Mon avis sur… Demon Slayer T.6 de Koyoharu Gotouge

Demon Slayer

Après un tome 5 très intense et fort émotionnellement, j’avais hâte de voir ce que le sixième tome nous réservait. C’est désormais chose faite et je suis ravi de pouvoir vous dire que la série continue sur sa très belle lancée, et que si ce tome est nettement plus calme que les précédents (puisqu’il n’y a aucun combat), il n’en reste pas moins passionnant dans son développement de l’univers et des personnages. Voyons donc de quoi il en retourne.

À peine sortis du difficile combat contre les démons-araignées, Tanjiro et Nezuko sont de nouveau attaqués. Et cette fois, leur adversaire n’est autre qu’une jeune humaine, membre des pourfendeurs de démons. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, la virevoltante guerrière prend le dessus et fait prisonniers nos deux héros. Mais que veut-elle exactement ?

Afin d’être le plus riche possible, ce tome se divise en trois parties. Tout d’abord, nous avons droit à une forme de procès pour Nezuko et Tanjiro, qui est l’occasion de rencontrer les Piliers. Ensuite, on assistera à la convalescence et la guérison de nos héros, qui s’accompagne d’un nouvel entraînement qui va les voir grandement gagner en puissance, et enfin, le volume se conclura avec les démons, lançant une nouvelle menace en plus de nous présenter davantage leur organisation, et le concept des « Lunes ».

Un programme très chargé donc pour un seul tome, mais rondement mené, grâce à une écriture maîtrisée, des changements de ton bien sentis, et un univers toujours aussi fascinant. À commencer par les Piliers, qui nous sont enfin présentés plus en détails ici. L’élément qui frappe le plus selon moi vient du fait qu’ils sont dans l’ensemble presque aussi inquiétant que les démons. D’une part car ils sont en désaccord avec le fait que la sœur de notre héros vive, du fait qu’elle soit un démon. Mais aussi et surtout parce que la plupart d’entre eux sont très marqués physiquement par les combats, ont des cicatrices partout et des airs extrêmement durs (quand ils n’ont pas carrément l’air d’avoir des troubles psychologiques). Cet aspect est encore une fois très intéressant et contribue aussi à sa façon à casser toute forme de manichéisme, puisque même les personnages positifs semblent ne pas totalement l’être.

Mais une fois cette séquence passée, Tanjiro, Nezuko mais aussi Zenitsu et Inosuke vont pouvoir se reposer, récupérer de leurs blessures, et également s’entraîner ! Ce passage est particulièrement étonnant car très axé sur le comique. Mais cela fonctionne parfaitement, et si le manga ne m’avait pas semblé spécialement amusant jusque là, cette partie était vraiment drôle et offrait un temps de respiration bienvenu à la fois pour nos héros, et pour nous, lecteurs et lectrices. C’est également l’occasion de développer le personnage de Kanae, qui se charge d’entraîner le trio (et qui se révèle très charismatique par ailleurs).

Enfin, comme je l’ai dit en début d’article, le tome s’achève avec une nouvelle apparition du grand méchant, et des précisions bienvenues apportées sur les 12 lunes. Ce qui permet de conclure sur une note de tension un tome vraiment bien rempli, dans lequel on ne s’ennuie pas une seconde et qui offre des variations de ton vraiment bien senties.

En résumé, ce sixième tome de Demon Slayer continue de mener sa barque avec une constance dans la qualité qui fait plaisir à voir. Mettant de côté l’action pour des développements de personnages, d’univers et d’intrigue bienvenus, il nous permet de profiter pleinement d’une écriture de qualité alternant la tension et le rire, pour un plaisir renouvelé à chaque page. Pour la sixième fois, la série nous confirme qu’elle fait partie des shonen nekketsu qui comptent à l’heure actuelle !

2 commentaires

Répondre à Komorebi Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.