Mon avis sur… Adam – L’Ultime robot T.1 de Ryuko Azuma

Adam

J’ai reçu ce premier tome d’Adam – L’Ultime robot de la part de Pika que je remercie, un peu après sa sortie, ce qui fait que j’ai eu l’occasion de lire les avis de quelques camarades avant. Je le précise car ce fut l’occasion de voir que les avis étaient plutôt mitigés sur ce premier tome. Forcément, j’avais donc la crainte de ne pas accrocher non plus, et pourtant ce premier tome m’a plutôt emballé ! Moi qui apprécie la thématique des robots et des intelligences artificielles dans la SF, j’y ai trouvé un titre très intéressant aussi bien dans le fond que dans la forme. Précisons avant de commencer que la série est terminée en 4 tomes au Japon, le deuxième nous arrivera le 18 novembre.

Guerre mondiale, pollution atmosphérique extrême, extinctions de masse… À ces calamités qui s’abattent sur la Terre s’ajoutent désormais les “Psychés”, de gigantesques créatures volantes d’origine inconnue, qui attaquent l’humanité tout entière depuis l’espace. Face à elles, un seul espoir : Adam, robot humanoïde doté d’une âme…

Ce premier tome commence alors que l’on voit un Psyché attaquer une navette spatiale avec des civils à son bord. Adam arrive pour affronter la créature et sauver la mise, et alors qu’on assiste à un acte héroïque, on sent déjà l’ambiance particulière de la série. Les Psychés ont un style très particulier, sortes de mélange entre des papillons géants et des êtres humains. Leur apparence provoque un sentiment de fascination/répulsion qui d’emblée m’a accroché. Nous ne savons quasiment rien sur eux, si ce n’est leur niveau de menace. Adam le détruit, mission accomplie, pas d’effusion d’émotions pour autant.

La structure du récit sera ainsi, répétitive, avec à peu près un chapitre sur deux un affrontement, et l’autre un instant de vie propice à des réflexions plus élevées. Ça peut être déroutant, voire austère, mais ça fonctionne parfaitement sur moi, et ce ne fut pas sans évoquer un certain Evangelion. Les Psychés me font penser aux Anges, l’ambiance austère et le fait que les personnages aient tous l’air d’avoir des soucis d’ordre émotionnel et psychologique… Il y avait déjà tout pour me plaire !

Mais, comme je l’ai dit, c’est très austère, aussi bien dans l’ambiance, l’esthétique et la construction narrative. Et je suppose que c’est pour cette raison que les avis sont plutôt mitigés. Pour ma part j’y ai vu une grande force, mais c’est un point de vue tout personnel.

En dehors de la lutte contre les Psychés, de quoi parle-t-on dans ce premier tome ? D’Adam principalement, d’intelligence artificielle et de ce qu’elle implique. On reproche à son créateur d’avoir mangé le fruit défendu (on comprend donc la symbolique derrière le nom du héros), et on se demande l’intérêt d’une arme qui ressent des choses. Car oui, Adam pense et ressent, il aime d’ailleurs beaucoup lire, Murakami en particulier. Cet aspect n’est évidemment pas anodin, sauf que ne connaissant absolument pas l’auteur, je ne sais pas ce que ça peut vouloir dire.

Quoi qu’il en soit, comme dans tout bon récit de robot, on questionne ce qu’est Adam, et par là même on questionne l’humanité. Ce sont des thématiques classiques et universelles, comme celles d’Astro Boy qui est directement cité. Adam considère d’ailleurs que c’est du « déjà-vu », ce qu’on pourrait dire de ce manga aussi, mais peu importe. Ce qui compte c’est le traitement des thématiques, et il est ici pertinent. Et puisqu’on en est à parler du classique de Tezuka, on se retrouve également avec un certain Pluto évoqué, comme si l’auteur voulait faire comme Urasawa, et se réapproprier l’œuvre du Dieu du Manga pour la transcender.

Le tout en restant toujours austère, mais toujours fascinant. Jusqu’à ce qu’un petit chat arrive, le temps d’un chapitre, pour égayer un peu l’ambiance. Comme si les personnages humains étaient finalement aussi chiants que les robots, et que seuls les animaux pouvaient réchauffer nos cœurs. Comme dans la vraie vie ? Peut-être.

