Mon avis sur… The Promised Neverland T.8 et 9 de Kaiu Shirai et Posuka Demizu

TPN

J’ai enfin pu mettre la main sur les tomes 8 et 9 de The Promised Neverland, et l’attente est finalement récompensée compte tenu du fait que ces deux volumes fonctionnent vraiment très bien ensemble. Explications après le petit résumé de rigueur.

Pour rejoindre Goldy Pond, Emma et Ray doivent traverser une forêt infestée de démons enragés. Dans cette lutte de tous les instants, ils ne peuvent compter que sur l’aide de leur mystérieux guide. Mais les mène-il véritablement sur la piste de William Minerva… ou à leur perte ?

Nous retrouvons donc notre duo accompagné de leur nouvel acolyte adulte des plus inquiétants, qui les envoie rapidement au casse-pipe. C’est ainsi qu’Emma et Ray sont séparés, notre jeune héroïne se retrouvant au beau milieu d’un décor créant un sentiment d’inquiétante étrangeté. Ainsi, ces deux tomes se focalisent sur la jeune fille, Ray et son nouveau compagnon étant quasiment exclus. Mais cette absence est palliée par les révélations conséquentes auxquelles on a droit. Il me semble que j’en avais déjà parlé dans mon avis sur les 7 premiers tomes, mais une des grandes forces pour moi de cette série vient du talent avec lequel Kaiu Shirai ménage ses révélations. J’entend par là qu’il arrive à intervalles réguliers à distiller de nouvelles informations qui viennent éclaircir certaines zones d’ombre tout en en créant de nouvelles, le mystère restant un fort moteur à l’investissement dans l’histoire.

Ainsi, on va en apprendre davantage sur William Minerva, qui reste un des éléments clés de l’intrigue pour le moment, tout comme sur la fameuse « Promesse » et le monde dans lequel nos personnages vivent. Tout ceci sera l’occasion de découvrir de nouveaux personnages très intéressants, ainsi que des environnements inédits. De ce fait, je reste toujours accroché par le rythme de la lecture et les révélations qui vont bon train et renouvellent de façon constante le plaisir d’en apprendre davantage sur cet univers. Ces différentes révélations sont également un moyen de dessiner plusieurs orientations possibles pour la suite du récit, et quelle que soit celle que choisiront les personnages, elles sont riches en promesses (sans mauvais jeu de mots).

Je reste volontairement vague dans ma façon de décrire tout ceci afin d’éviter les spoils, qui gâcheraient vraiment une partie du plaisir de la lecture tant le suspense et le mystère sont, comme je l’ai déjà dit, gérés de main de maître. Cependant, nous arrivons ici à un stade où je ne peux pas évoquer un des éléments majeurs de ces deux tomes sans spoiler, sachez donc que je vais faire des révélations à partir de maintenant, et si vous n’avez pas lu ces deux tomes, il vaudrait mieux aller directement à la conclusion (et si vous préférez même l’éviter, elle pourrait se résumer par : « Foncez, ces deux tomes sont brillants ! »)

SPOILER ALERT

Car deux éléments m’ont particulièrement plu dans ces deux tomes. Je vais évoquer le premier rapidement, car il sera l’occasion d’une mise à jour de mon article concernant la thématique « végétarienne » du manga (article visible à ce lien). Emma se retrouve en fait dans une ville aux côtés d’autres enfants, et va vite comprendre qu’elle est en réalité un terrain de chasse privé et caché pour des démons très puissants et appartenant à une certaine noblesse. J’ai trouvé ceci très intéressant car cela m’a directement évoqué la chasse à cour, en ce sens où il s’agit de chasses organisées dans des terres privatisées pour l’occasion (voire appartenant à de riches propriétaires terriens) et qui est clairement dans une optique de « loisir » ou de « sport », et pas de chasse pour se nourrir. Emma se fait d’ailleurs la remarque et distingue très nettement le fait qu’elle chasse pour se nourrir et la chasse qu’effectuent ces démons. Ainsi, j’ai trouvé cet élément thématique véritablement passionnant et parfaitement exploité, en ce sens où il enrichit l’oeuvre tout en développant son univers et nous proposant une séquence de chasse glaçante.

Et l’autre élément qui m’a particulièrement plu et lié au précédent. Car si les démons prennent plaisir à chasser les enfants comme du gibier, ces derniers finissent grâce à Emma et Lucas (un adulte qui vit là depuis des années) par se rebeller et inverser la tendance. Ainsi, une grosse partie du tome 9 est consacrée à l’affrontement entre les humains et les cinq démons majeurs qui sont à leurs trousses. Et ce changement de situation m’a totalement soufflé, car c’est vraiment la première fois dans la série que l’on voit enfin des humains en mesure de faire face aux démons. De ce fait, j’ai adoré ces moments épiques et badass durant lesquels deux des démons se font avoir par nos héros. Ou comment éprouver un fort sentiment de satisfaction devant la proie qui devient le chasseur ! Cet élément est parfaitement amené dans le récit, parfaitement maîtrisé dans son exécution (que ce soit dans l’écriture ou le dessin) et s’achève sur la promesse d’un duel entre Emma et un démon ultra dangereux. Autant dire que l’attente jusqu’à octobre va être longue !

En résumé, The Promised Nerverland a la bonne idée de ne pas se reposer sur ses lauriers et continue à distiller ses mystères mais aussi ses révélations à un rythme soutenu. De plus, la construction narrative de ces deux tomes apporte une très belle évolution dans l’intrigue et dans le rôle d’Emma. C’est ainsi qu’ils figurent pour le moment parmi les tomes les plus grisants et les plus forts en émotions de la série à mes yeux. Une lecture toujours aussi indispensable, et un succès amplement mérité pour ma part !

Publicités

9 commentaires

    • Je t’avoue que de mon côté, j’aime vraiment beaucoup le personnage d’Emma. Je sais que pas mal de monde lui fait des reproches, mais je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi.

      Et je trouve la construction du récit une nouvelle fois exemplaire, et même si c’est peut-être « classique » ce schéma du chassé qui devient chasseur, en mode Predator ou autre, j’adore ça personnellement (et je ne m’y attendais pas vraiment).

      Aimé par 1 personne

      • Bah perso, je trouve qu’il y zero surprise (comme le retour de tu sais qui) c’était prévisible…
        Pour Emma, elle est censé être super intelligente, mais en fait pas vraiment (le coup du capuchon e stylo m’a tué dans le tome 9…)
        Bref, un bon page-turner, mais loin d’égaler des manga comme l’Attaque des titans par exemple, qui lui a su nous surprendre en révolutionnant son univers.

        Aimé par 1 personne

      • L’Attaque des Titans étant un de mes mangas préférés, je le mets aussi au-dessus. Mais malgré tout, je reste vraiment scotché par TPN.
        Pour le retour de tu sais qui, en effet, je pense que personne n’était dupe, mais ça ne m’a pas dérangé.

        Aimé par 1 personne

  1. J’ai pas eu encore le temps de me relire cet arc mais je sais que j’avais adoré même si on part sur quelque chose de plus classique mais j’ai beaucoup aimé la dynamique du terrain de chasse et ce que ça engendre
    La confrontation contre les démons était vraiment intense et sans parler des multiples révélations qui m’ont beaucoup surprise pour ma part de toute façon j’étais toujours en mode « Non c’est pas possible » à chaque chapitre donc ça change pas trop pour moi
    Je trouve ce manga toujours aussi passionnant au fil des tomes je sais pas trop comment je réagirais quand je lirais la fin qui est quand même proche
    En tout cas très contente que le manga continue de te plaire =D

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.