Demon Slayer 9 à 11… Il est temps d’arrêter les frais ! [Et autres réflexions plus ou moins liées]

Si vous vous demandiez pourquoi je n’avais pas parlé des derniers tomes de Demon Slayer en date, vous allez avoir la réponse ici ! Et si vous ne vous étiez pas posé la question parce qu’au fond, on s’en fout un peu, vous trouverez peut-être un peu d’intérêt, je l’espère, à cet article qui se veut à la fois un avis et une réflexion plus large sur certains points en particulier. Car soyons clairs, Demon Slayer pour moi, ça s’arrête ici après un arc que j’ai trouvé inintéressant au possible et qui met en exergue de nombreux soucis dans cette série, qui viennent même me faire relativiser la qualité globale de cette dernière jusqu’ici, à l’exception des deux ou trois premiers tomes, qui étaient pleins de promesses non tenues au final.


Je précise avant de commencer que comme toujours, je ne donne un avis qui n’engage que moi, je ne me place pas en apôtre de la vérité absolue puisque tous les goûts sont dans la nature et qu’il en faut pour tout le monde. Et le succès de Demon Slayer est tel que je ne me vois pas dire « vous êtes des cons vous avez tort ! » d’autant plus que jusqu’à un certain point, la série m’emballait aussi. Et je ne veux pas non plus jouer les rabat joie et vous gâcher votre plaisir. Je veux juste faire part de ma déception, car jusqu’à présent j’ai parlé de tous les tomes de la série et ça me semble plus honnête de le dire quand elle ne me plait plus. Et comme tout cela m’évoque quelques réflexions, je me suis dit que ça pouvait avoir un intérêt de les partager.


Mon problème avec la série

Ceci étant précisé, sachez que le tome 11 marque quasiment la fin de la première moitié de la série, puisqu’elle en comptera au final 23. Et si je le précise c’est parce qu’on touche là le premier problème du titre sur la globalité : en y repensant, j’ai le sentiment que quasiment rien n’a été développé dans cette première moitié. Car à l’exception de Tanjiro et Nezuko, je trouve que les personnages sont tous plus inintéressants et génériques les uns que les autres. L’univers qui semblait prometteur n’en finit pas de ne pas avoir de développement autre que « il y a des démons et des chasseurs de démons, et ils se bagarrent dans un Japon qui commence à s’industrialiser », c’est trop peu et les quelques questionnements mis en place sont insuffisants.

Un des points forts de la série jusque là, le travail sur les démons, se retrouve à être traité comme un gimmick en mode automatique, qui se résume à « dès qu’on tue un démon, on voit à quel point sa vie était triste et du coup on a de la peine pour lu tout comme Tanjiro ». Ce qui fonctionnait très bien au début, mais qui semble être au final un automatisme au point que c’en est juste devenu ennuyeux à la longue.

De même, l’esthétique m’ennuie de plus en plus. J’ai l’impression de voir toujours les mêmes compositions, les mêmes cadrages, les mêmes découpages et les mêmes chorégraphies d’un affrontement à l’autre. En fait je dirai même que globalement, j’ai l’impression qu’arc après arc, ce manga est toujours structuré de façon identique, avec quasiment rien pour me sortir de la monotonie dans laquelle il s’est installé.

Et comme il y a trop peu de développement scénaristique, je finis par m’y ennuyer ferme, les trois derniers tomes ayant été franchement indigestes à mes yeux. Ce qui fait que j’avais même oublié après l’achat du tome 10 de le lire tant ça ne m’intéressait plus, et désormais je me retrouve avec toute cette série sur les bras, que je ne vais pas continuer. Je ne vais pas m’étendre sur ce point pendant des heures, je pense que vous aurez compris quel est mon soucis avec le titre désormais. À partir du moment où le désintérêt devient tel qu’on oublie de lire les tomes qu’on achète, c’est qu’il vaut mieux s’arrêter. Mais cela m’évoque des réflexions comme je l’ai déjà dit, et j’avais envie de vous les partager.

Le temps et l’argent investi dans une série

Je me souviens avoir eu un échange récemment avec quelqu’un sur Twitter qui expliquait ne pas se lancer dans Prisonnier Riku (oui, comme par hasard) parce qu’il/elle ne voulait pas se rendre compte au bout de 15 tomes que finalement ce n’est pas son truc et avoir dépensé dans le vent. Bon c’était pour au final en venir à la conclusion qu’elle préférait lire les scans, mais ça on va le mettre de côté, ce n’est pas la question ici.