Oui, cette lecture m’a rendu d’humeur un peu poétique, j’espère quand même, malgré mon écriture bien plus ampoulée que d’habitude que vous aurez compris que ce premier tome m’a beaucoup plu, bien qu’il soit austère. Il m’a surtout plu parce qu’il est austère. Au point de mettre des doubles pages remplies d’explications scientifiques entre les chapitres, avec des suggestions de lecture pour aller plus loin. Plus austère dans un manga, tu meurs !

Du coup je ne suis pas sur qu’on comprenne bien de quoi parle le titre en me lisant, donc pour faire simple, on reste dans l’espace, avec un robot qui affronte des grosses bêtes, et entre deux on découvre les humains qui gravitent autour, leur vécu, leurs pensées et comment ils se positionnent vis-à-vis d’Adam et de l’état du monde. C’est austère, mais fascinant.

Et au final, est-ce que je recommande ? Oui parce que j’ai beaucoup aimé, mais je pense que c’est vraiment une lecture particulière, et j’ai peur que ça ne soit pas du goût de tout le monde. J’ai d’ailleurs constaté que peu de mes connaissances avait vraiment apprécié le voyage. Et si je devais me hasarder à noter le titre, je lui mettrai 15/20, parce que je suis contrait d’admettre que ça manque peut-être d’émotions et de corps parfois, mais il reste 3 tomes pour ça. Et ce sont vraiment des débuts encourageants et passionnants. Et austères. Du coup j’ai vraiment aimé et je trouve que ça mérite d’être lu !

23 commentaires

  1. On se rejoint assez au final dans nos avis, la seule différence étant que tu as aimé cette austérité qui m’a fait un peu bailler lors de ma lecture lol
    Par contre, comme toi, j’ai aimé les références, j’ai aimé le mystère et le design autour des Psychées ainsi que les réflexions sur les I.A. et je suis curieuse de voir ce que tout ça nous réserve.

    Je n’ai pas senti ton style particulièrement ampoulé, au contraire la chronique s’est lue toute seule 😉

    Aimé par 1 personne

    • Tant mieux dans ce cas. Ça m’est venu comme ça dans l’écriture, et j’ai laissé comme c’était parce qu’au final ça me plaisait, et je ne voyais pas comment écrire autrement sur ce titre.

      Effectivement, j’ai beaucoup aimé ce côté austère et froid, je ne saurai pas dire pourquoi mais j’étais dans l’ambiance, et du coup j’ai vraiment beaucoup apprécié. Arrivé à la fin j’avais même envie de le relire !

      Aimé par 1 personne

  2. Petite tête ici juste avant le trajet pour mon épreuve d’anglais.
    J’ai découvert Adam… sur la chaine de Au Rayon Mangas, ça m’a semblé très intéressant mais je ne suis pas allé plus loin.
    Un jour peut-être.

    Aimé par 1 personne

    • Ah ben tant mieux si ça se ressent, j’ai écrit comme ça venait et finalement cette structure m’a plu donc j’ai publié l’article en l’état. Pour une série si courte, en effet, je pense qu’on ne perd rien à attendre que tous les tomes soient sortis. Dans moins de 6 mois ce sera le cas, je ne pense pas que le titre sera périmé d’ici là 😄

      Je comprends tout à fait que tu ne sois pas encore convaincue, d’autant plus que les avis que j’ai lu à côté sont plutôt mitigés globalement. D’où ma surprise supplémentaire d’avoir aimé. Meme si dans les faits, je pense qu’avec les références du titre et son style, il y avait beaucoup d’arguments pour me plaire.

      Aimé par 1 personne

  3. Pour ma part je pense que tu avais vu mon avis, je suis mitigée concernant ce premier tome. J’ai beaucoup aimé l’univers et l’intrigue, mais je trouvais cela un peu lent et répétitif par moment. Mais je lui laisse une chance, je verrais ce que donneras le deuxième tome 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre à tampopo24 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.