Premier contact avec… To Your Eternity de Yoshitoki Oima

To Your Eternity

J’ai eu l’occasion de découvrir To Your Eternity il y a déjà deux ans, lorsque Pika proposait son premier tome pour 2 € dans le cadre des 48h de la BD. J’avais alors apprécié tout en étant décontenancé par l’originalité, l’ambition et la complexité de cette entrée en matière. Et à la faveur d’une visite dans ma librairie manga préférée, j’ai trouvé les tomes 2 et 3 en occasion. J’ai donc profité de l’opportunité pour les acheter, et finalement, ils ont traîné dans ma PAL pendant un moment, alors que continuer la série me faisait très envie. Pourquoi ? Parce que je pense que le titre est assez intimidant, de par son ambition et sa complexité comme je l’ai déjà dit. Mais j’ai fini par me lancer, et j’ai vraiment bien fait !

To Your Eternity est donc un shonen de Yoshitoki Oima, la mangaka à qui l’on doit le magnifique A Silent Voice (vous pouvez trouver mon article sur la série ici), prépublié depuis 2016 dans le Shonen Magazine. La série est toujours en cours et compte déjà 12 tomes au Japon, et ce sera également le cas en France le 20 mai (à moins qu’il y ait un changement de planning). La série fait également partie de celles que Pika publie au format numérique en simultrad chapitre par chapitre. Enfin, le manga va avoir droit à une adaptation animée cette année, que j’ai hâte de voir car il y a un fort potentiel. Ceci étant précisé, voyons de quoi il est question.

“C’est à l’épreuve de la réalité que je saurai ce que je suis… Voilà pourquoi mon voyage commence.”
Un être immortel a été envoyé sur Terre. Il rencontre d’abord un loup puis un jeune garçon vivant seul au milieu d’un paysage enneigé. Ainsi commence le voyage de l’Immortel, un voyage fait d’expériences et de rencontres dans un monde implacable…

Le résumé est assez nébuleux, et c’est bien normal car le récit est très original et complexe. Nous suivons donc un esprit immortel, dont on ne connaît pas encore la provenance ni le but (lui-même semble l’ignorer), qui sera nommé Imm par la suite, et qui semble avoir la capacité de prendre la forme des êtres avec lesquels il entre en contact à condition que ceux-ci soient morts. C’est ainsi qu’il prend très tôt la place d’un loup accompagnant un jeune homme, vivant dans un paysage enneigé.

Mais très rapidement, Imm va prendre une autre direction, étant retrouvé au sein d’une forêt par une jeune enfant. C’est ainsi qu’au bout de trois tomes, une structure narrative semble se dessiner, avec Imm qui évolue au gré de ses rencontres avec des personnages très différents, dans des environnements également très différents, avec des destins et des buts qui leurs sont propres. Je suppose donc qu’Imm sera amené à toujours prendre une direction bien à lui, après avoir côtoyé et appris auprès des gens qu’il sera amené à rencontrer (même si le tome 3 laisse à penser qu’il finit par être intégré au sein d’un foyer).

To-Your-Eternity-manga-image-001

Et fort logiquement, c’est bien Imm qui est la figure fascinante de l’œuvre. On le voit apprendre au gré de ses rencontres, commencer à prononcer quelques mots sans les comprendre, avant de diversifier son vocabulaire et comprendre davantage le sens des mots. Dans le même temps, ses relations avec les personnages qu’il rencontre vont s’étoffer, jusqu’à devenir ami avec certaines personnes. Et son apprentissage va aussi l’amener à développer des capacités martiales afin de se défendre et de défendre les personnes autour de lui.

Car dès le second tome, une menace très mystérieuse se dessine. Il est impossible après 3 tomes de savoir de quoi il en retourne (au moins, ça évitera les spoils), et cela contribue à rendre l’ambiance encore plus particulière et fascinante. Car on ne comprend pas quel est le but d’Imm, lui-même semble l’ignorer, mais les quelques rencontres avec son créateur laissent à penser qu’il a un dessein particulier pour lui. De ce fait, ces premiers volumes sont particulièrement intrigants, ambitieux (on parle quand même du parcours d’un esprit immortel qui apprend au fil de ses rencontres), et en définitive terriblement fascinants.

À tout cela s’ajoute une esthétique au top. Le style d’Oima me plaisait déjà beaucoup dans A Silent Voice, qui se déroulait dans un monte quotidien et très terre à terre. Mais on peut clairement dire qu’ici elle a affiné son trait, passant à un niveau supérieur en terme de dessins. De plus, la nature du récit amenant Imm à aller dans des lieux très variés, on découvre avec plaisir des environnements et des ambiances très différentes, qui tranchent les unes avec les autres.

En résumé, ces premiers tomes de To Your Eternity sont fascinants, beaux et ambitieux. Les points que j’ai abordé ne sont qu’une petite partie de la richesse que l’œuvre dévoile déjà en très peu de temps. Je n’ai même pas parlé des personnages secondaires très intéressants ou des enjeux qui se dessinent. Quoi qu’il en soit, on a très clairement affaire à un titre original, dont les débuts sont très maîtrisés et qui annoncent la couleur d’un récit dense et complexe.

Imm

9 commentaires

  1. Je ne m’y serais pas intéressé pour la couv mais ton descriptif m’intrigue et je commence à découvrir le catalogue pika qui est des plus intéressants chez les éditeurs manga pour moi…

    J'aime

  2. bonjour, comment vas tu? j’ai été interpellée par ce titre quand j’ai vu qu’il faisait partie de l’offre reste chez toi avec un manga. ton article a piqué ma curiosité. il faudrait que je me penche sur cette série… une de plus 😉 passe un bon mercredi et à bientôt!

    Aimé par 1 personne

  3. Tu l’as très bien résumé, c’est un titre nébuleux. Perso, j’adore. Je me laisse complètement transporter par cette histoire sans savoir où elle peut bien aller, grâce aux rencontres que fait Im et à cet univers de Fantasy atypique qui fait un peu SF aussi ^^
    Belle chronique 😀

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.