The Quintessential Quintuplets T.8 à 10 – mes problèmes avec la série

Plus les tomes passent, plus je décroche de The Quintessential Quintuplets, une série qui avait pourtant de beaux atouts dans sa manche. Entre son concept amusant, son esthétique somptueuse, et ses personnages un peu décalés, il y avait de quoi proposer une belle romcom apte à renouveler le genre. Mais force est de constater que depuis quelques tomes, une forme de lassitude me gagne, et que je me questionne sur la maîtrise globale de l’édifice. Revenons donc ensemble sur ce qui me pose problème dans la série depuis maintenant plusieurs tomes.

Tout d’abord, un sentiment global que les choses tournent en rond. Chaque sœur tour à tour prend conscience qu’elle tombe amoureuse de Futaro – dans la grande tradition des harem, on a bien du mal à comprendre tant le personnage manque de relief et de charisme, alors qu’au début il semblait plutôt intéressant- et se dit que la guerre est déclarée avec ses sœurs pour la conquête du cœur de leur camarade. Sauf qu’au fil des volumes, rien n’avance vraiment, et on reste toujours dans le même schéma de « je vais me déclarer », qui ne semble pas faire avancer les choses. Dans le meilleur des cas, a l’issue de ce tome 10, il y a une des sœurs qui semble définitivement hors courses, et un petit twist semble indiquer qu’une d’entre elles est bien plus susceptible de toucher le cœur de Futaro. À 10 tomes sur 14 ce n’est pas ce que j’appelle une évolution majeure.

Autre point résolument problématique pour moi : le storytelling me semble vraiment confus. Mais confus à un point où je me pose deux questions. Je me demande d’une part si c’est pas juste moi qui suis un peu benêt et qui ne comprend pas des choses pourtant simples. Et je me demande, si jamais la confusion narrative est un fait avéré, si ce n’est pas volontaire de la part de l’auteur.

Un des ressorts importants de la série étant que n’importe quelle sœur peur se faire passer pour l’autre, cela me semble envisageable étant donné que Futaro semble aussi dans une forme de confusion vis-à-vis des sœurs Nakano. Quoi qu’il en soit, que cela soit un fait avéré ou une maladresse d’écriture ou juste moi qui ne comprend rien car je suis un être limité, le fait est que cela alourdit la lecture pour moi.

Dernier point dommageable pour moi, et qui pour le coup est peut-être le plus problématique : je trouve que le concept est mal exploité au final, car les cinq sœurs manquent définitivement de personnalité et de saveur. Au début, le fait quelles correspondent chacune à des archétypes tranchés, en particulier Miku et sa timidité maladive et Nino qui est très désagréable, me semblait une idée sympa, permettant de les reconnaître et de leur donner facilement de la personnalité.

Mais depuis quelques temps, alors que j’espère les voir s’étoffer, j’ai le sentiment qu’elles continuent de se conformer à leur archétype sans le dépasser et proposer davantage, si bien quelles deviennent de plus en plus fades à mes yeux. Je pense notamment à Miku, qui était ma préférée et que je trouve de plus en plus agaçante dans sa volonté de se conformer à un archétype avec toute la lourdeur qui peut accompagner la chose.

Et les autres ne sont pas forcément mieux servies selon moi, car le gros problème qui résulte de tout ça est que je trouve franchement que chacune manque de signe distinctif autre que physique, si bien qu’elles n’arrivent plus vraiment à m’intéresser, dans le sens où elles me semblent interchangeables, quand j’arrive encore à me souvenir de qui est qui. Car si j’arrive encore à comprendre l’état d’esprit de Miku et Nini, je dois avouer que par exemple Ichika me semble d’une inutilité et d’une absence de caractérisation propre hallucinante. Je suis certain que les fans me diront que je n’ai rien compris, mais j’estime que si justement je n’arrive pas après 10 tomes à saisir le personnage, c’est l’écriture qui a un souci. C’est aussi à l’auteur d’assumer son concept et d’arriver à proposer des développements riches de personnages et qui soient porteurs de sens. Et le sens manque cruellement au fil des tomes je trouve. D’ailleurs je me rend compte que j’ai parlé de Ichika, mais je me demande même si c’est bien à elle que je pense et pas à Itsuki car même leurs noms se ressemblent du coup, pour être parfaitement honnête, je ne saurai même plus dans les deux dire laquelle est laquelle.

