Mon avis sur… Saotome T.3 de Naoki Mizuguchi

Après deux premiers tomes qui m’avaient enthousiasmé, on retrouve avec plaisir le couple Saotome et Satoru dans ce troisième volume. L’occasion de faire avancer un peu les choses, à tout petit pas, tant chacun semble avoir du mal à être à l’aise. Et si la romance avec une pointe d’humour est toujours centrale, l’aspect sportif n’est pas en sourdine pour autant, bien au contraire.

Merci à Doki-Doki pour l’envoi de ce tome.


Mon avis sur les tomes précédents : Tomes 1&2


Petit rappel sur la série pour commencer, Saotome est donc une comédie romantique sportive, dans laquelle nous suivons Satoru, lycéen chétif, qui vit une histoire d’amour secrète avec Yae Saotome, la star du lycée, boxeuse de grand talent et jeune fille très populaire. Un couple un peu dépareillé donc, avec ce garçon tout maigrichon et cette grande fille musclée.

Cela permet d’aborder la question du rapport au corps avec bienveillance et tendresse, en plus de mettre en exergue les gènes adolescentes des premières fois. Le tout avec une composante sportive centrale dans l’histoire, ce qui donne à l’arrivée une série assez classique, avec cependant des singularités qui lui vont très bien, à l’image de son personnage féminin principal.

Dans ce troisième volume, on reste sur des schémas similaires. Chaque chapitre (assez court, 10 à 15 pages) met en scène une situation spécifique, tout en n’oubliant pas de conserver du liant et une évolution bienvenue dans l’intrigue. Alors que dans le précédent, les personnages participaient à un stage sportif, on alterne ici entre moments de vie lycéens classiques et entrainements, le tout saupoudré de situations mettant en avant les sentiment des deux ados.

Cependant, la dimension sportive reprend le dessus au fil du tome, avec la perspective d’un tournoi inter-lycées auquel les deux personnages participeront, de quoi remettre la boxe sur le devant de la scène. Ce qui n’empêche pas de continuer à jouer avec les ficèles de la romance, en faisant par exemple intervenir une potentielle rivale amoureuse pour Saotome.

Ainsi, ce troisième tome ne bouleverse pas une formule qui fonctionne de toute façon fort bien, et nous propose encore un très beau moment de romance lycéenne, pudique et bienveillante, tout en n’oubliant pas les spécificités du titre que son le rapport au corps et la composante sportive. Si j’ai déjà eu l’occasion de lire d’autres romances du genre, Saotome est clairement bien plus équilibrée que la moyenne, ne prenant pas le sport comme un prétexte, mais travaillant vraiment cet élément au corps. En résulte donc un volume une fois de plus rempli de charme, à l’image de ses personnages.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.