Mon avis sur… Black Clover T.1 et 2 de Yûki Tabata

Black clover

Vous l’avez peut-être remarqué, comme beaucoup de monde, j’ai un petit faible pour les shonen nekketsu. Les codes du genre me parlent, que ce soit les univers souvent très denses, les nombreux personnages archétypaux porteurs de valeurs fortes, les affrontements riches en pouvoirs et les enjeux à grande échelle. Tout ceci me plait beaucoup, et j’ai de ce fait une grande soif de nekketsu à assouvir. Et comme en ce moment je ne peux pas avoir ma dose de Naruto puisque la médiathèque où je les emprunte est fermée pendant encore un mois, je vais vers d’autres séries pour m’apporter ma dose de frisson et d’émotions. C’est ainsi que je me suis enfin lancé dans Black Clover, qui traînait dans ma bibliothèque depuis des mois (javais acheté le pack découverte en début d’année), et je n’ai vraiment pas été déçu par ces premiers volumes.

Yuno et Asta sont deux jeunes héros ayant le même rêve : celui de devenir le prochain Empereur Mage du royaume de Clover, grâce à la puissance te omniprésence de la magie. Meilleurs amis et élevés côte à côte depuis leur plus tendre enfance, nos deux héros sont pourtant radicalement différent, puisque si Yuno est naturellement surdoué pour la magie, Asta est lui a priori incapable de la manipuler. C’est ainsi que lors de la cérémonie d’attribution de leur grimoire à l’école des mages, Yuno reçoit le légendaire grimoire au trèfle à quatre feuilles tandis qu’Asta, lui, repart bredouille de son examen. Mais très vite, un ancien et mystérieux ouvrage noir décoré à cinq feuilles surgit devant lui ! Un grimoire d’anti-magie qui pourrait bien réserver un avenir plein d’aventures à notre jeune héros, qui va vite devoir composer avec son destin hors du commun.

À la lecture des deux premiers tomes, une des premières choses qui m’est apparue de façon évidente est la similarité entre Black Clover et Naruto. Je sais que c’est un constat assez répandu (j’ai plusieurs fois lu le qualificatif de « Naruto avec de la magie » pour parler de cette série), et que c’est finalement une remarque que l’on peut adresser à plusieurs nekketsu récents, signe de l’impact du manga de Kishimoto sur les lecteurs/lectrices mais aussi sur ses collègues. En effet, au-delà de l’univers très différent, il y a dans ce début d’histoire des similarités qui me semblent assez évidentes, en particulier chez le personnage principal. Asta a comme Naruto un côté pestiféré, même si dans son cas c’est simplement parce qu’il n’a aucune magie en lui. Il a une rivalité évidente avec un personnage brun et à l’air un peu taciturne.

Mais là où Sasuke n’est pas franchement amical avec Naruto, Yuno est au contraire le meilleur ami d’Asta, et le tient en très haute estime (il répète plusieurs fois à d’autres personnages de ne pas sous-estimer Asta, voyant en lui un potentiel énorme malgré son absence de pouvoirs magiques). Je dois avouer que d’emblée, la relation entre les deux personnages et leur caractérisation m’a plu et touché. Je le dis souvent, j’ai clairement un faible pour les personnages principaux de shonen, et Asta confirme cet état de fait en étant le personnage qui me parle le plus dans ces deux premiers tomes. Sa détermination à devenir un chevalier-mage fait que, malgré son absence de pouvoir magique, il s’est façonné une condition physique exceptionnelle qui lui permet notamment de manier son épée capable de briser et renvoyer la magie, malgré sa lourdeur.

Car l’univers de Black Clover est déjà bien étoffé dans ces premiers volumes et n’a pas manqué de me séduire. On découvre beaucoup d’éléments de l’univers très rapidement, que ce soit les grimoires et les différents pouvoirs qui les accompagnent, les compagnies de chevaliers-mages (en particulier celle du Taureau Noir, où Asta échoue), et de nombreux personnages charismatiques aux pouvoirs très différents. C’est évidemment l’occasion d’affrontements déjà très impressionnants, de mise en place d’enjeux avec des conflits de territoire et la quête d’artefacts potentiellement dangereux, le tout permettant de mettre en avant les personnages principaux de l’histoire ainsi que l’univers.

