Mon avis sur… Dr Stone T.11 de Riichiro Inagaki et Boichi

Dr Stone

Seulement un mois après la parution du tome 10, on enchaîne déjà avec le onzième ! Et si le budget a du mal à suivre, ça fait clairement du bien en terme de rythme de lecture. Un nouveau volume bavard et passionnant, dans lequel le cocktail détonnant auquel le duo Inagaki/Boichi nous a habitué se révèle toujours aussi plaisant, alliant humour, pédagogie et grande finesse dans l’écriture, pour un plaisir de lecture sans cesse renouvelé.

Et si les baguettes de pain et un nouveau personnage s’invitent sur la jaquette, il ne faut pas croire qu’on va se poser pour grignoter, au contraire, ici l’Aventure avec un grand A est lancée !

Senku et ses amis créent une carte des ressources les plus précieuses grâce à leurs recherches en montgolfière !

Avec l’augmentation de la population, la quantité de nourriture disponible devient un problème. Ils vont tenter de révolutionner leur alimentation en fabriquant un pain à la fois bon et longue conservation !

Plus tard, alors qu’ils testent un bateau en pleine mer, une rencontre inattendue va les laisser en état de choc…

Le tome précédent nous avait laissé avec la création d’une montgolfière, outil indispensable pour faire une topographie des lieux, qui permettra à nos héros de mettre la main sur du pétrole, voire d’autres ressources.

Cumulonimus

Car un nouvel enjeu de taille arrive : la population ne fait qu’augmenter, et ça n’ira pas en s’améliorant puisqu’il va falloir commencer à dé-pétrifier rapidement les gens. De ce fait, la nourriture pourrait venir à manquer, et mettre en péril la population. Et comme depuis le début de la série, chaque problème est l’occasion d’une nouvelle avancée scientifique ou civilisationnelle afin de le résoudre.

Champs de bléIci, on va donc recréer à vitesse grand V l’agriculture, avec des champs de blé à perte de vue, dans le but de nourrir les populations mais aussi de fabriquer le fameux pain que l’on voit sur la couverture, indispensable pour une expédition de longue durée en mer. Et que ce soit avec l’agriculture, l’arrivée de l’argent dans le tome précédent ou la plupart des inventions de Senku, j’aime toujours autant la façon dont les auteurs arrivent à rendre ludique leur récit pourtant complexe et très riche thématiquement.

Car ils continuent de mêler avec bonheur et talent science et civilisation, avec un caractère quasi-anthropologique, proposant un vraie discours sur comment se crée une civilisation, comment se « manipulent » (car c’est vraiment de ça qu’il est question, même si c’est traité avec humour) les populations pour avancer, et quels sont les enjeux de pouvoir et de développement dans tout ça. Car l’air de rien, sous ses atours de shonen super fun et décomplexé, on a vraiment une réflexion très pertinente et pas toujours élogieuse sur l’humanité dans son ensemble. Et c’est surement un des points qui me plait le plus et auxquels je suis le plus attaché dans cette série.

FrançoisCette parenthèse étant terminée, on peut revenir sur l’évolution du scénario, qui se fait toujours à grands pas, et c’est tant mieux ! Le nouveau personnage introduit que l’on trouve sur la jaquette, que j’aime surnommer François le Français, est très réussi, comme tout le reste du casting. Il s’agit du majordome de Ryusui, qui dans son grand égoïsme, ne sait même pas s’il s’agit d’un homme ou d’une femme, ne connait pas son nom ni sa nationalité. Ce point est intéressant encore une fois car malgré la note d’humour, on peut aussi y voir un vrai commentaire sur la distinction de classe entre les gens, Ryusui étant un nanti privilégié qui a une certaine forme de mépris pour les autres, les considérant presque comme sa propriété (d’où le fait qu’il ait un côté ambivalent, entre l’allié et l’antagoniste).

Enfin, il y a une grosse révélation qui arrive en fin de tome… Dont je ne vous dévoilerai rien ! Hé oui, il faudra le lire. Mais c’est de toute façon un plaisir constamment renouvelé que l’on a à lire cette série décidément unique en son genre.

En résumé, si après 11 tomes on n’est plus vraiment surpris par Dr Stone, dont les tics d’écriture et de mise en scène sont bien connus désormais, on reste cependant toujours passionné par la qualité de l’écriture, le fun global et la richesse thématique de l’oeuvre. L’Aventure avec un grand A est lancée, mais la réflexion sur la science et sur la civilisation reste en sous-texte et ne perd à aucun moment de sa pertinence. Une fois de plus, les deux auteurs continuent de dérouler leur récit avec un talent qui force le respect, confirmant comme à chaque tome que Dr Stone est, selon moi, un de meilleurs shonen publiés actuellement.

8 commentaires

    • Je ne peux pas dire à l’avance si tu vas aimer, mais me concernant, c’est clairement une de mes séries chouchou actuellement. Comme je l’ai dit avec le tome 10, on a atteint un stade où je peux dire que c’est clairement ma série en cours dans le jump préférée à lheure actuelle, et de loin.

      Aimé par 1 personne

      • Oui, c’est d’ailleurs un reproche qui est fait à la série, le fait qu’on reste un peu dans les mêmes schémas narratifs. Mais ça ne me dérange pas car c’est tellement drôle et bien écrit, avec une vraie richesse, que j’adore vraiment. Et je n’ai jamais trouvé un seul tome ennuyeux, bien au contraire. C’est toujours ultra rythmé.

        Enfin bref, tu l’auras compris, je suis vraiment accro !

        Aimé par 2 personnes

  1. J’espère que je serai plus inspiré par le tome 11 dont l’avis sortira en même temps que celui du tome 10 car je commence à tourner en rond dessus.
    Ça fonctionne mais le cycle est identique. Donc ça marche mais ça ne fait plus d’étincelles depuis quelques temps sur moi.

    Aimé par 1 personne

    • Oh la la !
      Mais quel manant ultime ! Comment ose-tu critiquer ainsi mon chouchou ?

      Je plaisante évidement. Je sais que la série est critiquée sur la répétitivité et les enjeux pas assez oufs. Mais je n’y peux rien, je suis vraiment totalement fan de ce que les auteurs nous font là. Je n’arrête pas de le dire mais c’est vraiment un de mes shonen coup de cœur !
      Après j’espère que tu y trouves quand même ton compte, et au pire, que tu t’éclates bien avec tes autres lectures. Ca reste le principal, prendre plaisir !

      Aimé par 1 personne

      • Bon, comme on part sur un système de decouvertes/ explorations, ça pourrait me plaire très fort, je verrai bien.
        Mais oui, je m’en suis rendu compte car c’était au milieu d’autres sorties que j’ai préféré lire, c’est pour ça.

        Aimé par 1 personne

      • Oui, je comprends tout à fait.
        On est tous dans cette situation avec des séries en particulier. Par exemple Tokyo Revengers commence à me lasser un peu depuis 3 tomes, Ariadne je l’ai carrément mis en pause.
        Alors que pour d’autres, je suis à fond depuis le début !

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.