Et effectivement, comme tous les fans de manga je pense, je me retrouve dans cette situation où je suis des séries que je finis parfois par arrêter plus ou moins vite. Avant Demon Slayer, il y a eu Edens Zero et Ariadne que j’ai stoppé après 5 tomes à chaque fois. Il y a eu des séries dont j’ai acheté et lu le premier tome, pour au final ne pas continuer car, même si j’ai parfois aimé, je ne ressentais pas le besoin d’en avoir plus (je pense à Valkyrie Apocalypse ou La Voie du tablier).

Et si ce n’est pas grave en soi, ça m’embête quand même comme tout un chacun, car tout ça cumulé fait des sommes folles dépensées pour des séries que je ne compléterai pas, et me donne un peu le sentiment d’avoir dépensé dans le vent, là où j’aurai pu acheter autre chose. Je me fais souvent la réflexion « j’ai acheté XX tomes de telle série, à la place j’aurai pu acheter du Urasawa ». Alors peut-être qu’on ne goûte pas tous à l’œuvre d’Urasawa, mais vous comprenez l’idée, je veux dire par là qu’on a tous et toutes des tonnes de manga de grande qualité qu’on aurait pu lire à la place de titres moins à notre goût, et même si on peut revendre ces titres, ça nous rapportera pas autant que ça nous a coûté.

Alors c’est le jeu, mais au final, j’ai quand même certains regrets quand cette situation arrive, et je me dis qu’il faudrait que je fasse plus attention à mes achats afin que ces regrets soient moins fréquents. Je devrais essayer d’être plus sélectif dans mes choix de nouveautés, et je devrais aussi abandonner plus rapidement certaines séries pour éviter d’avoir trop de tomes sur le dos. Même si sur ce point, plus j’ai investi dans une série, plus ça devient difficile de l’arrêter car j’ai davantage le sentiment d’argent dépensé pour rien dans ces conditions.

Quoi qu’il en soit, je pense que je vais essayer de me dire plus souvent « Si tu n’achètes pas tel ou tel titre, ça te permettrait de commencer Master Keaton d’Urasawa », ça pourrait être une bonne motivation. À voir si ça fonctionnera…

Et il y a encore un autre point qui m’embête dans la situation actuelle, c’est vis-à-vis du fait que j’écrive sur un blog…

L’impression d’avoir conseillé des titres qui finalement n’en valent pas la peine

Je dois le confesser, je suis une personne qui se prend énormément la tête sur un peu tout dans la vie, y compris dans mon activité de blogueur. Et si je prends ça avec beaucoup de recul et considérant que je ne suis qu’une petite goutte dans l’océan d’Internet et que ma voix a une faible résonance, il m’arrive quand même parfois qu’on me dise avoir acheté tel ou tel titre sur mes conseils. Ce qui veut dire que parfois, je peux quand même avoir une certaine portée. Alors je sais raison garder, et je ne me vois pas plus important que je le suis, mais quand même, je me dis que si on achète quelque chose sur mes recommandations, j’ai une petite responsabilité vis-à-vis du porte monnaie des gens dans ces cas là.

De ce fait, si je ressens une énorme satisfaction lorsque l’on me dit avoir aimé un titre que j’ai recommandé, j’ai aussi la crainte que l’on regrette un achat fait après une recommandation de ma part, ce qui peut aussi arriver. J’espère de ce fait à chaque fois réussir à exprimer à la fois mon ressenti, mais donner aussi une idée claire du contenu d’une œuvre afin que les personnes qui me lisent puissent avoir toutes les cartes en mains pour faire leur choix. J’ai le sentiment que parfois j’y arrive à peu près, d’autres fois beaucoup moins, mais j’ai toujours cette idée en tête quand j’écris.