C’est selon moi une des grosses qualités de ces deux premiers tomes : le fait qu’on aille déjà à cent à l’heure mais que l’auteur arrive malgré tout à développer avec talent son univers, nous le rendant directement crédible et familier. C’est selon moi un élément très important lorsqu’il s’agit de récit de fantasy, il faut que l’on arrive à croire au monde qui est dépeint pour réussir à s’investir dans les enjeux de l’histoire, et que l’on ait envie d’en apprendre plus. Et de ce point de vue, je trouve que Tabata s’en sort très bien, les premiers éléments qu’il met en place sont déjà très intrigants et me donnent envie de très vite continuer la série.

Au-delà de tous les éléments évoqués précédemment, l’auteur n’oublie pas non plus de développer des personnages secondaires riches en couleurs, en particulier les membres de la compagnie du Taureau Noir. Que ce soit le capitaine Yami, assez inquiétant, Noëlle, la jeune fille noble ne contrôlant pas bien ses pouvoirs (qui sera surement amenée à avoir un rôle majeur par la suite), ou encore Magna et Luck, plusieurs membres importants de la compagnie sont déjà développés, et les autres ne manqueront pas d’avoir également leur importance par la suite. C’est un élément classique du nekketsu, mais c’est important que l’entourage du héros soit aussi de qualité, avec des personnages très différents, et de ce point de vue, Tabata met déjà en place un casting très sympa.

Et puisque j’en suis à parler de classicisme, c’est surement un des éléments les plus évidents dans ces deux premiers tomes : ce début d’histoire respecte à la lettre les codes du genre. Me concernant, je ne reprocherai pas ce point car j’aime beaucoup ces codes, et quand ils sont utilisés avec intelligence et talent, je prends beaucoup de plaisir à les voir exploités. Et concernant ces deux volumes, je dois dire que Tabata fait preuve d’une belle maîtrise et, s’il ne s’est pas encore écarté de la route balisée du genre, il nous propose malgré tout une lecture extrêmement plaisante sur tous les points, que ce soit dans l’écriture, le développement de son univers ou dans le visuel.

Car l’esthétique du titre m’a vraiment plu. Comme pour le reste, le trait de l’auteur n’est peut-être pas d’une originalité folle, mais il est maîtrisé et nous propose des personnages au design de qualité, ainsi que de très beaux décors mettant avantageusement en valeur l’univers dépeint. La mise en scène est également très dynamique et permet de prendre beaucoup de plaisir durant les séquences d’action qui montrent déjà une belle créativité en matière d’utilisation de la magie.

En résumé, ces deux premiers tomes de Black Clover constituent une introduction de qualité à cet univers, qui semble avoir beaucoup d’atouts pour séduire. Le classicisme global de ce début n’est pas un soucis tant les codes du genre sont exploités avec talent. Me concernant, je suis très enthousiasmé par cette invitation à l’aventure, et comme j’ai cru comprendre que la qualité allait creshendo, je me dis qu’il va falloir que je continue cette série dès que possible !

Publicités

7 commentaires

  1. Effectivement, la série n’est pas aussi mauvaise qu’on l’entend souvent, elle a un niveau correct et qui augmente bien.
    Par contre l’arc actuel qui s’étire du tome 15 au 21(à la louche) fait vraiment redescendre mon implication.

    Aimé par 1 personne

    • Ah, c’est étonnant, j’ai l’impression que c’est sur les derniers tomes que je vois les commentaires les plus positifs. Enfin, c’est toujours très personnel l’appréciation de toute façon.

      Me concernant, ce début me plait beaucoup et j’ai hâte de continuer !

      Aimé par 1 personne

      • Oui je le sais bien, je me sens souvent seul quand je vois les gens s’extasier sur les chapitres et les tomes depuis le début de cet arc mais c’est comme ça 🤷‍♂️

        J'aime

  2. Contente que tu ais apprécié ses deux tomes, bon la comparaison avec Naruto est inévitable mais je trouve pas ça toujours juste sachant que Tabata suit vraiment les codes du shônen à la lettre et qu’au final Black clover pourrait facilement être comparé à beaucoup d’autre nekketsu Naruto n’a pas inventer le genre non plus lol. Enfin bon moi quand je l’avais débuté il y a quelques années je trouvais que ça avait un côté un peu Naruto ( parce que en soit Asta et Naruto sont similaire sur beaucoup de points ) et un peu Fairy tail ( parce que Le Taureau noir et ses membres excentriques fait terriblement penser à la guilde de Natsu et co lol ) mais je t’avoue que ça s’est arrêter à là puisque le manga a quand même sa propre âme j’ai envie de dire et heureusement.

