La fin de Naruto

ch 700

Comme je l’ai évoqué dans mon article sur les fins potentielles de Dragon Ball, j’ai une certaine passion pour les conclusions des histoires, quand bien même elles me déçoivent souvent. Ce goût pour les fins vient de l’importance qu’elles ont dans la structure d’une histoire, puisqu’elles doivent apporter un point final à tout ce que l’on a vécu, en nous permettant de faire nos adieux de façon satisfaisante à un univers et des personnages. Et les fins dans les mangas sont d’autant plus importantes que parfois, elles concernent des séries au long cours, dont la parution s’étale sur des années voire des décennies. Dans le genre, Naruto est d’ailleurs un sujet intéressant puisque le manga totalise 72 tomes, sur 15 ans de publication. Une temporalité énorme, qui fait que la fin est encore plus importante que pour une histoire auto-conclusive (quel que soit le support), car on développe au fil du temps un attachement particulier à l’oeuvre, et donc, elle doit être conclue de façon vraiment puissante afin que l’on puisse la quitter de façon positive. C’est pourquoi j’avais envie d’aborder cette fin en particulier dans le cadre d’un article, mais aussi parce qu’il y a beaucoup à en dire, comme vous allez le voir. Je pense d’ailleurs faire d’autres articles dédiés à des fins en particulier, afin de voir en quoi elles sont intéressantes et réussies ou non à mes yeux. Car la fin de Naruto, bien qu’elle se situe dans un arc un peu compliqué, est réellement brillante selon moi ! Mais avant d’aborder la fin à proprement parler, il faut la resituer par rapport à cet arc final. Et bien que cela me semble évident, je préfère préciser que ça va spoiler à tous les étages !

La trop longue Grande Guerre Shinobi

Car il faut le dire, l’arc de la Grande Guerre Shinobi fut un peu compliqué pour moi. En multipliant les affrontements et les révélations, parfois sorties d’un peu nulle part, j’ai eu bien du mal à rester tout le temps concentré sur ce qui se passait. De ce fait, malgré certains moments de bravoure (le sacrifice de Gaï, mon Dieu quelle scène !) et un retour bienvenu de l’équipe 7, j’ai parfois été pris d’un léger ennui à la lecture, certains moments voulus comme forts ne m’ayant fait aucun effet. Je pense notamment à la mort de Neji, qui n’a vraiment suscité aucune émotion en moi.

Gai

Mais malgré tout, j’ai des sentiments contradictoires vis-à-vis de cet arc. Je le trouve trop long, mais en même temps, je pense qu’il fallait qu’il soit vraiment long pour que l’on prenne bien la mesure des enjeux (la guerre, ça ne se passe pas en 2 minutes et en 3 échanges de coups). De même, si revoir certains personnages faisait assez plaisir et si l’idée de ressusciter les morts était assez intelligente, j’ai trouvé que Kishimoto voulait trop en faire et se plantait sur trop de points (encore une fois, c’est un avis personnel).

Et à ceci viennent s’ajouter toutes les révélations finales, Tobi qui est Obito (absolument tout le monde l’avait capté depuis longtemps) et l’histoire autour de Madara, qui m’ont un peu achevé. Mais, malgré ça, la rédemption d’Obito m’a quand même touché, et même si je trouve que l’histoire de cycles de réincarnations concernant Naruto et Sasuke est inutile à ce stade, ça ajoute un peu à la symbolique des personnages (mais ça finit d’éjecter pour de bon Sakura des enjeux du récit…). De ce fait, cet arc final, par son côté over the top, aussi bien dans sa durée, dans le nombre d’événements en parallèle et dans sa multiplication de révélations en fin de parcours, laisse un goût amer. Mais fort heureusement, la véritable fin de l’histoire arrive avec la conclusion de la relation entre nos deux personnages principaux, qui, elle, est vraiment brillante à mes yeux. Avant d’évoquer ce dernier affrontement, il faut parler un peu du cas particulier que représente pour moi Sasuke.

Le cas de Sasuke

Impossible de ne pas parler de Sasuke quand on évoque la fin de Naruto, car au-delà de tous les enjeux à grande échelle classique (sauver le monde en gros), Naruto est surtout l’histoire d’une amitié particulière et de comment un héros va faire tout ce qu’il peut pour sauver celui qu’il considère comme son meilleur ami, voire son frère. De ce fait, la conclusion de l’histoire est aussi celle de la rivalité et de l’amitié entre nos deux héros. Et sur ce point, je suis bien obligé de clarifier ma position vis-à-vis du personnage de Sasuke.

