Mon avis sur… Kase-san & Yamada T.1 de Hiromi Takashima

Kase-san et Yamada

Kase-san est une série qui m’attire depuis déjà quelques temps, et je peux enfin me lancer dedans grâce à Taifu Comics qui m’a envoyé ce premier volume. Sachez cependant que Kase-san & Yamada est le titre de la seconde partie de cette série, qui a déjà connu une première partie en 5 tomes. J’expliquerai de quoi il en retourne dans mon article. Quoi qu’il en soit, je suis la preuve qu’on peut tout à fait prendre celle-ci comme un véritable début d’histoire sans être perdu et en y prenant un réel plaisir. Car en effet, j’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture !

Yamada et Kase sortent ensemble, et après mûre réflexion, ont toutes les deux décidé d’aller étudier à Tokyo. Mais n’étudiant pas dans les mêmes universités, les deux demoiselles font chacune de leur côté la découverte de la vie estudiantine et son lot de contraintes et de tentations. Comment Kase et Yamada se feront-elles à cette nouvelle vie complexe ?

Le résumé resitue très bien l’histoire je pense. Kase-san, c’est donc la rencontre entre deux lycéennes qui vont se découvrir des sentiments l’une pour l’autre, et qui finiront par sortir ensemble. Et la deuxième partie qui nous intéresse ici, intitulée Kase-san & Yamada permet d’explorer une nouvelle période de la relation entre les deux jeunes filles, puisqu’on commence alors qu’elles entrent toutes les eux à l’université.

kase-san-yamada-visual-1Comme je l’ai dit, commencer par ce volume sans avoir lu la première partie ne pose pas de problème de compréhension, car le cadre global de l’histoire nous est rappelé au début de ce tome. De plus, nous sommes dans une romance, et il n’y a pas d’enjeux importants au-delà de l’histoire d’amour et son évolution. On peut donc tout à fait prendre ce premier volume comme le début de l’histoire sans avoir de crainte de rater quelque chose de déterminant. Même si bien entendu, je ne doute pas qu’avoir lu la première partie offre davantage d’informations sur les personnages, nous permettant de mieux les cerner en plus de nous faire sentir directement proches d’elles.

Mais sur ce point, il n’y a pas de soucis à se faire, on arrive très vite à s’attacher aux deux jeunes femmes tant elles sont douces et charismatiques, chacune à leur façon. La douceur est d’ailleurs ce qui transparaît le plus dans ce premier tome, et qui rend la lecture particulièrement agréable. On se sent dans un petit cocon tout du long et ça fait finalement un bien fou.

BisouEt au-delà de l’ambiance, on apprécie cette narration qui permet de rapidement se rendre compte du petit bouleversement personnel que peut représenter l’arrivée à la fac, qui plus est dans une nouvelle ville. On voit comment chacune s’adapte, vivant dans un cadre assez différent l’une de l’autre, jonglant entre leurs nombreux impératifs (cours, entraînements, petits boulots…) pour réussir à maintenir le lien malgré tout. On constate qu’elles se voient assez peu, parfois en coup de vent, mais que leur relation est particulièrement solide. Et si certaines petites zones d’ombres peuvent donner l’impression que tout n’est pas facile, la bonne humeur constante des deux jeunes filles laisse à penser que tout va bien se passer.

On constate aussi une grande pudeur dans l’expression de leurs sentiments, qui est plutôt touchante bien qu’un peu étonnante pour deux jeunes personnes adultes (la question de la sexualité est par exemple totalement absente de ce premier tome). Mais cela n’empêche pas de rendre la force de leur amour palpable et attendrissante.

Ainsi, de petites péripéties en retrouvailles plus ou moins longues, on se plait à voir ou revoir ce jeune couple très attachant. Et dans ma faible expérience du genre, Kase-San & Yamada se révèle clairement une pièce de choix. Tout sonne parfaitement juste, et encore une fois, il y a tellement de positivité et de douceur que la lecture fait vraiment énormément de bien. Ainsi, je suis très tenté par l’idée de commencer la première partie de l’histoire afin de rattraper tout ça avant que les tomes suivants ne sortent, tant j’ai passé un moment délicieux en compagnie des deux jeunes filles. 

8 commentaires

    • De rien !
      Comme je l’ai signalé, c’est la seconde partie de l’histoire. J’ai commencé par celle-ci car l’éditeur m’en a offert la possibilité, mais je me dis que sinon, autant commencer par le début.

      En tout cas j’ai beaucoup aimé. Des trois Yuri que j’ai lu, c’est clairement celui que je préfère. Plein de douceur comme j’aime (je suis assez fleur bleue quand je m’y mets).

      Aimé par 1 personne

      • Oui j’ai bien lu ça, c’est quelque chose qui me saoule un peu chez taifu d’ailleurs car ils ont beaucoup de série qui sont en fait des suites d’autres titres mais c’est pas toujours clair ou bien mentionné et j’ai acheté quelques titres yaois comme ça sauf qu’en toute objectivité il me manquait des clés pour comprendre. Cela ne semble pas être le cas ici mais je deviens de plus en plus frileuse avec cet éditeur.

        Aimé par 1 personne

      • Je ne connais pas encore beaucoup l’éditeur, mais je vois ce que tu veux dire. C’est comme pour Megumi & Tsugumi où il n’est fait aucune mention de numéro de tome, comme si c’était un One shot, alors qu’un second volume est déjà sorti au Japon.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.