    Bon tout comme toi ce qui m’a plus c’est ce côté très classique j’aime ça donc c’est pas un point négatif pour moi et chaque arc permet de mettre en lumière plusieurs personnages qu’on finit par découvrir au fur et à mesure de l’histoire ( vu qu’il y en a beaucoup ) et puis c’est un cheminement très classique pour le genre mais ça marche. Il y a absolument rien de révolutionnaire avec Black clover mais ce qui est appréciable c’est que de base les arcs ne durent pas 3 plombes ( comparé justement à d’autres manga du même genre ) du coup on a pas vraiment le temps de trouver ça ennuyant puisque on passe assez vite d’un arc à un autre avec beaucoup de facilité ça n’empêche pas le développement de l’univers et des personnages mais je trouve ça vraiment approprié pour ce manga en particulier.
    Bon ça c’était avant le dernier arc actuel qui a duré pas mal de tomes ( on vient de le finir au Japon d’ailleurs ENFIN lol ) et surement l’arc le plus populaire de la série mais honnêtement je trouve que c’est pas le meilleure je l’ai trouvé beaucoup trop long même si on a eu plein de révélations et de gros retournements de situations avec de très gros combats je me suis parfois ennuyé autant le dire lol ( d’ailleurs on vient de l’entamer en anime j’espère que je trouverais ça plus attractif lol )

    Niveau perso bon comme toi j’aime beaucoup Asta c’est l’archétype du héros il ne peux pas utiliser la magie mais n’abandonne pas pour autant, il est courageux et veut accomplir son rêve ça rapelle forcément un certain Naruto notamment quand on voit que beaucoup sous estime Asta notamment les nobles
    J’aime un peu moins Yuno le type froid et taciturne lol mais j’aime bien la dynamique mise par l’auteur en mettant en avant la forte amitié qui le réunit avec Asta et les poussent mutuellement à se dépasser ( on a le rival mais ils restent de très bon amis )
    Noelle c’est l’héroine donc tu verras elle aura forcément plus de place dans le scénario au fil des tomes, je suis pas sa plus grande fan après j’aime rarement les tsundere et là on est en plein dedans mais elle te plaira peut être xD
    J’aime bien l’Empereur Mage il me fait délirer il a ce côté un peu nonchalant lol et sinon côté compagnie chez les Taureaux noir j’apprécie assez bien Yami, il est super charismatique et j’aime bien sa magie ( tu verras ).

    Niveau design alors j’aime beaucoup avant le succès de Black clover Tabata avait publier d’autres manga au sein du Jump qui n’ont pas connu le succès mais j’avais déjà beaucoup aimé son style graphique certes pas révolutionnaire mais que je trouve assez propre =D. C’est plaisant à lire.

    Voilà en gros Black clover c’est un manga très plaisant à lire surtout pour les fans de shônens je sais que la fanbase est quand même divisé sur cette oeuvre mais bon i on aime le classique je trouve que le manga s’en sort plutôt pas mal. J’espère cela dit ne pas m’en lasse vu quand même que j’ai trouvé le dernier arc pas supra géniale mais bon on verra ce que nous réserve la suite =p

    Aimé par 1 personne

  3. Oui, j’ai l’impression que ton point de vue rejoint pas mal ce que j’ai déjà lu/entendu sur le manga, sauf pour le dernier arc qui semble avoir énormément plu à la plupart des fans.
    Sinon en effet, le côté classique ne me rebute pas et l’univers m’attire pas mal.

    Je verrai par la suite ce qu’il en est, et dans tous les cas, tu auras droit à mes avis au fil de la lecture, car je compte bien me procurer quelques tomes par-ci par là régulièrement pour rattraper mon retard.

    J'aime

Répondre à L'Apprenti Otaku Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.