On pourrait me répondre que ça permet de partager la confusion de Futaro, mais je ne trouve vraiment pas que ça fonctionne et cela me semble encore une fois un défaut de caractérisation et d’écriture. Tout ceci contribue à rendre la lecture de plus en plus pénible, malgré des qualités toujours présentes. C’est d’ailleurs d’autant plus rageant, car la série conserve un véritable charme selon moi. Un charme propre au genre (à mes yeux) et à son aspect romantique, mais aussi un charme énorme lié à l’esthétique toujours somptueuse (à deux ou trois planches près), qui fait beaucoup pour le plaisir de lecture.

En résulte plusieurs tomes qui se suivent et se ressemblent dans leurs problèmes, malheureusement. Et sur une série de 14 volumes, je trouve qu’une qualité en dent de scie comme c’est le cas ici est vraiment dommageable. Je compte quand même lire les quatre derniers tomes, en espérant que Negi Haruba arrive à achever la série avec les honneurs, mais mon enthousiasme est clairement retombé, et je ne suis pas certain que le titre pourra désormais dépasser le stade de petite comédie romantique gentillette.

11 commentaires

  1. En te lisant je me conforte dans l’idée de ne pas commencer cette série et je me félicite de ne pas avoir craqué à sa sortie sur le beau charadesign. En voyant que les tomes se multipliaient je me doutais bien qu’un souci de ce genre allait arriver. J’espère que la conclusion te plaira malgré tout, c’est toujours dommage d’être déçu.

    Aimé par 1 personne

    • Oui, j’espère aussi. Je me dis surtout qu’après 10 tomes, ce serait bête de ne pas aller jusqu’au bout.
      J’ai quand même été spoilé concernant l’identité de la mariée, mais je reste curieux de voir l’orientation des derniers tomes.

      Je pense vraiment que le concept est sympa (bien que un peu chelou), et l’esthétique somptueuse, mais l’écriture est trop confuse et aurait gagné à plus de simplicité je trouve.

      Aimé par 1 personne

  2. Merci beaucoup pour ton avis. Je me demandais justement si j’allais la lire ou pas une fois que nous aurions tous les tomes, mais clairement cela me donne encore moins envie. Il faudrait que j’en parle à Monsieur, car je ne sais pas du tout si il est à jour dans sa lecture ou si il attends d’en avoir plein pour lire. Il ne m’a pas fait part de lassitude sur le titre, je lu demanderais. M’enfin de prime abord, il ne m’intéressait pas.

    Aimé par 1 personne

      • Et bien je dirais ça à mon mari. Car le filou apparemment n’est pas à jour dans sa lecture, il m’a dit qu’il attendait d’avoir plein de tome pour lire la suite… Perso je ne supporte pas quand c’est confus, je préfère quand tout est bien clair et développé haha.

        Aimé par 1 personne

      • Hé bien avec les 5 sœurs qui ont juste un signe distinctif et une caractérisation quand même assez similaire sauf une ou deux, la confusion est rapidement faite. Surtour que l’auteur joue un peu de ça, même si parfois je ne suis pas convaincu que ce soir volontairement confus…
        Ca rend parfois la lecture difficile, je suis clairement comme toi. J’aime quand les développements sont clairs et qu’on est pas perdus, surtout que c’est pas non plus une histoire complexe.

        Aimé par 1 personne

  3. J’ai le même ressentiment que toi concernant les dernier tome de la série, on récent moins la différences entre les 5 sœurs par rapport au début. Surtout concernant Miku que j’ai également adorée au début, mais dons les actions sont de plus en plus osef.
    On m’a pas spoil encore le nom de la marié, mais j’espère que les derniers tomes vont remonté le niveau de la série

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.