Mon avis sur… The Quintessential Quintuplets T.5 de Negi Haruba

Quintessential Quintuplets

La comédie romantique du moment se poursuit, et je me prends à attendre chaque nouveau tome avec plus d’impatience. Le signe d’une série dont la qualité s’améliore constamment, et aussi le signe d’un attachement qui va grandissant pour ces personnages me concernant. Je suis donc ravi que Pika m’ait envoyé ce nouveau volume, je les en remercie une fois de plus. Comme toujours, je vais essayer de parler de ce qui se passe en limitant les spoils, pour la simple et bonne raison que chaque tome doit être pour moi l’occasion de tenter de vous convaincre de lire cette série, qui risque d’être bien placée dans mes nouveautés préférées de l’année.


Mon avis sur : Tome 1&2Tome 3Tome 4


Après une classe nature rocambolesque, Fûtarô a enfin gagné la confiance des quintuplées. Mais dès son retour, le jeune professeur particulier, qui est tombé malade durant le séjour, se retrouve à l’hôpital. C’est alors qu’Itsuki vient lui rendre visite et lui demande avec détermination pour quelle raison il étudie. L’occasion pour Fûtarô de laisser remonter des souvenirs à la surface qui pourraient bien chambouler ses relations avec les sœurs Nakano…

Après un tome qui se terminait sur une note émotionnelle du plus bel effet, le quotidien doit reprendre pour Futaro et les cinq sœurs. Mais les efforts récents ne portent pas vraiment leurs fruits au niveau des notes, et notre jeune professeur va donc redoubler d’efforts pour remonter la pente. Au point où il va se crever à la tâche, alors même qu’il était déjà tombé malade précédemment.

Qu’à cela ne tienne, tout ceci est une fois de plus l’occasion de développer encore davantage la personnalité de chacune des sœurs, mais aussi de Futaro. J’en avais déjà parlé dans un précédent article, et je le souligne ici, je suis ravi de voir que le personnage principal est développé comme il se doit et n’est pas qu’un simple archétype sans intérêt. Cela donne du corps à l’histoire, et surtout nous aide à croire que des filles puissent tomber amoureuses de lui.

MikuD’ailleurs sur ce point, on voit encore des rapprochements avec certaines sœurs, afin de continuer à brouiller les pistes (il faut bien qu’à terme, elles aient toutes des sentiments à son égard pour que chacune soit une mariée potentielle). Que ce soit à l’occasion d’une sortie qui ne manquera pas de piquant, ou durant des séances de révisions intensives, Haruba arrive avec talent à développer chacune des sœurs, les rendant toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Évidemment, chaque lecteur (ou lectrice, il n’y a pas de raison) aura sa petite chouchoute, chacune ayant une personnalité très différente et très marquée. Pour ma part, je suis sous le charme de Miku depuis le premier tome et ça ne change pas. Je serai d’ailleurs curieux de savoir qui a ravi votre cœur, n’hésitez pas à me le signaler !

YotsubaEnfin, sachez que ce tome propose plusieurs séquences vraiment fortes émotionnellement qui m’ont étonnées. Je pense en particulier à une concernant Miku (oui, encore elle), que je n’avais pas vu venir qui m’a énormément touché. Je n’en dirai pas plus, mais je trouve ce personnage extrêmement bien géré dans chacune de ses apparitions. Mais elle est loin d’être la seule à avoir droit à un développement de qualité, le mangaka mettant un point d’honneur à traiter chacune des sœurs avec le même soin. D’ailleurs, si Yotsuba est sur la couverture, ce n’est pas un hasard ! D’autant plus que la dynamique familiale est toujours très bien mise en scène et je suis vraiment touché à chaque tome par la relation entre ces cinq sœurs, qui est ici plus que jamais centrale.

Ainsi, ce volume, tout comme le précédent, continue de mener sa barque habilement, avec notamment une révélation intéressante concernant Futaro, qui pourrait bouleverser un peu l’intrigue. Le volume s’achevant sur un cliffhanger qui donne clairement envie d’être au 25 novembre pour avoir le tome suivant !

Et avant de finir, comment ne pas aborder une fois de plus l’esthétique du titre. C’est toujours aussi magnifiquement dessiné, ce qui contribue grandement à l’attachement que l’on ressent pour ces cinq sœurs. Et au-delà du trait de toute beauté, j’adore les styles vestimentaires que Haruba choisir pour ses personnages. Pour dire les choses simplement, c’est un plaisir visuel renouvelé à chaque page !

En résumé, The Quintessential Quintuplets est une série qui me rend de plus en plus accro à chaque tome. Negi Haruba arrive à gérer sa comédie romantique de sorte que l’attachement que j’éprouve pour ses personnages ne fait qu’augmenter avec le temps. Le signe pour moi d’une série très réussie, qui est devenue un de mes coups de cœur !

20 commentaires

  1. J’ai vu que tu avais rajouté à cet article un système de navigation permettant d’accéder rapidement aux précédents sur le même manga. Et de mon point de vue c’est une très bonne initiative 👌.

    Je ne doute pas qu’il te faudra certainement beaucoup de temps pour faire de même sur tous les articles traitant d’un manga tome par tome. Mais j’apprécie cette initiative, en raison de la facilité d’accès qu’elle procure.

    Aimé par 1 personne

    • Oui, maintenant je vais le faire systématiquement pour les séries, et effectivement, l’idéal serait que je le fasse pour les articles plus anciens mais ça va être un long chantier !

      Je me dis que si on tombe par hasard sur l’article, on peut en un clic aller voir ce que j’ai écrit sur les autres, en particulier le premier, histoire de ne pas avoir trop de révélations si on commence une série.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.