Et de ce fait, quand je recommande chaudement une série, que je finis par ne plus apprécier et abandonner, je dois avouer que je m’en veux beaucoup vis-à-vis des gens qui me lisent car à posteriori, je regrette cet achat et je ne tiens pas à être responsable d’un regret similaire pour quelqu’un d’autre. De ce fait, je me questionne sur la façon dont j’écris, et je me suis rendu compte que je prenais de plus en plus de pincettes avec les débuts de série, expliquant souvent qu’il faut voir comment les choses sont développées par la suite (ce qui est vrai dans tous les cas), car une histoire réussie à un instant spécifique peut partir en cacahuète à un moment ou à un autre.

Malheureusement, ça je ne peux pas le prévoir et même avec toute la sincérité du monde, il peut arriver que je révise mon jugement sur un titre. Et parfois à posteriori je me dis que j’aurai du voir plus tôt les limites d’une série. Car j’aurai pu mettre en garde concernant Ariadne dès le tome 3 finalement, où ses défauts devenus rédhibitoires ont commencé à apparaître, de même pour Edens Zero, tout comme Demon Slayer dont je pense finalement que les défauts auraient dû m’apparaître dès le tome 7.

Je pense aussi que c’est compliqué quand un titre nous a plu au début de vraiment pendre conscience tout de suite des carences. En tout cas c’est mon cas, ça ne l’est peut-être pas pour tout le monde. Je pense que sur certains titres, j’essaie de m’accrocher aux éléments qui m’ont plu au départ pour éviter de trop mettre l’accent sur ce qui devient problématique au fil de la lecture, mais ce faisant j’ai le sentiment d’être trop gentil avec une série.

Je ne sais pas vraiment comment conclure ça, à part en disant que je me prend beaucoup la tête quand j’écris, et que je souhaite à la fois être le plus intéressant et le plus honnête possible, mais que parfois même vis-à-vis de moi-même et de mon ressenti, je ne sais pas où j’en suis. Ce qui est sur, c’est que je vais essayer de faire des efforts pour mettre davantage en avant des choses qui me font tiquer, et ce dès que ces aspects arrivent, car là j’ai le sentiment que pour les séries évoquées, on passe dans mes articles de « c’est trop bien » à « j’arrête tout » en un seul tome, alors qu’en réalité, ça se fait progressivement.

Et je pense aussi globalement que je fais une overdose de nekketsu classiques, et qu’il vaudrait mieux que j’arrête de me jeter sur toutes les nouveautés issues du Shonen Jump juste parce que tout le monde en parle, car globalement, ce n’est pas le genre de manga qui me fait le plus vibrer. En même temps, je pense que c’est quelque chose de normal, finalement ça ne fait pas si longtemps que je lis des mangas et je dois affiner mes choix en fonction de mes goûts. Au fil du temps, je me rends de plus en plus compte des genres et des auteurs que j’apprécie, et j’irai davantage vers ce type de lecture plutôt que certaines autres.

Quoi qu’il en soit, ça fait partie de l’expérience de lecteur, les déceptions, les découvertes plus ou moins heureuses, et au final j’ai beaucoup plus de sources de satisfaction que de déception, ce qui est le plus important !

Cet article étant terminé, compte tenu de son format, je serai ravi d’échanger avec vous sur les sujets que j’ai abordé, voire même sur des sujets en lien ou pas. Parce que le but de ce type de réflexions, c’est quand même d’en discuter. Sinon on se retrouve juste avec un mec qui raconte sa vie en ayant l’illusion que ça intéresse les gens alors que non, ce qui serait quand même un peu triste, vous en conviendrez !

33 commentaires

  1. Pour ma part, j’estime que même si c’est toujours regrettable de devoir arrêter une série, ce n’est pas de l’argent perdu que d’en avoir acheté certains tomes puisqu’ils ont été lus. Bien sûr, on préfère tous dépenser de l’argent pour quelque chose que l’on apprécie, mais c’est aussi ça, le plaisir de la découverte : tomber sur des chefs d’œuvre, mais aussi des œuvres plus modestes voire mauvaises/oubliables.
    Quant à te sentir coupable pour avoir recommandé des livres que tu finis par désavouer, je le comprends (je culpabilise pour tout), mais chaque personne est responsable de faire ses propres choix d’autant que tu ne fais que suggérer, tu n’obliges pas à acheter 🙂 Et puis ça me semble quand même très humain d »avoir des opinions qui évoluent au gré de sa propre vie, des lectures que l’on peut faire, d’un recul qui ne peut que se faire a posteriori…
    Cela reste subjectif, mais je trouve que tu parles déjà dans tes avis aussi bien des aspects positifs que négatifs, ce qui est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquels j’apprécie ta prose 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton commentaire qui me fait très plaisir. Étant d’une nature à bien me prendre la tête, ça me fait du bien ce que tu me dis.