Je serai presque tenté de dire, « le pauvre Sasuke », car au fil des ans il s’en est pris méchamment dans la tronche de la part des otakus de tous bords, au point que l’expression « Dark Sasuke » soit passée dans le langage courant. Représentation parfaite du personnage torturé et taciturne qui apparemment plait beaucoup au public féminin, il aura été beaucoup critiqué durant toute la série. Me concernant, je trouve les fans souvent assez durs avec lui, mais je dois reconnaître que je n’ai jamais réussi à m’attacher à lui. Je pense que cela vient de sa caractérisation, qui fait que je n’arrive tout simplement pas à apprécier ce genre de personnage.

Sasuke VS Naruto
Ma réaction à ce moment : « c’est chaud là ! »

Mais cela ne m’empêche pas de reconnaître une vraie maîtrise dans son développement, et selon moi, une véritable cohérence dans son évolution. Car je pense que Kishimoto a toujours réussi à développer le personnage de façon logique par rapport à ce qu’il vit et comprend du monde dans lequel il évolue. Et si je trouve certaines choses amenées de façon brutale (notamment le coup du « moi aussi je veux devenir Hokage »), je ne peux m’empêcher de penser que tout fait sens malgré tout. Et comme pour le reste, le fait que le manga s’achève sur un dernier duel entre Naruto et Sasuke sonne pour moi comme une évidence, après que ceux-ci aient combattu ensemble pour sauver le monde. Car Naruto a quand même des raisons bien légitimes d’en vouloir à son ami, et Sasuke de son côté semble avoir toujours quelque chose contre Naruto vis-à-vis du fait que ce dernier lui rappelle tous ses mauvais choix finalement.

Ainsi, leur dernier combat est hautement symbolique et très chargé émotionnellement, et c’est finalement leur dernier échange après la conclusion de celui-ci qui vient rendre la fin de l’oeuvre formidable selon moi, éclairant toute la relation entre les deux, et venant une fois de plus achever de me convaincre que Naruto est un personnage absolument formidable.

Comment Naruto a sauvé son ami

Personnellement, cette conclusion à l’affrontement entre Naruto et Sasuke, au-delà de l’émotion provoquée (sur laquelle je vais revenir), a surtout éclairé pour moi les raisons pour lesquelles notre héros n’a jamais laissé tomber son ami, quand bien même il aurait eu toutes les raisons de le faire. Car il ne faut pas oublier que lorsqu’il en as eu l’occasion, Sasuke a bien failli tuer Naruto, et c’est certainement le chakra de Kyubi qui l’a sauvé. Et tout le long du manga, j’ai eu du mal à comprendre pourqui Naruto cherchait tant à sauver Sasuke, qui n’a jamais arrêté de se comporter comme une ordure avec lui et Sakura (c’est d’ailleurs mon seul reproche concernant cette fin, voir Sakura finir avec lui est vraiment gênant…). Mais la façon dont Sasuke ne comprend pas lui-même le comportement de Naruto, et la réponse que lui donne ce dernier, m’a permit de comprendre de quoi il en retournait.

Je trouve personnellement ces deux pages bouleversantes. Car Sasuke n’arrive pas à comprendre le sens de cette amitié, lui qui n’a clairement jamais été à la hauteur de celle-ci. Mais Naruto, qui a grandi sans amis, à toujours voulu devenir le sien, au point de ne jamais l’abandonner alors que tout le monde lui tournait le dos. Ainsi, les deux ont suivi un parcours en miroir inversé, le petit garçon détesté de tous devenant un héros admiré, alors que le jeune prodige a fini par se mettre tout le monde à dos. Mais Naruto, voyant le comportement auto-destructeur de Sasuke, ne lui a jamais tourné le dos, et a au contraire toujours tout fait pour essayer de le ramener dans le droit chemin, jusqu’à finalement y arriver ici en lui faisant comprendre l’importance que cette relation avait pour lui.

