Souvenirs vidéoludiques en musique #2 Le thème de Roxas dans Kingdom Hearts 2

KH

Kingdom Hearts fait partie de ces œuvres qui ont été importantes dans mon parcours fictionnel, dont j’ai été extrêmement fan, mais avec lesquelles je ne me sens plus autant en phase avec le temps. Ce qui ne m’empêche pas d’y penser fréquemment, avec un souvenir ému, quand bien même elle ne me fait plus autant vibrer. Je pense même que le souvenir des émotions que j’ai vécu a plus d’importance que l’oeuvre en elle-même pour moi désormais.

Cependant, j’ai été un très gros fan de Kingdom Hearts, et ce dès la sortie du premier épisode sur Playstation 2, que j’attendais comme le Messie à l’époque, et qui a été au-delà de mes attentes. C’est sans doute le jeu auquel j’ai le plus joué sur cette console avec Metal Gear Solid 2. De ce fait, la sortie du second épisode après de longues années était quelque chose de très important pour moi. Et c’est en septembre 2006 que j’ai enfin pu mettre la main dessus le jour de sa sortie. Et l’entrée en matière est assez déroutante.

Il faut savoir que Kingdom Hearts se démarquait des RPG traditionnels de son époque par un système orienté action très dynamique, et une des promesses du second opus était d’accentuer encore ce dynamisme, avec davantage de mouvements, de pouvoirs, d’ennemis à l’écran, bref, plus à tous les niveaux. La promesse a d’ailleurs été tenue, mais pour profiter de ça, il fallait passer une longue introduction d’environ deux heures durant laquelle on contrôlait un nouveau personnage, dans un cadre nouveau également, très quotidien loin de l’univers fantaisiste du premier épisode.

Cette introduction, en déjouant nos attentes, rendait le jeu particulièrement fascinant à mes yeux, en plus de proposer quelque chose d’assez audacieux selon moi. Et elle se concluait par une séquence où on faisait nos adieux à Roxas, le personnage qu’on contrôlait alors, pour récupérer Sora, le héros de la saga. Et alors que cela devait être un moment très attendu, la séquence s’est transformée en un passage très touchant, face à la perte (métaphorique) de ce personnage qu’on avait appris à connaitre et apprécier (au point où certains fans préfèrent Roxas à Sora).

La séquence m’est notamment restée en tête grâce à sa musique (on y vient enfin !), le fameux Roxas Theme, qui charrie beaucoup d’émotions je trouve.

Ainsi, cette musique, que l’on entend uniquement à cette occasion, est devenue la plus marquante de l’épisode pour moi, à la fois pour elle-même et pour la scène dans laquelle elle s’inscrit, très chargée en émotions.

Mais c’est plus de 10 ans après qu’elle a eu l’occasion de se rappeler à mon bon souvenir. Car il faut savoir qu’à l’époque, les jeux vidéo, et surtout les RPG qui demandaient un gros travail de traduction, n’avaient pas des sorties mondiales. Kingom Hearts 2 est ainsi sorti près d’un an après la sortie japonaise dans le reste du monde. Durant ce laps de temps, les développeurs ont ajouté quelques bonus au jeu exclusifs au marché hors-Japon, comme ils l’avaient fait pour le premier. Mais il faut croire que les joueurs japonais sont des petits jaloux (ou que Square-Enix veut capitaliser sur ses succès), et de ce fait, une version « Final Mix » encore plus pétrie de bonus a vu le jour.

Sora VS Roxas

Et dans cette version, parmi les ajouts, il y a une séquence d’affrontement proche de la fin du jeu entre Sora et Roxas (on contrôle Sora). Et durant cette séquence, vous l’aurez compris, on entend une version remaniée du Roxas Theme, en version orchestrale, avec de ce fait de nombreux nouveaux arrangements et une plus grande densité musicale, rendant le thème encore plus poignant, et conférant une force émotionnelle assez importante à la séquence.

Et ce faisant, elle vient non seulement nourrir émotionnellement la séquence, mais rappeler également le lien entre Sora et Roxas. Et dans une saga qui devient rapidement (dès ce second épisode en réalité) extrêmement nébuleuse et cryptique, la musique de Yoko Shimomura arrive à trouver le ton qui nous permet d’être en phase avec la tonalité émotionnelle du moment, chose fondamentale tant il est compliqué de suivre le fil des événements.

De ce fait, si au fil des épisodes à partir de ce second opus j’étais de plus en plus perdu dans une intrigue compréhensible seulement à condition d’être un fan véritablement hardcore, la compositrice rattrapait cet aspect hermétique par un travail musical qui s’est toujours suffit à lui-même d’un point de vue émotionnel, tout en accompagnant thématiquement la complexité narrative du récit. Une façon d’offrir le meilleur des deux mondes, et de proposer des souvenirs musicaux marquants.

4 commentaires

  1. Un très beau souvenir musical que voilà ! J’étais moi aussi un très gros fan de la licence à sa sortie que j’attendais patiemment à grand coup de magazines (que j’achetais quand je pouvais) histoire d’en savoir un maximum pour combler cette attente qui semblait interminable ! Cependant je n’ai pas encore joué au 3ème opus mais les prix ayant bien baissé je me laisserai peut être tenter l’an prochain (si j’ai le temps lol). J’aime beaucoup le thème de Roxas donc merci pour ce souvenir musical (qui nous met une petite claque quand on regarde l’année de sortie du jeu). De mon côté je ne ferai pas dans l’originalité mais c’est clairement my dear beloved qui reste mon morceau préféré de KH ! Merci encore pour ce beau souvenir

    Aimé par 1 personne

    • De rien mon brave, c’est un plaisir !
      Le 3 a en effet baissé de prix assez violemment, il est trouvable à 10 balles depuis un moment, et à ce tarif, ce serait dommage de s’en priver. Si je n’ai pas tout aimé dans cet épisode, il reste super agréable (passé le premier monde calamiteux qui m’a fait peur pour la suite), et particulièrement beau, avec parfois de très belles idées.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.