Premier contact avec… Haikyu !! de Haruichi Furudate

Le sport ne m’intéresse en aucun cas, mais cela ne m’empêche pas d’apprécier les mangas sportifs lorsqu’ils sont bien faits. Qu’est-ce qui fait qu’un manga sportif est bien fait ? C’est une bonne question. Toujours est-il qu’un certain nombre de représentants du genre me plaisent particulièrement, au point de faire partie de mes mangas préférés. J’ai donc naturellement un certain appétit pour le genre, comme finalement pour la plupart des genres de mangas (je suis assez curieux pour varier les plaisirs).

Et Haikyu !! est une série de choix puisqu’il s’agit d’un manga de volley publié dans le Weekly Shonen Jump depuis 2012, avec 43 tomes parus au Japon pour 36 en France (le tome 37 sort en juillet, sauf bouleversement de planning). Une série qui a donc déjà une belle longévité, publié dans le plus important magazine shonen du Japon, ça attire forcément la curiosité. De plus, le manga dispose d’une belle communauté de fans en France, dont Book Trotter qui en parle beaucoup et m’a non seulement fait découvrir l’existence du titre il y a plus d’un an, mais donne surtout envie de s’y intéresser vu l’enthousiasme qu’elle a pour la série.

Pour toutes ces raisons, Haikyu !! est une série qui me faisait donc de l’œil, mais dans laquelle je n’osais pas me lancer du fait de son grand nombre de tomes (et aussi parce que j’ai déjà assez de séries à rallonge à rattraper pour ne pas en rajouter…). Mais Kazé m’a permis de me lancer gratuitement dans les trois premiers tomes, grâce à son opération #Restecheztoiavecunmanga spéciale confinement. Il vous reste d’ailleurs trois jours pour en profiter et télécharger les quelques titres que vous n’avez pas encore prit. Pour ma part je passe par Izneo, qui fonctionne très bien sur smartphone.

Cette longue introduction étant terminée, on va pouvoir passer au titre à proprement parler.

Malgré son pauvre mètre 63, Shôyô se donne à fond dans le sport qu’il aime : le volley-ball ! Son secret pour compenser sa petite taille : une détente phénoménale ! En intégrant la section volley du lycée Karasuno, notre rookie est déterminé à prendre sa revanche sur Tobio, un passeur aussi arrogant que talentueux, qui l’avait humilié au collège. Mais en ouvrant les portes du gymnase, il découvre que son ennemi juré est son futur coéquipier ! Les deux jeunes recrues devront néanmoins jouer en combinaison pour espérer redorer le blason d’un club de légende, déchu de son rang de champion…

Le résumé pose très bien les bases du récit : on est face au schéma classique du manga sportif lycéen, qu’on trouve par exemple dans Slam Dunk, dans lequel le personnage principal se prend de passion pour un sport dans lequel il semble avoir un don, mais qui a besoin de l’expérience et de l’entraînement pour en tirer partie. Ici, Shoyo a comme soucis d’être très petit pour un joueur de volley (on comprend qu’il vaut mieux être grand pour aller au filet), mais compense par une rapidité et une détente incroyable. De l’autre côté, nous avons Tobio, brillant mais individualiste et assez insupportable. Mais une vraie alchimie va se créer entre les deux et les faire évoluer de concert.

Car en seulement trois tomes, l’auteur met déjà en place pas mal de personnages (ces deux protagonistes font partie d’une équipe dont chaque membre a déjà droit à des développements intéressants, faisant d’eux des archétypes qu’on a tous envie de suivre), pose les règles du volley et des enjeux simples mais intéressants. Et surtout, on comprend comment le sport nourri la vision des personnages et vice-versa. Car on parle d’un sport collectif, basé sur les passes et donc sur la confiance qu’on a envers les autres. Et cela semble être un point crucial de ce début de récit. Rien qu’avec le personnage de Tobio, on comprend qu’il n’est pas possible d’avancer seul. On est certes dans le chemin balisé du genre, mais ça fonctionne parfaitement et il y a une vraie cohérence entre le fond et la forme qui font que tout ça semble totalement naturel et plaisant à suivre.

Mais si l’écriture est déjà de très bonne qualité et rend le récit fluide, un autre élément important du manga sportif est la mise en scène des matchs. Et sur ce point, on est d’emblée dans quelque chose d’excellent ! Il y a deux points qui m’ont particulièrement marqué concernant les illustrations : le character design très original mais néanmoins excellent, et le dynamisme de la mise en scène.

Concernant le character design, c’est bien simple, je trouve que chaque personnage important a un style qui lui est propre et qui non seulement envoie visuellement, mais en plus permet de le distinguer et de le définir. C’est d’autant plus évident pour un personnage comme Nishinoya, qui dès sa première apparition permet de comprendre qu’on est face à un excellent joueur, et un personnage important. Et le tout confère un style très spécifique et reconnaissable au manga, qui joue grandement en sa faveur.

