme je l’ai dit, et j’insiste là-dessus, je n’ai aucun souci avec le fait que les Marvel cartonnent. Moi-même je regarde quasiment tous les films, devant lesquels je passe parfois même de très bons moments. Ce qui me gêne, c’est vraiment qu’au fil des années, les visions dissonantes dans le monde du blockbuster sont de plus en plus étouffées. Spielberg a abandonné son projet Robopocalypse jugé trop risqué financièrement, Del Toro n’a pas pu monter son projet Les Montagnes Hallucinées alors qu’il avait Tom Cruise dans le premier rôle et James Cameron à la production. On ne sait pas ce qu’il en est du côté de Peter Jackson. Bref, les cinéastes de blockbusters majeurs ont toutes les peines du monde à faire des films ambitieux, et ça, c’est un vrai problème pour moi.

On notera une exception notable avec Sam Raimi qui revient aux affaires… chez Marvel ! (Docteur Strange est donc le seul film Marvel que je prévois de voir en salle dans les prochaines années)

Et donc, ici, les réactions totalement opposées face à la BA de Spider-Man et celle de Matrix m’inquiètent une fois de plus. J’ai parfaitement conscience du fait que la saga Matrix divise énormément depuis Reloaded et Revolutions (ce que je n’arrive toujours pas à accepter malgré les années), et que cela explique en partie une certaine méfiance vis-à-vis de ce nouveau film. Mais dans le même temps, j’ai le sentiment d’un mécanisme de défense auquel on assiste de plus en plus vis-à-vis des rares blockbusters qui laisse entrevoir la possibilité d’un regain de créativité.

Car je n’arrive pas à comprendre qu’on puisse d’un côté juger inutile et opportuniste le retour de Matrix, quand à côté on s’enthousiasme devant les 4 films Marvel qui sortent sur 6 mois en 2021 (regardez les retours sur Shang-Chi, ce sont exactement les mêmes messages que pour Black Widow, et on aura la même chose pour The Eternals, et encore la même chose, multipliée par 100, pour Spider-Man).

Et dans la situation actuelle, le retour de Matrix est au contraire d’autant plus intéressant à mes yeux. Les Wachowski représentent depuis toujours une voix vraiment dissonante dans le cinéma à grand spectacle, si bien que l’anomalie que représente Matrix n’a pas connu de suite heureuse : Matrix Revolutions est un cas d’école en matière de mauvaise réception après Reloaded, puisque le film a perdu près de la moitié de ses spectateurs en salle, et les trois autres films sortis ensuite ont tous été des échecs financiers. Et même en allant chez Netflix, qui leur proposait en principe une plus grande liberté artistique, l’aventure a tourné court et Sense8 s’est retrouvée annulée après deux saisons.

Ainsi, même s’il n’y a plus que Lana (bien entourée cependant, avec notamment David Mitchell qui co-écrit le film), voir une artiste de ce calibre revenir avec un film à grand spectacle, dont la bande annonce donne déjà un aperçu de très belles choses, est déjà quelque chose qui mérite d’être salué. D’autant plus que la bande annonce donne déjà du grain à moudre, que ce soit en terme d’esthétique, mais aussi et surtout de possibilités narratives.

Ce n’est pas tous les jours qu’un blockbuster donne l’impression que l’on ne sait pas ce qu’on verra une fois dans la salle, qu’il nous fait une vraie proposition unique. Et personnellement, ça me manque beaucoup au cinéma. Ainsi, en plus du rapport personnel très fort que j’ai vis-à-vis de la saga Matrix, je pense surtout qu’elle représente une voix dissonante qu’on étouffe depuis trop d’années déjà dans le cinéma à grand spectacle hollywoodien.

C’est pour ça que, même si je peux comprendre une forme de méfiance et de scepticisme, je reste surtout attristé des moqueries faciles qui pleuvent en masse concernant cette bande annonce, pourtant généreuse et qui me laisse à penser qu’on sera, une fois de plus, face à un film qui fait confiance en mon intelligence de spectateur, et pas un pur produit calibré dans lequel on va me mettre trois fois le même personnage pour trois fois plus d’entrées en salles.