Et en cela, la fin du manga me bouleverse totalement, parce que quelque part, au sein d’un arc qui s’étire trop en longueur (selon moi), avec des révélations pas forcément utiles qui s’enchaînent pour arriver à un sauvetage du monde qui ne pouvait qu’avoir lieu, Kishimoto a la bonne idée de conclure sur quelque chose de plus intimiste, mais malgré tout profondément touchant et universel. Car au-delà du caractère particulier de ces personnages aux pouvoirs incroyables, il nous raconte surtout comment une personne a toujours été là pour son ami, quand bien même celui-ci était nocif pour lui. Et c’est toute la force de la relation entre les deux personnages qui est ici résumée. Car même si je n’arrive pas à aimer Sasuke en lui-même, je l’adore pour ce qu’il représente vis-à-vis de Naruto. Il est le responsable d’énormément de souffrances pour notre héros, mais c’est justement ces souffrances qu’il accepte d’endurer pendant tout le manga, simplement pour aider son ami à aller mieux, qui me touche le plus.

De ce fait, je ne pouvais pas imaginer conclusion plus émouvante et plus juste à l’histoire de Naruto et Sasuke. Mais cette conclusion n’est pas le point final de l’histoire, puisque l’on a droit à un petit épilogue également très bien senti…

L’épilogue qui vient boucler la boucle

J’ai le sentiment que le dernier chapitre sous forme d’épilogue a été et est encore aujourd’hui très critiqué, notamment car il est souvent considéré comme une introduction un peu brutale à Boruto. Je dois avouer que de mon point de vue, c’est surtout une façon de boucler la boucle tout en s’inspirant un peu de Harry Potter, et de mon côté, même si je ne trouve pas Boruto désagréable, je considère ce chapitre 700 comme la « vraie » fin de Naruto, car je préfère faire mes adieux à mes héros à ce moment-là.

Si j’ai cité Harry Potter, c’est pour deux raisons. Tout d’abord, j’ai le sentiment que tout au long de son histoire, Kishimoto s’est inspiré de l’univers de J.K. Rowling, avec de nombreux éléments qui me semblaient très proches (et pas que du côté du méchant serpent…), et cet épilogue est vraiment du même ordre, puisque dans les deux cas nos héros se marient un peu tous les uns avec les autres et ont des enfants. Mais là où celui de Naruto a une valeur ajoutée supplémentaire, c’est qu’il permet de boucler la boucle habilement, en ayant la bonne idée de revenir au personnage d’Iruka. En effet, on nous présente Boruto, le fils de Naruto, qui comme son père avant lui, est pris en train de peinturlurer les visages des Hokage. Et le papa va lui-même rappeler à l’ordre son fils, sous le regard bienveillant d’Iruka, qui faisait la même chose pour Naruto en début d’histoire. Une façon de boucler la boucle en rappelant l’importance du maître de Naruto dans tout ceci, étant celui qui aura transmis à notre héros les bonnes valeurs qui ont fait de lui ce qu’il est désormais. Et on conclut bien logiquement sur le visage de Naruto dans la roche, aux côtés des autres Hokage, portant les graffitis fait par son fils. Une très belle façon de boucler la boucle d’une histoire magnifique !

ch 700

16 commentaires

    • Oui, je l’avais vu. Me concernant, comme j’ai essayé de l’expliquer, la grande guerre Shinobi a été le moment le plus compliqué à suivre pour moi, mais la conclusion de l’histoire de Naruto et Sasuke m’a bouleversé, et j’ai trouvé le chapitre final très réussi car il apportait exactement ce que je voulais : Iruka qui voit Naruto rabrouer son fils comme lui-même le faisait auparavant, et notre héros enfin devenu Hokage ! La fin la plus prévisible du monde, mais c’est ce que je voulais.

      Aimé par 1 personne

      • Évidemment que c’est clairement le plus compliqué à suivre. Les affrontements et les retournements de situations s’enchaînent sans la magie des arcs précédents. Mais oui, les ultimes soubresauts ont pu compter sur les éléments mieux construits du début pour gagner une aura plus convaincante !