SmashEt pour ce qui est du dynamisme de la mise en scène, élément fondamental dans le manga sportif, le mangaka s’en sort également avec les honneurs dès les premiers tomes, grâce à un travail sur le cadrage et les postures de toute beauté, qui renforce la sensation de vitesse et exagère juste ce qu’il faut les mouvements. On a déjà droit à des doubles pages impressionnantes, et à un découpage net et vif qui met bien en valeur les échanges de balles. Car en trois tomes, on a déjà vu plusieurs matchs, et même s’ils ne sont pas de très grande envergure, ils procurent l’adrénaline que l’on recherche dans ce genre de titre. Smash 2Et c’est là que le character design très travaillé prend tout son sens selon moi, les déformations des corps venant l’appuyer afin de rendre les mouvements encore plus impressionnants. J’aime aussi beaucoup le travail sur la perspective de l’auteur, exagérant encore une fois juste ce qu’il faut les déformations des mains ou des pieds lorsqu’ils se retrouvent au premier plan.

Tout ça pour dire que la mise en scène, qui est un élément important de tout manga, mais encore plus lorsqu’il s’agit de mettre en scène des formes d’actions dynamiques, est ici parfaitement maîtrisé et contribue grandement au plaisir de lecture et à l’investissement émotionnel. Car je l’ai dit et je le répète, le sport est un domaine qui ne m’intéresse aucunement, que ce soit à pratiquer et à regarder, et force est de constater qu’Haikyu !! arrive à me toucher grâce à sa mise en scène et à son travail de caractérisation de personnages. J’ai envie de suivre cette équipe et de la voir évoluer, et c’est pour moi le signe de la réussite de ces trois premiers tomes.

De ce fait, j’ai vraiment hâte de continuer ma découverte de cette série, même si comme je l’ai dit son grand nombre de tomes est un frein. Mais lorsque je serai venu à bout de quelques longues séries, Haikyu !! sera un nouveau morceau de choix dans lequel je me lancerai avec plaisir !

24 commentaires

  1. Aaaaaaw que d’enthousiasme, ça fait plaisir 😁 Je suis très contente que tu aies aimé ces premiers tomes, et ne t’en fais pas : la suite n’est pas en reste (au contraire) 😏

    Ce que je recommande en général pour les personnes qui veulent se lancer dans le manga, c’est de le faire en suivant le découpage des saisons (donc ici tu pourrais aller jusqu’au tome 8), comme ça le rattrapage peut se faire petit à petit sans devoir prendre les 36 tomes d’un coup ^^

    Aimé par 2 personnes

  2. Je suis ravie de voir qu’Haikyuu a conquis une personne en plus ! 😀
    Ce que j’aime par dessus tout dans ce mangas, c’est les personnages. Les personnages principaux sont vraiment uniques mais c’est aussi le cas des personnages secondaires ce qui fait que lors de certains matchs, il est difficile de soutenir une seule équipe. Tu as envie que tout le monde gagne, c’est horrible 😭

    Tu peux te lancer dans l’anime en attendant, il est très fidèle au mangas ! Les matchs sont fous et l’humour extrêmement bien dosé 💕 (je m’enflamme pardon 😂)

    Aimé par 1 personne

    • Je ne suis abonné à aucun service de streaming d’anime, sinon je me serai lancé depuis un moment.
      Je vais garder le titre de côté et m’y mettre quand je pourrai.

      Et je vois tout à fait ce que tu veux dire concernant les personnages et ça ne m’étonne pas. Pour moi un manga sportif réussi, c’est avant tout des personnages réussis, sinon je ne m’investirai pas dans les matchs.

      J'aime

      • Ah flûte ! Dommage qu’il ne soit pas sur Netflix France T.T (alors qu’il est sur Netflix Japon)

        Ah, ba je trouve que l’immersion est totale ** J’ai beau relire le mangas et donc connaître l’issue des matchs à l’avance, je suis toujours stressée 😅

        Aimé par 2 personnes

  3. Je suis aussi une grande fan d’Haikyu grâce à une amie qui m’en a parlé, j’ai tout dévoré et j’ai noté les mêmes qualités graphiques que toi qui ont su me séduire. Je peux même te dire que c’est de mieux en mieux au fil des arcs ! J’ai rarement lu un manga sportif enchainant autant de matchs et faisant aussi bien ressentir l’intensité de ceux-ci.
    Mon petit chouchou, c’est Nishinoya, mais j’ai aussi beaucoup Tsuki et bien sûr Shoyo qui n’en finit pas de nous étonner.
    Je suis juste frustrée de voir que la parution française a tant ralenti. Juillet me semble bien loin V.V
    Bonne découverte de la suite !