Encore une fois, l’idée n’est pas de taper gratuitement sur Marvel (ce que je fais quand même un peu, j’avoue), mais de déplorer le fait qu’il ne semble y avoir de place que pour une seule vision du cinéma ici, et quand malheureusement ce n’est pas la votre, vous vous retrouvez bien triste de ne plus avoir de spectacle qui vous fasse vibrer et qui résonne en vous. Et c’est mon cas ici. J’espère donc que Matrix Ressurections sera une réussite (sur ce point, j’ai confiance), mais surtout que le film trouvera son public, et ce de façon massive si possible.

Pilules

35 commentaires

  1. bonjour, comment vas tu? je pense qu’hélas le cinéma est devenu une machine à fric dans toute sa splendeur (chose déjà amorcée il y a quelques décennies, mais c’est encore pire maintenant) et ce n’est pas la crise du covid qui a arrangé les choses.
    pour marvel, j’ai suivi au début. je trouvais ça cool de retrouver les héros de mon enfance sur grand écran, et notamment spiderman que j’aime particulièrement. mais j’ai vite décroché. tous ces films qui s’imbriquent et où tu ne comprends plus rien si tu as le malheur d’avoir raté l’un d’eux, ça me gave. car je n’ai pas envie de tous les voir, je n’aime pas tous les héros (je déteste iron man, n’en déplaise à certains) et je n’ai pas le fric pour aller au ciné à chaque fois.
    c’est un peu la meme chose avec les sagas en romans. à ce sujet, j’ai décidé de ne plus en commencer aucune, tant pis pour celles qui sont de qualité et m’attirent.
    quant à matrix, j’ai aimé tous les anciens films. à des degrés différents bien sur, mais j’ai aimé. j’ai donc la hype en voyant qu’un nouveau volet arrive. (et je m’en fous un peu des vomis des gens amers qui critiquent déjà en n’ayant vu qu’une bande annonce…) malgré tout, je n’irai pas le voir au ciné, crise sanitaire oblige 😉 c’est bien dommage.
    passe un bon lundi et à b ientôt!

    Aimé par 1 personne

    • Ah, de mon côté il est hors de question de rater ce Matrix au cinéma.
      Au final depuis que j’ai une fille et que je ne vis plus en ville, je vais très peu au cinéma mais il y a quelques films que je ne peux vraiment pas rater, et celui-ci en fait clairement partie.

      Pour Marvel, il y a en plus un avis énorme avec la quantité de films, 4en 6 mois là c’est bien trop (et même 4 sur l’année, car je sais qu’ils ont rapproché les sorties à cause de la crise, mais même en temps normal c’est trop).

      Pour le côté pompe à fric, c’est évident, mais je me dis que même dans ce cadre il est possible de réussir à avoir des visions d’artistes qui s’imposent, même si malheureusement c’est de plus en plus rare.

      Aimé par 1 personne

  2. Je suis du même avis, les Blockbuster actuel sont tous construits de la même façon, on à l’impression de voir toujours le même film avec des personnages différents. Tout est trop prévisible, je ne ressent plus aucune émotion en voyant ces films. Je suis pour un peu plus de diversité et surtout pour laisser plus de place au réalisateur pour s’exprimer, car certains ont de très bonnes idées. L’exemple de ce qu’il s’est passé avec « Justice league » est une bonne illustration de ce phénomène. Le film tel qu’il est sortie au ciné est nul et a été un échec alors que la Snyder’s cut sortie en streaming est un très bon film. Dans cette dernière version le réalisateur a eut la liberté de faire comme il voulait et ça change tout, on ressent vraiment le style du réalisateur au travers des différents plans et des séquences. Même si le film dure 4h, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde, alors que ce n’était pas le cas pour la version sorti au cinéma. Tout ça pour dire que j’attends avec impatience ce nouveau Matrix, au moins pour voir quelques choses de différent !!

    Aimé par 1 personne

    • Justice League (et ce qui se passe chez DC en général selon moi) est en effet un bon exemple et un sacré cas d’école concernant les dérèglements de cette industrie. J’espère dailleurs que The Batman sera du Matt Reeves pur jus et proposera une vraie vision du personnage. Ses deux films La Planete des singes font partie des rares blockbuster récents à m’avoir vraiment plu.