      Pour ta première remarque, je me suis peut-être mal exprimé en effet, ce n’est pas de l’argent perdu, mais ayant un budget limité parfois je rage un peu contre moi-même en me disant que j’aurai pu faire des choix de lectures plus pertinents.

      Quoi qu’il en soit, merci encore pour ton commentaire et pour ton partage de point de vue sur ces questions !

      J'aime

  2. J’apprécie beaucoup ton article ici et j’ai envie de réagir sur plusieurs choses.
    Déjà je comprends ce sentiment d’argent dépensé en vain, j’ai la chance que mes libraires reprennent les premiers tomes quand je n’accroche pas mais récemment j’ai décidé d’abandonner GTO paradise lost et ça fait 12 tomes achetés dans le vent.. Alors que comme toi je conseillais la série et je la défendais même au début.
    Ce syndrome de l’imposteur que tu ressens c’est humain mais tu dois passer outre. Tu as aimé une œuvre à un instant T, tu ne pouvais pas deviner où elle irait et c’est très honnête de te rétracter par la suite en expliquant ce que tu trouves comme limite au titre car peut être que certains lecteurs aimeront ce que toi tu n’apprécie pas justement ! Puis tu n’as mis le couteau sous la gorge de personne. C’est arrivé que je n’aime pas un titre conseillé par toi mais je ne t’en ai jamais voulu, j’ai décidé par moi même de me lancer. Du coup ne te prends pas autant la tête ☺️

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour ton commentaire. Effectivement, je me souviens que tu as parfois eu des déceptions sur des titres que je conseillais, et je n’ai effectivement jamais ressenti de ressentiment vis à vis de ça, et heureusement.

      Mais je ne peux pas m’empêcher de me prendre la tête, c’est dans ma nature.

      Aimé par 1 personne

  3. Je suis une grande fan de Demon Slayer mais je dois avouer que cet arc est celui que j’aime le moins. J’avais trouvé le combat interminable et indigeste, même si certains passages sont évidement intéressants, alors ça ne m’étonne pas si tu le lâches à ce moment-là. Le développement scénaristique que tu attends arrive dans la suite, petit à petit, tout comme celui des personnages. Après, ce sera un développement de shonen donc rien de très poussé (même si le développement de Shinobu est super, j’ai trouvé).
    Achète ce que tu aimes et ne te prends pas la tête 😉

    Aimé par 1 personne

  4. C’est terrible également de recommander une série pour moi. Je le précise à chaque fois qu’un de mes lecteurs mentionne que je l’ai intéressé.
    Je comprends ton point de vue sur le fait qu’on soit à la moitié de l’oeuvre et que peu de choses aient été développés mais je l’avais accepté il y a belle lurette.
    J’attends donc la deuxième moitié avec intérêt car j’aime bien cette guerre entre deux camps. À voir si les démons et piliers restants fonctionneront.

    En tout cas, j’aime beaucoup les articles de ce genre.

    Aimé par 1 personne

    • Tant mieux si l’article te plaît et que tu partages certaines de mes réflexions. Je pense que c’est normale de fonctionner comme ça avec les recommandations, on ne veut pas quelqu’un soit déçu en suivant notre avis alors on prend nos précautions.

      Je comprends qu’on continue à prendre plaisir à cette serie, et tant mieux pour toi d’ailleurs !

