Mon avis sur… Demon Slayer T.3 & 4 de Koyoharu Gotouge

Demon Slayer

Alors que les tomes 3 et 4 de Demon Slayer arrivent en France, le manga continue sa percée phénoménale au Japon en s’assurant une place sur le podium des plus grosses ventes de l’année. Un véritable phénomène éditorial qui a le traitement qu’il mérite de la part de Panini, qui nous propose notamment un ex-libris en cadeau avec ce troisième volume. Le succès semble être au rendez-vous à en croire les ruptures rapides du pack découverte des deux premiers tomes et la réimpression qui arrive. Et compte tenu de la qualité de l’histoire pour le moment, on ne peut que s’en réjouir !

Nezuko et Tanjiro sont aux prises avec deux des “douze lunes démoniaques” qui servent de bataillon d’élite aux ordres du terrible Kibutsuji. L’une utilise de puissantes balles comme armes d’attaque qu’elle projette violemment sur ses adversaires, tandis que l’autre en dirige la trajectoire au moyen de flèches invisibles… La lutte est acharnée, mais grâce à l’aide de Tamayo et Yushiro, nos héros parviennent à s’en sortir victorieux… Tout en acquérant de précieux renseignements qui pourraient peut-être bien les aider à remonter la piste de Kibutsuji !

Nous reprenons donc en plein dans l’action, avec la conclusion de l’affrontement amorcé dans le tome 2 qui laissera des traces physiques sur Tanjiro, le pauvre dégustant comme il se doit face à de puissants adversaires. Mais, comme on peut s’en douter, nos héros arrivent à vaincre ces démons, qui nous offrent encore une fois notre dose d’émotions avant de mourir pour de bon. En effet, après 4 tomes, on constate déjà que la mangaka met un point d’honneur à ne pas faire mourir les démons dans l’indifférence. Nous avons toujours droit à quelques cases sur eux, expliquant succinctement qui ils étaient, et nous pouvons toujours partager le point de vue de Tanjiro qui éprouve toujours une même peine à les tuer. Le travail sur le regard de notre héros étant toujours d’excellente facture, arrivant sans peine à nous transmettre ses émotions.

Toujours concernant le travail sur les démons, j’ai fini par être frappé par le fait qu’ils semblent toujours être victimes de relations abusives. Tout d’abord vis-à-vis du grand méchant Kibutsuji qui les asservit, mais également dans des relations plus intimes. Ainsi, un démon important du tome 4 m’a particulièrement touché lorsque son heure arrive, mais je ne vous révélerai pas de quoi il en retourne.

Mais si le travail sur les démons reste exemplaire, il ne s’agit pas du seul élément important développé dans ces deux nouveaux tomes. Tanjiro et Nezuko ne vont pas rester seuls, puisqu’ils sont rejoints par deux nouveaux pourfendeurs de démons à la caractérisation particulièrement efficace. Il y a tout d’abord Zenitsu, un véritable pleutre qui cache une puissance secrète et surtout, une histoire très touchante. Et également le pourfendeur affublé d’une tête de sanglier, Inosuke. Les deux sont très intéressants, ont un caractère très affirmé et sont surtout des éléments comiques importants. Leur présence donne beaucoup de rythme aux échanges entre les personnages. Me concernant, Zenitsu est mon petit chouchou entre les deux car il a vraiment un côté touchant, surtout dans le volume 4.

Enfin, concernant l’avancée dans l’intrigue principale, il faut avouer que l’on piétine un peu pour le moment, ce qui est normal puisqu’à ce stade, le but est de développer l’univers et les personnages principaux. Et de ce point de vue, l’auteure continue d’habilement mettre en avant ses enjeux. On en apprend un peu plus sur les démons mais également sur les pourfendeurs, et la relation entre Tanjiro et Nezuko continue d’être intelligemment développée. Ainsi, même en l’absence de grosse révélation (qui serait de toute façon prématurée à ce stade), le récit avance bien et la lecture est tout aussi plaisante que dans les deux premiers volumes. On assiste notamment à une belle montée en puissance concernant les démons mais également nos héros, et les affrontements qui ont lieu permettent de voir que la mangaka a de nombreuses idées de pouvoirs démoniaques en stock. Ainsi, tous les ingrédients d’un bon nekketsu sont encore une fois réunis pour passer un excellent moment avec ces tomes, avec en plus ce petit supplément d’émotions qui m’accroche encore davantage.

En résumé, ces tomes 3 et 4 de Demon Slayer sont à la hauteur des deux premiers et confirment toutes les qualités aperçues précédemment. Je retiendrai en particulier un travail sur l’ambiance, l’esthétique et l’écriture des démons qui encore une fois procure beaucoup d’émotions. De plus, les affrontements passent au niveau supérieur et sont l’occasion de belles démonstrations de puissance. Ainsi, tout est là pour passer encore un excellent moment devant cette série toujours aussi prometteuse !

2 commentaires

    • Merci beaucoup. J’ai essayé d’éviter les spoils, ce qui fait que je n’ai pas parlé de certains points vraiment intéressants en détails.
      J’espère que tu aimera autant que moi !

      Je suis content en tout cas que Panini ait relancé la série, et ait fait le choix d’un rythme de publication très rapide jusqu’au tome 5 !

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.