    Aimé par 2 personnes

  4. Honnêtement, le sport et moi ça fait 15, mais vu à quel point je me suis prise au jeu lorsque j’ai découvert Eyeshield21, je me suis dis que je pouvais bien me laisser tenter par cette série. Du coup, j’ai fais comme beaucoup d’entre nous et j’ai profité de l’offre de Kazé, mais pour l’instant je ne les ai pas ouverts ^^

    Aimé par 1 personne

    • Tu as bien fait de les prendre tant qu’ils sont offert, ça permet de se faire une idée.
      Je n’ai pas encore lu Eyeshield, mais une des médiathèques que je fréquente a toute la série donc c’est prévu que je les lise un jour.
      Et de mon côté, le sport aussi c’est vraiment pas ça. Je n’en pratique plus depuis longtemps et je n’ai jamais été très sportif, mais surtout je déteste le sport professionnel !

      Aimé par 1 personne

      • Au début, j’ai fais du trie dans ce que Kazé proposait, et puis je me suis dis que je pouvais bien prendre des titres qui me semblaient peu intéressants, juste pour combler ma curiosité.
        Pour Eyeshield21, je garde de bons souvenirs, donc je te conseille de te pencher dessus dès que tu en auras l’occasion, même si je reconnais aisément que la série a, par moments, de vilains passages à vide.
        Et comment ça tu n’aime pas voir des gens courir après un gros chèque publicitaire en échange d’une performance sportive ? Étonnant 😉
        Par contre, et c’est un conseil de Tata épuisée, remet toi au sport ou tu vas souffrir dans quelques mois quand il va s’agir de courir après ta fille qui fera ses premiers pas 😅

        Aimé par 1 personne

      • Oui, je n’arrête pas de me dire que je devrais refaire du sport. En plus j’ai honte, il y a une salle de sport littéralement de l’autre côté de la rue !
        Et on y pratique basket, Tai chi et sûrement d’autres disciplines.
        Il faudrait que je m’y mette !

        Pour Eyeshield, c’est une certitude que je vais m’y mettre, mais dans cette médiathèque je dois prendre en priorité Space Brothers. J’ai lu le premier tome sur le site de Pika, qui est encore lisible jusqu’à demain 14h, et j’ai adoré. Et comme il y a près de 30 tomes ça fait de quoi tenir un petit moment.

        Aimé par 1 personne

      • Ce n’est qu’un conseil bien évidemment, mais mon neveu m’a gentiment montré à quel point cela provoque des douleurs dorsales de se pencher sur un enfant pour l’aider à marcher, marcher et marcher 😑

        Personnellement, je n’ai pas testé les lectures en ligne, je suis sûre d’être passée à côté de pépites, mais je n’aime pas trop m’imposer des moments de lectures obligatoires.

        Aimé par 1 personne

      • Je comprends bien, dans l’idée je n’aime pas non plus devoir suivre des délais de lecture imposés, mais en même temps j’aime tellement découvrir de nouveaux titres que je l’ai fait de bon cœur en cette période particulière. Et ça m’a permis de découvrir des pépites qui vont encore un peu plus calcinée mon compte en banque.

        Aimé par 1 personne

      • Et puis je dois bien avouer que l’idée de lire un manga sur mon portable m’effraie un peu et comme on a seulement un ordinateur pour deux et que mon compagnon était en télétravail, il était prioritaire sur son utilisation.
        Ah malheureux, ne me parle pas de mon compte en banque ! Je ne sais pas si l’économie va repartir, mais je suis sûre que l’activité des librairies va s’envoler 😂

        Aimé par 1 personne

  5. Vu le nombre de tomes VF déjà publiés, j’ai plutôt décidé de regarder l’anime, qui est aussi super. Des extraits que tu as montré, je peux constater que tu as raison, le mangaka dessine très bien les mouvements, très artistiques et réaliste.

    Aimé par 1 personne

    • Je comprends tout à fait que tu aies choisi l’anime car effectivement, ça ferait beaucoup de tomes à rattraper.
      Il n’est pas impossible que je continue aussi avec ce format car je ne me vois pas investir massivement pour le moment.

      J'aime

  6. J’ai pas lu le manga mais j’ai regardé les deux première saisons de l’animé ! J’ai trouvé ça cool, bien que je ne lirai sûrement pas le manga, mais j’espère que l’animé en est une bonne adaptation !

    Et ne t’inquiètes pas, je ne suis pas sportive pour deux sous, et pourtant, j’aime 😛

    Aimé par 1 personne

    • Plusieurs fans du manga m’ont conseillé l’anime en me disant que c’était une adaptation de qualité, il y a des chances pour que je me lance dedans du coup car le budget pour lire le manga n’est pas là.

      Et c’est une des qualités du manga, nous faire nous intéresser à des choses auxquelles on ne s’intéresse pas normalement !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.