      Aimé par 1 personne

  5. Je comprends ton raisonnement et il m’arrive parfois d’avoir peur si quelqu’un fait un achat suite à un article que j’ai pu écrire mais dans l’ensemble, je me dis que la plupart des lecteurs vont lire d’autres avis et vont finalement sélectionner un livre après avoir lu du négatif comme du positif.
    Et comme chaque personne a un ressenti différent, peut-être qu’elle aimera même plus que toi et au final, ça restera une belle découverte qu’elle aura faite grâce à toi malgré les défauts que tu peux trouver à l’œuvre.
    Moi aussi je trouve dommage d’arrêter une série mais oui, financièrement, à un moment, il faut faire des choix.
    Exemple, il y a quelques années, j’ai débuté une série qui devait être une trilogie. J’avais trouvé le premier tome d’occasion et par chance, la ME avait décidé de republier les livres. Entre temps, d’une trilogie, c’est passé à une série de 13 tomes (de 400 pages en moyenne si je me souviens bien). Je me suis arrêtée au tome 7 mais je les ai tous achetés, pensant les lire un jour. Je ne sais pas si je le ferai ou non mais mon engouement premier a disparu. Probablement qu’il y avait des choses gênantes comme des soucis de consentement ou de domination masculine qui « vont bien cinq minutes ». Cette série a même été mise en avant par une amie virtuelle de longue date ce qui m’a encouragé à poursuivre mais elle ne m’a pas non plus forcé la main.
    Tout ça pour dire que tu n’as aucune responsabilité vis-à-vis des choix que font ceux qui te lisent.
    Donc tout ça bien et si tu n’aimes plus cette série, tu as raison de l’arrêter et tu fais bien de t’exprimer là-dessus.

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour ton commentaire !
      Comme tu l’as sûrement compris, je suis le genre à pas mal me prendre la tête du coup lire des commentaires comme le tien fait du bien.

      Et tu as raison, même si dans ma tête je me dis toujours que j’espère que les personnes qui se lancent dans un titre après m’avoir lu aimeront. Mais chacun doit en effet savoir voir en fonction de ce qu’on dit sur les différents titres s’il y a quelque chose qui peut les accrocher ou non.

      Avec les séries longues, on ne peut pas nous même savoir si on va aimer tout du long ou pas. Je me retrouve à ne plus aimer certaines séries dont j’avais pourtant dit beaucoup de bien, tant pis.

      Merci encore pour ton commentaire en tout cas, ça me touche et me rassure également !

      J'aime

  6. Voilà un hit du Jump dans toute sa splendeur… Ca démarre fort, ça monte, ça monte, puis ça stagne et reste sur ses acquis. On est pas à l’abri d’une relance ou d’un magnifique moment d’épicness mais j’ai grosso merdo le même ressenti sur ces 3 tomes…

    Pour ton autre soucis et en étant très pragmatique c’est le risque quand on chronique une série des le début et tomes par tomes. On est pas à l’abri qu’elle change de direction, qu’elle perde en qualité ou même qu’on décroche.
    Est ce qu’on en est responsable? Non, on ne pouvait pas le savoir après tout et les billets rédigés ne concernait que les tomes en question. Et sauf si ton avis a leur propos à changé, à l’instant T ou tu les as recommandés, tu les trouvais effectivement bons.
    T’es pas responsable du revirement éventuel du titre comme tu n’es pas responsable du gars qui a suivi tes conseils et au final pas aimé… Chacun fait ses choix (et achats) en connaissance de cause et malgré tous les conseils, en fonction de ses affinités.

    Comme je pense te l’avoir déjà dit « tu te prends la tête pour rien »

    Aimé par 1 personne

    • Oui, tu me l’as en effet déjà dit, et tu n’es pas le seul à me l’avoir dit 😄

      Effectivement, je trouve que Demon Slayer ne cherche plus à faire avancer une intrigue ou développer un univers depuis déjà un certain nombre de tomes.
      On m’a dit que ça devient super juste après, mais bon, pour moi c’est quand même un peu tard pour vraiment monter en puissance. Et surtout j’ai vraiment la crainte que la deuxième moitié de la série reste sur une structure narrative aussi figée… enfin bref, il y aura toujours les médiathèques pour lire la suite…

      J'aime

  7. Hello,

    Je m’attendais à cet article depuis un moment déjà quand on en a parlé dans mes commentaires sur un de mes articles. Il faut dire que rien qu’avec des phrases courtes échangées, je pouvais ressentir ta lassitude sur ce titre et j’ai pris le temps de lire – même de venir commenter, ce qui est plutôt rare chez moi car j’aimerai avoir plus d’heures dans la journée pour tout faire (il est actuellement 04:22 – je grapille du temps où je peux xD).