      J'aime

  3. Déjà, ce n’est pas Marvel qui a lancé la mode des univers partagés. Le mérite en revient aux studios Universal via leur toute première saga de monstres. (Même si le principe en lui-même n’est pas neuf dans le cadre la fiction.)

    Ensuite, rendez-vous bien compte que Marvel a mieux su comment mettre une telle chose que DC. Dans cette idée d’univers partagé, il y en a clairement un qui a mieux prévu ça sur le long terme que l’autre.
    (Résumé simple :
    Marvel Studios : « On sait quelle direction ce projet doit prendre, et on se donne le temps de tout mettre en place. »
    DC Entertainment : « On ne sait clairement pas quoi faire de notre idée, alors on balance tout n’importe comment. »)

    J'aime

  4. Un édito sous forme d’un coup gueule que je comprends totalement. D’une part car le fait de sortir des titres ultra calibrés me gonfle au plus haut point, et de ressortir constamment la même formule avec les mêmes ficelles, en changeant seulement les intervenants je trouve ça d’une part dommage pour le cinéma en lui même et dommage pour le spectateur que je suis (ou que j’étais plutôt).
    D’autre part comme tu le dis, c’est un peu dur de comprendre le ressentiment des gens vis à vis de ce nouvel épisode de Matrix surtout si on voit ce qu’on nous propose à côté. Le problème n’est pas d’aimer ou pas le MCU ou Matrix mais si on apprécie les blockbusters actuels difficile à entendre qu’on rejette aussi brutalement un autre blockbuster sous prétexte qu’il est opportuniste ou une redite.
    De mon côté, j’ai décroché du cinéma à grand spectacle depuis plusieurs années. J’ai eu une période où le cinéma représentait énormément dans mon quotidien. J’y passais littéralement tout mon temps libre quasiment, avec une belle carte d’abonnement qui me permettait de voir autant de films que je le souhaitais pour 20 balles par mois, et je ne me gênais pas. Mais ça commence à remonter. Et si depuis l’engouement autour des différentes licences marvel ne m’a jamais réellement emballé. Mais par contre ce retour de Matrix lui m’enthousiasme un peu plus et ton amour pour l’oeuvre des Wachowski a pour ma part été bien plus communicatif que l’emballement des RS constant pour le MCU.
    Et si j’aime dans mes lectures ressentir l’amour et la passion d’un auteur pour ce qu’il fait, tu as tout aussi bien fait le travail en parlant de Matrix me faisant même rentrer de nouveau dans le monde du cinéma. Donc merci à toi de partager ton amour malgré tout!
    J’espère comme toi que Lana rencontrera le succès avec son nouvel épisode peu importe son résultat face à Spider Man. De mon côté que ce soit au dans les salles obscures (ce dont je doute fort avec l’arrivée de bébé) ou à la maison plus tard aucun doute que je regarderai ce quatrième volet avec plaisir.

    Aimé par 1 personne

    • Hé bien ce que tu dis sur ton passif de spectateur et le fait que tu te sois éloigné des salles ressemble trait pour trait (excellent manga comme tu le sais aussi 😉) à ce que j’ai vécu !

      Pour ton dernier paragraphe, je me questionne aussi beaucoup sur le budget du film, j’espère en fait qu’il est pas trop élevé car c’est plus facile de rentabiliser 60-80 millions que 150, et ça peut jouer.
      Globalement je suis de plus en plus pour une vision un peu moins dépensière du spectacle hollywoodien. On peut faire des films somptueux tout en conservant le grandiose pour beaucoup moins cher.
      D’ailleurs, un certain Satoshi Kon parlait de cette « boulimie » du cinéma hollywoodien, ça le rendait ouf qu’ils fassent des films d’animation pour plus de 100 millions quand lui en faisait pour moins de 5.
      Bon, c’est des logiques industrielles différentes, mais je pense qu’en faisant des « moyenbusters », on peut remettre en question ces ultra grosses machines et faire des succès moindres, tout en restant viable financierement, sans sacrifier le spectacle non plus (Del Toro le faisait d’ailleurs très bien, mais lui aussi, il a du mal à continuer à bosser…).

