Mon avis sur… Cigarette and Cherry T.1 & 2 de Daishiro Kawakami

Cigarette and cherry

Dans ma volonté d’explorer la toute jeune collection Life de Kana, je ne pouvais pas passer à côté de Cigarette and Cherry, qui semblait m’appeler, pour me ramener à mes années de jeune étudiant. Car nous sommes encore une fois face à un titre qui a le potentiel pour parler à un public adulte, à partir du la vingtaine je dirai (quoique pourquoi pas un peu plus jeune), avec une romance plus mature que ce qu’on a l’habitude de voir.


Mes avis sur les autres titres de la collection Life :
Corps Solitaires : Tome 1
Just Not Married : Tome 1Tome 2 – 


À peine arrivé à l’université, un jeune homme encore vierge s’est promis de trouver une petite amie. C’est alors qu’il fait la connaissance d’une sublime étudiante plus âgée que lui. Mais la senpai repousse toutes les tentatives d’approche de ce kôhai déterminé mais complètement inexpérimenté, qui tire son peu de savoirs de livres de drague. La cause est-elle perdue d’avance…?

Une romance, c’est d’abord une rencontre entre deux personnes. Ici, nous avons un jeune homme tout droit sorti d’un lycée pour garçon, toujours vierge, et désireux de remédier à cette situation. Alors qu’il scrute les filles dès son premier jour à la fac, il va décider d’aller vers l’une d’entre elles, qui est seule en train de fumer une cigarette. Il va lui demander du feu en guise de premier contact, et va vite se piéger tout seul, ne sachant même pas de quel côté tenir sa cigarette. Étonnamment, cette mini-humiliation ne le grille pas plus que sa cigarette, et il va finir par croiser régulièrement la jeune femme, doctorante et donc logiquement un peu plus âgée que lui.

SempaiAinsi commence notre récit, structuré en courts chapitres (10 à 15 pages), qui à chaque fois montrent une rencontre entre les deux, entre moments drôles et instants plus touchants, avec comme fil conducteur le lien qui se tisse entre eux, chacun apprenant à se connaitre. Nous sommes donc dans ce qui est en apparence une romance classique, mais traitée de façon adulte, entre deux personnes plus âgées que ce qu’on peut voir plus souvent dans les mangas.

On ne connait pas leurs noms, mais on en découvre peu à peu un peu plus sur eux, et si j’ai souvent lu que la jeune femme était l’élément qui réhaussait le titre, je dois avouer personnellement avoir trouvé le personnage masculin au moins aussi intéressant qu’elle. Les deux semblent répondre à un archétype de personnage assez classique, mais leur construction et leurs interactions sonnent tellement juste que l’on passe bien vite outre cet aspect.

Si la jeune femme semble un peu distante, plus sage et mure que lui, mais néanmoins accessible, le kôhai, quant à lui, est parfois un peu lourd, manque souvent de filtre quand il exprime ses pensées, mais surtout, ne sait vraiment pas s’y prendre. Par soucis de bien faire, il a tendance au contraire à se ridiculiser ou à ne pas se comporter comme il faudrait. Mais malgré tout ça, il reste un « bon garçon », et c’est surement ça qui touche sa senpaï.

Feu d'artifice

Ainsi, nous avons deux portraits très touchants, de personnages qui apprennent petit à petit à se connaitre, et semblent s’apprécier. Autour d’eux gravitent d’autres personnages très agréables également, et du liant se crée dans l’intrigue, avec l’arrivée de certains éléments qui étoffent le récit et permettent d’apporter une dynamique particulière à la narration. Au moment où j’écris ces lignes, la série s’est achevée au Japon en 10 tomes. Cela laisse encore du temps afin de voir où tout ça va les mener. Ce qui est certain, c’est que leurs échanges sont délicieux à suivre, et le tout est parfaitement mis en valeur par les dessins du mangaka, particulièrement appliqué dans les moments cruciaux, comme si on voyait la senpaï avec les yeux du kôhai.

De ce fait, entre rires et émotions, j’ai retrouvé dans cette nouvelle série le même genre d’attachement que j’ai déjà avec Just Not Married. Cela laisse à penser que les choix opérés pour cette collection Life sont vraiment cohérents et judicieux. Et je peux d’autant plus le dire que j’ai terminé le premier tome de Corps Solitaires, qui est également dans une mouvance très adulte et sensible des questionnements sentimentaux, notamment dans la vie de couple. Quoi qu’il en soit, Cigarette and Cherry a déjà su me toucher !


Pas mal de copains l’ont déjà lu, donc voici leurs avis : Chroniques d’un VagabondLes Voyages de LyLes Blablas de TachanLa Pomme qui rougitLire en Bulles

22 commentaires

    • Ils ont posé un autocollant sur les jaquettes justement où ils précisent que fumer tue, avec à chaque fois entre parenthèses un petit mot humoristique pour rendre ça plus ludique.

      Me concernant je n’ai jamais fumé et il y a peu de chances que je m’y mette.

      Aimé par 1 personne

    • De rien, j’avais bien aimé ton article et comme je suis en retard par rapport aux camarades, les citer ne mangeait pas de pain.

      Effectivement, le fait de ne pas les nommer est sympa et les dialogues semblent un peu jouer sur ça par moment, notamment lorsque la collègue l’appelle « le Kohai rien de plus ».
      J’ai trouvé ce début très réussi, et il me semble que la série s’est achevée en 10 tomes donc on ne va pas trop s’étirer en longueur.

      J'aime

    • Je trouve aussi, et ce n’est pas parce que c’est mon point de vue de garçon qu’on a là, que le point de vue en fonction du sexe de la personne qui lit est intéressant.

      Par exemple dans la plupart des avis, c’est surtout le personnage féminin qui ressort. Mais étonnamment j’ai trouvé le Kohai plus intéressant, sûrement aussi parce que je me suis facilement projeté dedans en tant que mec qui a vraiment eu beaucoup de mal avec les filles, ne sachant pas aussi comment je devais me comporter.

      Quoi qu’il en soit, j’aurais été ravi de lire un avis plus étoffé de ta part sur ce titre 😉

      Sinon, je ne sais pas si tu as lu le dernier en date de la collection Life, Corps Solitaires, mais j’ai beaucoup aimé aussi. Je compte en parler demain.

      Aimé par 2 personnes

      • Oui c’est ce que je voulais dire, avoir un point de vue de l’autre sexe même si perso je n’ai aimé aucun des deux protagonistes 😅 du coup je ne voyais pas non plus l’intérêt d’écrire sur le sujet vu que c’est contre ma politique de démolir un roman ou un manga… Ça me prend déjà assez de temps de partager ce qui vaut le coup selon moi pour en plus en perdre sur un titre comme ça 😅
        Je ne l’ai pas lu et je ne pense pas le lire non. Ce n’est pas ce que j’ai envie de lire pour le moment.

        Aimé par 1 personne

      • Je comprends tout à fait, à la fois le fait que tu ne veuille pas écrire sur un titre que tu n’as pas aimé, et aussi le fait de ne pas vouloir lire Corps Solitaire.

        Rien à voir mais j’espère que ta journée dédicacé s’est bien passé !

        Aimé par 1 personne

  1. Après avoir lu le tome 2, je confirme effectivement que le personnage masculin devient plus intéressant et que l’auteur le dote de très belles qualités. Je comprends que sa sempai se laisse peu à peu séduire ^^
    En tout cas, tu parles très joliment de ce titre et je suis ravie d’apprendre qu’elle ne sera donc pas trop longue.
    Merci pour le lien 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.