    Pour ma part, je n’ai toujours pas commencé les Demon Slayer. Bien qu’ayant adoré l’anime, je repousse constamment la lecture des six premiers tomes qui prennent la poussière dans ma bibliothèque. J’ai même fais récemment un tri dans mes romans et manga et ils sont toujours là… à m’attendre. Quand je me dis enfin « Ah, je vais lire le premier tome de Demon Slayer » je déchante vite et le repose immédiatement. Et c’est ainsi depuis le début…. Pour être honnête, j’ai acheté ces titres sur la vague de hyppe et l’engouement que l’anime à engendrer. Donc ce n’était même pas une question de volonté ou encore d’envie et pourtant, j’en ai acheté six tomes ! La folie !
    Il est vrai que ton avis ne me pousse pas à ouvrir le premier tome, bien que l’envie n’était pas là au départ. Pourtant, je me dis qu’il faut que je le fasse car j’aimerai comprendre tes remarques – que j’accepte comme telles soit dit en passant, je n’ai rien à redire puisque je ne les ai pas lu xD – Peut être qu’un beau jour, je vais en sortir une chronique ou alors, les tomes vont tomber dans l’oubli jusqu’à être revendu sans être lu, c’est une possibilité.

    Je comprends la question d’argent… Je viens de revendre la saga Shirayuki aux cheveux rouges dont j’avais les vingt tomes ! J’ai arrêté la lecture au quatorzième tome parce que je trouvais que les actions devenaient redondantes. Dès que Shirayuki et Zen se rapprochent, il y a un événement qui arrive et le cycle se répète ainsi laissant stagner la relation entre eux plus que nécessairement. Je veux bien qu’il faut un temps etc… mais des fois, il faut aussi des assurances plus fortes que « j’ai confiance en lui/elle ». Bref, si on fait bien le calcul, j’ai donc lu quatorze tomes mais j’ai continué à acheter les six suivants sans avoir lu le quinzième et tout en sachant que je m’en lassais. J’ai deux explications à cela. J’avais envie de lui donner une autre chance à chaque fois car en vrai les premiers tomes ont été des coups de coeur et surtout je n’avais pas envie d’abandonner alors que j’ai été aussi loin. Pourtant il faut s’avouer vaincu par moment. Enfin, tout cela pour dire que par moments, les achats sont irrationnels et qu’on a envie de voir une série/saga évoluer. Et comme l’a dit Light and Smell, c’est aussi le plaisir de la découverte de ne pas savoir sur quoi on va tomber et surtout, comme tu l’as souligné, cela permet aussi d’affiner nos propres goûts car ils ne sont pas tout blancs ^^ Sans oublier qu’avec les expériences littéraires ou autres, notre mentalité change et forcément ça se ressent dans nos loisirs.

    Light and Smell et OmbreBones l’ont bien dit. Tu n’as incité personne à l’achat ni à la dépense. Ton avis est là pour exprimer ton propre ressenti. C’est aux lecteurs de le prendre pour acquis ou non. Par exemple, j’ai vraiment bien aimé Harleen de Stjepan Šejić et dont je t’ai conseillé en commentaire sur un de mes articles. Pourtant, j’ai lu, dans ton dernier clqlv, que tu t’y ennuies dans sa lecture. J’avoue avoir eu un peu honte de l’avoir – te l’avoir – conseillé, même senti coupable de mon avis positive sur l’oeuvre que j’avais posté. Mais par la suite, je me suis repris et je me suis dis « on est humain, on est différent, on n’a pas tous les mêmes goûts, ça arrive. Alors tant pis pour ce titre ». Je pense qu’on ressent tous à un moment ou un autre une pointe de doute, de honte quand on voit que l’autre n’a pas apprécié. L’être humain n’est pas un être assuré, je l’ai toujours trouvé peureux ^^

    Bon, je n’ai pas lu tous les commentaires mais je pense qu’il en ressort à peu près la même chose.
    Continue à chroniquer, affine tes goûts, vis tes lectures, prends plaisir à le faire et même si il y a des titres que tu n’aimes plus, c’est la vie ^^

    Aimé par 1 personne

    • Effectivement, c’est la même idée en général qui ressort des commentaires. Pour Harleen, ne t’en fais pas. Deja je l’ai pris en médiathèque donc 0 depense pour moi, et j’avais de toute façon prevu de le lire dès le départ, et tu es loin d’être le seul à en avoir dit beaucoup de bien.