      J'aime

  5. Comme l’opéra, le ballet, le cirque et le théâtre, le cinéma est avant tout une forme de spectacle. Et moi, quand je vais voir un spectacle je laisse la logique financière de côté. J’y vais avant tout pour passer un bon moment.

    J'aime

  6. Autant je suis contente de revoir Tobey McGuire remettre le costume de Spidey et Alfred Molina dans le rôle d’Octopus, autant je suis d’accord avec ton ressenti. Honnêtement, ça me donne un peu le même effet que les épisodes spéciaux avec les différentes incarnations du Docteur de Doctor Who. Bien que je trouve ça drôle et sympa de voir le docteur interagir avec ses autres incarnations, je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est du fan service (pas en mal, ni en bien).

    Pour Matrix, alors personnellement, je fais partie des personnes qui on connu l’effervescence qu’à suscité la saga à l’époque mais je n’ai vu aucun film ^^ ». Mais, tu as raison de rester positif ;).

    Concernant les blockbuster, je plussoies. D’ailleurs, j’hésite encore à me désabonner de chez UGC. J’ai drastiquement réduit ma fréquence de séance ciné par flemme, mais il y a des films qui me donnaient pas hyper envie de les découvrir sur grand écran. La dernière fois remonte à un an et c’était dans un ciné où j’ai dû payer ma place car la carte UGC illimitée n’était pas prise en compte x). Et puis, je t’avoue que j’ai fais une petite overdose des blockbusters.

    J'aime

  7. Alors moi je suis la vieille de service qui avait plus de 20 ans quand le premier Matrix est sorti. J’en ai donc un avis précis parce que je l’avais attendu… et je n’ai pas hurler au génie. C’est sympa, original mais pour moi cela ne représente rien de plus. Quant aux suites et bien j’ai laissé filer parce que le premier opus se suffit à lui-même. A l’époque d’ailleurs les suites étaient juste envisagées et non sûres d’être réalisées. Seul le succès du premier a permis les deux autres et je pense que les frères Wachowski ont été un peu pris au dépourvu. Leur Animatrix étaient beaucoup mieux pensé.
    Enfin bref, voir ce quatrième opus me semble totalement absurde au même titre que les suites sans fin des univers Marvel. Pour moi il s’inscrit dans la même veine que ces films uniformes que l’on nous propose depuis 15 ans.
    Pour être franche quand j’ai vu la bonne annonce j’ai cru voir un sketch de Saturday Night Live avec un Neo vieux. Juste une blague.
    Je ne vois pas l’intérêt d’en faire un nouveau. C’est utiliser les fonds de tiroirs. Pourquoi ne pas proposer autre chose ? Pourquoi revenir sur Matrix ? Faut arrêter, ça a près de 25 ans !!!! il faudrait passer à autre chose !
    Moi j’avais adoré Jupiter Ascending. Certes on sentait qu’il y avait des failles mais bon sang ! j’avais trop kiffé de voir un univers inconnu. Mais là, non, sérieusement.

    Quand aux univers Marvel, c’est l’application de la politique Disney depuis toujours : faire du « All audiences ». Alors on uniformise à fond pour rallier le plus grand nombre de personnes, et hop emballé, c’est pesé ! Et puis ça marche alors pourquoi arrêter ?

    La justice américaine les a autorisé à TOUT racheté : Marvel, Lucas Films, La Fox… Ils ont les pleins pouvoirs sur la culture. Ils font ce qu’ils veulent. C’est ce que l’on appelle du lavage de cerveau à grande échelle. Moi je suis totalement attristée de cette pauvreté culturelle matraquée.

    Un petit retour dans le temps. Revenons en 1999 quand le premier Matrix est sorti. Quels films sortirent cette année là ? Blair Witch, Ghost Dog, le Sixième sens, Fight Club, Le treizième guerrier, la Momie, Cube, Coup de foudre à Nothing Hill, 1001 pattes, La menace fantôme, le Monde ne suffit pas, Perfect Blue…
    Aujourd’hui, où est passé cette diversité ?

    Aimé par 1 personne

    • Ah, mon cœur saigne quand je lis ces mots sur Matrix !