        Aimé par 1 personne

  1. Très bel article dans lequel tu développes magnifiquement ton ressenti tout en argumentant juste comme il faut pour donner envie de nous replonger dans Naruto. J’avoue qu’à l’époque, m’étant lassé de la série en cours de route, j’avais terminé celle-ci en scans. J’avais aussi été frappée par la qualité du final après ce très long arc final. Le sens de l’amitié de Naruto m’avait aussi fait verser ma petite larme (ou presque^^). Mais là, tu me donnes envie de m’y remettre. Qui sait peut-être complèterai-je ma collection quand je serai à jour sur d’autres 😉

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai beaucoup aimé la fin moi aussi (et ce manga de manière générale avec lequel j’ai grandi) qui me paraît cohérente, par contre j’ai toujours trouvé Sasuke insupportable alors que j’ai aimé quasiment tous les Uchiha. Va comprendre… Et j’ai été très déçue que Sakura finisse avec lui. C’est vraiment un personnage féminin sans fierté et les quelques épisodes de Boruto que j’ai pu voir me confortent dans mon sentiment. C’est vraiment dommage que l’auteur ne lui ait pas choisi un meilleur destin parce qu’elle a quand même un caractère fort et fait des choses cools sauf qu’à mes yeux tout s’efface quand elle accepte de se laisser traiter comme ça mais après tout même irl ce genre de choses arrive sans arrêt. La fin de Naruto m’a donc beaucoup plu et comme toi je trouve que ça aurait pu s’arrêter à ce duel. Je ne sais pas ce qu’il en est dans le manga papier mais la grande guerre en animé est coupée par tout un tas d’épisodes HS qui font que c’est insupportable à regarder. À l’époque je suivais de semaine en semaine et j’ai fini par abandonner pour acheter le dernier volume en papier et connaître la fin x) dommage pour l’aspect rythme, heureusement ça ne casse pas l’histoire.
    J’aime bien ce type d’article en tout cas 😊

    Aimé par 1 personne

    • Pour ce qui est du manga, on n’a pas de HS, on reste focalisé sur la guerre, mais malgré tout j’ai eu du mal car il se passe plein de trucs, il y a une infinité de personnages, en plus des morts qui reviennent à la vie. Et la multiplication de retournements sur la fin était un peu de trop. C’est pour ça que ça m’a plu qu’on termine sur Naruto et Sasuke.

      Concernant Sakura, on est bien d’accord et je vois que sur Internet les gens sont dans l’ensemble du même avis, c’est vraiment malsain comme relation avec Sasuke, d’autant plus qu’il n’a vraiment jamais eu de geste envers elle. Qu’elle s’accroche à lui, ça craint et c’est malsain, et elle mérite mieux que ça, mais en plus lui, j’ai du mal à l’imaginer finir avec quelqu’un (bon au final on dirait qu’il fait plus sa vie dans son coin, comme un gros égoïste qu’il a toujours été)

      Aimé par 1 personne

      • Oui je me doute que dans le manga papier l’auteur n’a pas mis des HS du coup ta remarque m’a surprise. Il faudrait quand même que je lise le tout un jour en papier, j’avais commencé sous ce format puis je suis passée à l’anime par facilité et bref.
        Concernant Sakura, en effet dans Boruto on se rend compte que Sasuke passe tout son temps loin du village et qu’il revient à peine. Il l’a clairement plantée là avec sa fille, soi-disant en mode victime et repentir encore un peu (grosso modo parce que tu comprends il a été si méchant ouin ouin snif (oui j’ai aucune compassion à force x) )), après j’ai arrêté à l’épisode 25 donc il y a peut-être une situation qui évolue dans Boruto, je ne sais pas. Toutefois ça reste hallucinant cet aspect de relation malsaine bien que comme dit, ça existe aussi dans la réalité et si ça peut servir à certaines personnes pour éviter de répéter ce schéma, ma foi…

        Aimé par 1 personne

      • Surtout, concernant Sasuke, la seule conclusion possible pour lui aurait été de finir en ermite seul après tout ce qui s’est passé.
        Mais je pense que Kishimoto, comme beaucoup d’auteurs, s’est senti obligé de donner une fin joyeuse à tout le monde, à la fois parce qu’il doit beaucoup aimer ses personnages, et aussi pour les fans.

        Aimé par 1 personne

  3. J’ai lu ton article l’autre jour et depuis il y a un truc qui me tracassait. Je sais maintenant ce que c’est : moi aussi ça me choque de Sakura finisse avec Sasuke.
    Forcément.
    C’était avec moi qu’il devait finir !

    (Désolée, j’ai pas pu résister 😉 )

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.