      Pour le fait de continuer à acheter une série qui nous lasse, je pense en effet qu’il y a le souvenir des débuts qui nous a emballé, et le fait que ce soit compliqué d’abandonner un titre dans lequel on a déjà pas mal investi qui jouent.

      Demon Slayer, je l’avais aussi commencé à cause de toute cette hype. Je me suis dit que be ne pouvais pas ne pas lire ce titre qui cartonne tant. Je me demande d’ailleurs si je ne me sis pas dit inconsciemment arrivé à un stade que la qualité était toujours au rendez vous puisque les gens adoraient le titre. Car comme je l’ai dit, je pense que j’aurai pu me rendre compte quelques tomes avant que ce n’était plus mon truc….

      Enfin bref, merci d’avoir pris le temps d développer tout ça en commentaire, ça fait super plaisir !

      Aimé par 2 personnes

      • Je suis amplement d’accord avec toi. Juste après le confinement, j’ai pris conscience de l’influence que Bookstragram ou autre avaient sur moi. Depuis, je me suis imposé une règle. « Qu’importe que le livre soit aimé, commenté, avec une belle couverture, si je ne ressens pas quelque chose dès le départ, attendre quelques temps que la hype soit redescendue et voir si il m’intéresse toujours » ^^

        Aimé par 1 personne

      • Tu as parfaitement raison. Je vais aussi essayer de m’y tenir. J’ai déjà résisté à Spy x Family qui a une grosse hype mais qui ne m’intéresse pas franchement. Donc je vais tenter de continuer dans cette direction, car en mettant des titres comme ça de côté, je peux acheter des choses qui me passionnent vraiment comme les mangas d’Urasawa.

        Aimé par 1 personne

  8. Parfois il faut savoir être déçu pour faire de meilleur choix. En fait tu commence à trouver ce qui te fait vibrer dans tes lectures de manga. Jusque là tu as testé et c’est très bien ! Si tu ne teste pas tu ne peux pas savoir ce qui te plaît le plus.
    L’argent et bien cela reste de l’argent ! certes cela peut être rageant mais ce qui compte c’est la leçon que tu en retires.
    Je pense aussi qu’avec tous les avis qui circulent sur le net on se laisse vite influencer mais là encore je pense que cela sert à affiner ses propres goûts.
    Et puis il faut savoir dire quand le bas blesse. Tu peux aimer une partie d’une oeuvre et tout à coup ne plus ressentir ce que tu y trouvais au départ. C’est un peu comme avec un artiste musical. Tu aimes un album, voir deux et puis tout à coup la direction prise ne te correspond plus donc tu n’écoutes plus cet artiste. C’est tout à fait normal !
    Je trouve cela très sain que tu dises que cela ne marche plus avec toi pour telle oeuvre. Tu es honnête envers les autres et aussi et surtout envers toi.
    C’est en goûtant au plat qu’on se fait une idée du goût 😉 .

    Aimé par 1 personne

    • Ca c’est certain !
      Je le ressens d’ailleurs à force de lire des mangas, je vois par exemple que le nekketsu qui me parlait beaucoup au départ m’intéresse moins, au profites de mangas plus adultes dans leurs thématiques et leur traitement (même si j’aime toujours le genre, il y en a simplement plein d’autres qui me parlent plus).

      Je profitais aussi de cet article pour analyser cet aspect de l’évolution de mes goûts.

      Et comme tu le dis, en effet parfois on entend tellement parler de certains titres qu’on se sent obligé de les lire même s’ils ne nous intéressent pas. Mais j’essaie d’éviter ça le plus possible désormais pour davantage aller vers ce qui entre dans mes goûts.

      Aimé par 1 personne

      • Il faut aussi prendre en compte que l’offre aujourd’hui est vraiment très importante. Il y a 20 ans, la qualité des titres arrivant sur le marché français était vraiment haute. Du coup les achats ses faisait quasiment les yeux fermés. Mais aujourd’hui il faut affiner beaucoup plus dans l’offre ses goûts. Et puis avec l’âge on change. Moi il y a des titres que j’adorais il y a 20 ans et que maintenant je trouve un peu gnangnan. Il n’en reste pas moins qu’ils sont de beaux souvenirs dont j’aurai beaucoup de mal à me séparer 🙂

        Aimé par 1 personne

      • Oui, c’est certain aussi qu’au fil de notre vie nos goûts changent en fonction de nos évolutions personnelles.
        Ca me le fait beaucoup avec les films vu que j’en regarde beaucoup depuis toujours. Et pour le coup, une pauvre que je n’aime plus, je m’en sépare sans soucis, je n’en garde pas une valeur sentimentale particulière ou autre.