      Je suis tout à fait d’accord sur ce manque de diversité, qui est selon moi entièrement imputable à Disney.

      Mais je trouve que Matrix 4 devrait justement faire office de gros film à contre-courant de tout ça. Matrix n’est plus en odeur de sainteté depuis le second film et, même si c’est possible que ce soit une volonté de Warner de faire revenir la série, j’ai confiance pour qu’on ait un vrai blockbuster d’auteur qui ne ressemble qu’à lui-même.

      En tout cas moi je suis vraiment heureux de revoir les Wachowski, et je prends avec plaisir toute forme de cinéma à grand spectacle qui s’éloigne de la Disneyification générale (parce que bon, King Kong VS Godzilla où des la BA t’as le sentiment qu’on se fout de toi, c’est chaud…).

      Aimé par 1 personne

      • Je savais que j’allais te choquer avec mes propos sur Matrix 🙂 .

        Moi les derniers Gros films qui m’ont fait triper c’est Pacific Rim que j’adore !!!! Godzilla et la Grande Muraille. Mais ces films et bien ils ne sont plus vraiment récents, le temps file et rien a l’horizon. Maintenant quand je vais au cinéma c’est pour voir des vieux films comme par exemple dimanche dernier « Mon Oncle » de Tati. Un vrai bonheur de cinéphile mais je trouve ça navrant puisqu’ils sont devenus ma seule chance d’aller au cinéma.

        Aimé par 1 personne

      • Ah pour le coup j’avais beaucoup aimé Pacific Rim (le 2, quelle horreur…) et Godzilla. Par contre La Grande Muraillle, je ne ferai pas de commentaire de peur de devenir vilain. On va fire que c’est pas ça qui me réconciliera avec Zhang Yimou.

        Je ne vais plus beaucoup au cinéma non plus mais jarrive de temps en temps a trouver mon compte avec des films plus modestes. Dailleurs je suis heureux de voir que Del Toro et David O Russell tournent actuellement, ça va faire du bien !

        Aimé par 1 personne

      • Pacific Rim est une pépite. C’est le genre de film que j’attendais depuis… toujours. Un vrai film de mecha, enfin !!! Par contre, tout à fait d’accord, le 2, on n’en parle même pas. D’ailleurs je n’ai jamais réussi à aller jusqu’au bout.
        Pour ce qui est de la GRande muraille, ce n’est pas un grand film mais personnellement je passe toujours un bon moment quand je le regarde. Cela fait du bien de voir un autre angle que celui américain et rien que pour ça : merci. Après je conçois que cela peut rebuter.
        J’avoue que je n’attends plus rien. Reste que j’ai eu un jolie surprise en regardant récemment Tomorrow War. J’aurai aimé le voir au ciné. Rien d’exceptionnel mais juste le plaisir de ne pas s’ennuyer devant un blockbuster 🙂 .

        Aimé par 1 personne

      • Je ne l’ai pas vu ce film, je dois avouer que les films des plateformes de streaming, je ne les regarde jamais, même ceux de cinéastes que j’admire.
        Si on m’avait dit que je ne serai pas intéressé par le nouveau Cuaron, Scorsese ou Fincher… mais là ça vient de moi et pas des films en eux-mêmes, je pense que c’est le fait qu’ils sortent pas en salle qui fait que je n’arrive pas à m’y intéresser.

        Mais j’attend beaucoup le nouveau Edgar Wright et le West side Story de Spielberg, en espérant que je pourrai les voir en salle. Déjà on va essayer d’aller voir Dune.

        Aimé par 1 personne

      • Et bien, je te rassure je suis comme toi ! Pas fan des films qui sortent uniquement sur plateforme et je dois avouer que c’est le premier que je regarde. Un moment d’égarement sans doute 😉 .
        En fait je ne sais même plus comment c’est arrivé puisque je suis devenue extrêmement difficile. Du coup je ne m’intéresse plus du tout au cinéma. Enfin bref, ce fut un agréablement moment que j’aurai aimé vivre dans une salle de cinéma !
        Oh c’est vrai qu’il y a Dune ! j’avais zappé. Comme quoi…

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.