Mon avis sur… Shibuya Hell T.3 de Hiroumi Aoi

Les deux premiers tomes de Shibuya Hell furent pour moi une excellente surprise (voir mon avis ici), j’étais face à un survival reprenant avec intelligence les codes du film de zombie et du film catastrophe, ce qui m’a beaucoup parlé. J’avais donc hâte de continuer la série, d’autant plus que Pika m’a envoyé ce troisième tome, je les en remercie d’ailleurs. Voyons donc de quoi il en retourne, après un petit résumé :

Je suis le furet de Shibuya, le sans-abri le plus féroce du quartier, et le seul humain capable de nous tirer de cet enfer. J’ai établi un camp de base avec quelques rescapés dans les sous-sols de la ligne de métro Fukutoshin. Certains dissèquent les poissons pour mieux les cerner, quand d’autres rêvent de s’enfuir, mais moi, je prépare ma revanche et j’ai un plan dément pour anéantir ces monstres tachetés !

Si le résumé met l’accent sur le Furet de Shibuya, ce n’est pas anodin, il est encore une fois la star de ce volume ! Furet de ShibuyaMême si on rencontre de nouveaux personnages (j’y reviendrai). Il est toujours aussi badass et compliqué à comprendre, dézinguant du poisson dans la joie et la bonne humeur. Et si on n’arrive toujours pas à véritablement le cerner, il nous dévoile malgré tout son plan qui me parle bien : défourailler tous les poissons plutôt que se laisser dévorer par eux. Simple, net, efficace, un plan comme je les aime !

MioMais bien que totalement individualiste, il fait équipe avec notre duo de personnages principaux, ainsi qu’avec d’autres survivants, qui ressemblent encore une fois à des archétypes du genre, ce qui est très bien tant ils sont maîtrisés. Ainsi, un nouveau personnage féminin important est introduit et arrive déjà à toucher par son histoire personnelle.

De même, une des survivantes a les compétences nécessaires pour ausculter un peu les poissons, ce qui permet d’en apprendre un tout petit peu plus sur eux (mais vraiment un tout petit peu). Si on ne sait toujours pas pourquoi Shibuya est dans un bocal, ni pourquoi ces poissons semblent susurrer des mots doux aux gens avant de les grignoter, mais des enjeux à plus long terme se dessinent et permettent de lancer des choses intéressantes pour la suite. D’ailleurs, en parlant d’enjeux, un nouveau se présente pour notre duo de héros, qu’ils vont devoir résoudre au plus vite. De quoi s’agit-il ? Il faudra lire le tome pour le savoir !

Et je vous le recommande d’ailleurs toujours chaudement. Encore une fois, on est dans l’exploitation classique de codes des genres mentionnés plus haut, mais ça fonctionne vraiment très bien. Les illustrations et le découpage sont toujours aussi efficaces. Les designs des personnages, sans être très originaux, arrivent à être suffisamment marqués pour qu’on les garde en tête, et surtout, le plus important, l’ambiance est vraiment bien travaillée, jusque dans les chapitres qui concluent les tomes, mettant en avant des éléments en apparence déconnectés de l’intrigue principale qui posent encore plus de questions.

En bref, Shibuya Hell ne va certainement pas révolutionner le genre, et je ne pense pas que ce soit son ambition. Le mangaka cherche surtout à nous offrir un récit de genre carré et maîtrisé, et c’est très réussi sur ce point. Ce troisième tome confirme donc le très bon départ de la série, et je suis confiant pour la suite des événements !

9 commentaires

  1. J’ai beaucoup aimé ce deuxième tome qui mêle tous les personnages qu’on a découvert jusqu’à maintenant, ainsi que la rencontre de nouveau protagoniste. En plus, comme le tome 2, le 3 se termine sur une fin qui donne un début d’indice sur l’origine de ces poissons rouges sans en donner, ce qui rend fou et donne envie d’avoir la suite !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.