        Aimé par 1 personne

  9. J’ai vraiment bien apprécié ton article 🙂 C’est toujours un plaisir de te lire 🙂 Comme toi j’étais bien emballé au début. J’ai même été vraiment charmé par l’univers, Tanjiro, Nezuko et cette vision démon/humain. J’aimais surtout le point de vue de Tanjiro vis à vis des démons. Et depuis quelques tomes, c’est du Shonen pur jus. Combat, Power-Up, nouveaux ennemis, … . Je suis moins emballé qu’avant, ça rentre dans du classique. C’est peut être la ligne que veut suivre l’auteur et je pense que c’est la ligne qui emballe le plus les lecteurs du Jump.

    Concernant l’investissement, ça fait partie des aléas des collectionneurs. Certains titres commencent bien, puis dégringole et d’autres commencent mal et gagne en qualité. Je pense que tu n’auras pas de mal à revendre les mangas, vu que le manga est assez prisé. J’ai pas mal de série, où je regrette un peu d’avoir investi, alors que j’aurais pu continuer d’autres séries bien meilleures. Mais je comprends tout à fait ton ressenti 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Oui, je n’aurais aucun mal à les revendre puisque quelqu’un m’a spontanément demandé sur Twitter si je les vendais. Tant mieux, moi ça me débarrasse et ça fait plaisir à quelqu’un qui les a pour moins cher.

      Je pense exactement comme toi. Au début la série avait un petit truc bien à elle et au fur et à mesure ce truc semble forcé et devient secondaire par rapport aux combats et power up pas très passionnants.

      J'aime

  10. Coucou !
    Article très intéressant !
    Personnellement Demon Slayer j’ai arrêté dès le premier tome j’ai pas accroché plus que ça…
    Maintenant je fais attention aux mangas dont tout le monde parle de peur d’être déçue (ça a été le cas pour the promised neverland pas accroché au tome 1 j’ai voulu lui laisser une seconde chance en achetant le tome 2 comment te dire que je ne l’ai pas lu encore xD). Tu vas me détester je n’ai pas accroché a prisonnier riku ni vinland saga xD. J’ai l’impression que j’évite les séries trop « connues » mais non en fait parce que je lis quand même black clover ou Blue exorcist ainsi que eyeshield. Mais je sais pas je comment à m’intéresser à d’anciennes séries comme claymore (je regardai l’anime au collège) ou evangelion.
    Je regarde les avis sur livraddict (même si deux avis ne fait pas tout), des chroniques et le synopsis. Si le manga me tente beaucoup je l’achète. Si j’accroche pas c’est pas grave. Mais je me met pas la pression en mode tout le monde en parle je dois l’acheter forcément. Non je réfléchi avant.
    J’ai beaucoup aimé ton article et j’aime beaucoup lire des chroniques sur pourquoi la personne n’a pas apprécié ce manga ou ce roman 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Ca faisait longtemps que je n’avais pas eu de nouvelles de toi, ça me fait plaisir !

      En fait j’ai ce soucis que quand on parle beaucoup d’un titre, je suis forcément intrigué même si ce n’est pas mon truc. Mais j’essaie de me désintoxiquer, par exemple on parle beaucoup de Spy x Family mais ça ne m’intéresse pas donc je ne l’achèterai pas. Mais je le lirai en médiathèque par curiosité.

      Je ne vais pas te détester pour Prisonnier Riku et Vinland.
      Mais avec Vinland Saga le soucis c’est que pour moi c’est à partir du tome 9 que la série prend vraiment toute son ampleur, donc forcément, il faut avoir déjà lu 8 tomes avant.
      Pareil pour TPN, c’est à partir du tome 5 que les choses sérieuses commencent pour moi.
      Mais bon, on ne peut pas accrocher à tout non plus, tant qu’on trouve tous notre compte avec nos lectures, ça reste le principal.

      Merci beaucoup pour ton commentaire en tout cas qui m’a fait très plaisir !

      Aimé par 1 personne

Répondre à L'Apprenti Otaku Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.