Mon avis sur… Detective Pikachu de Rob Letterman

Detective Pikachu

Au moment où j’écris ces lignes, cela fait une semaine que j’ai vu Détective Pikachu au cinéma, et le film se porte assez bien au box office mondial, approchant des 300 millions rapportés pour un budget de 150 millions. On peut supposer qu’il finira bien au-dessus des 400 millions, sans compter l’argent rapporté avec tous les produits dérivés. Pourquoi je parle autant des chiffres ? Parce que le succès permettra une suite que j’espère, et qui permettrait de renforcer les qualités de ce premier essai tout en gommant tant que possible ses défauts. Car je suis sorti de la séance avec un sentiment positif, mêlé à un petit goût d’inachevé face à un film qui était exactement ce à quoi je m’attendais, aussi bien en positif qu’en négatif. Je vais m’expliquer après le résumé du film :

Après la disparition mystérieuse de Harry Goodman, un détective privé, son fils Tim va tenter de découvrir ce qui s’est passé.  Le détective Pikachu, ancien partenaire de Harry, participe alors à l’enquête : un super-détective adorable à la sagacité hilarante, qui en laisse plus d’un perplexe, dont lui-même. Constatant qu’ils sont particulièrement bien assortis, Tim et Pikachu unissent leurs forces dans une aventure palpitante pour résoudre cet insondable mystère.  À la recherche d’indices dans les rues peuplées de néons de la ville de Ryme – métropole moderne et tentaculaire où humains et Pokémon vivent côte à côte dans un monde en live-action très réaliste –, ils rencontrent plusieurs personnages Pokémon et découvrent alors un complot choquant qui pourrait bien détruire cette coexistence pacifique et menacer l’ensemble de leur univers.

Je me considère comme un « petit fan » de Pokémon. C’est à dire que j’ai découvert la série dès la sortie de la première version (Rouge et Bleu) en France, et ça m’avait rendu totalement fou à l’époque, tout comme mes frères. On avait passé un temps phénoménal sur nos cartouches respectives et nous avons même réussi à avoir les 150 Pokémon chacun, une sacré performance que je n’ai jamais reproduit dans la série. Car si j’ai depuis fait quasiment chaque génération (j’ai juste zappé Diamant et Perle), je n’ai jamais plus été autant à fond, même si cet univers me fascine toujours autant, aussi bien au sein de la licence que par rapport au phénomène en lui-même. De ce fait, je suis avec une certaine distance ce qui concerne la série, et c’est avec curiosité que j’avais accueilli l’annonce du film Détective Pikachu, qui par ailleurs est l’adaptation du jeu 3DS du même nom (auquel je n’ai pas joué). Mais des films Pokémon, il y en a déjà eu des tonnes, la différence ici est que ce film est un blockbuster américain en live action dans une ambiance « réaliste ». Et c’est là l’originalité et l’intérêt du film. J’avoue personnellement avoir dès la première bande annonce été conquis par ce qu’on voyait de la direction artistique du film, avec un travail de redesign des créatures pour coller à un univers réaliste.

Et il s’agit clairement de la première et de la plus importante qualité du film : l’univers est très intelligemment réinterprété en terme d’ambiance et de visuel, et est de toute beauté ! Chaque pokémon est retravaillé pour s’inscrire parfaitement dans un monde réaliste et côtoie avec un naturel fou des personnages interprétés par de vrais acteurs. Le film s’en donne d’ailleurs à cœur joie et nous montre vraiment beaucoup de pokémon, et pas seulement les plus connus tels que Dracaufeu, Mewtwo, Mr Mime, Carapuce, Psykokwak, Rondoudou ou encore Bulbizarre. On voit aussi des pokémon moins importants comme Capumain, Snubull ou encore Ramboum, qui sont parfois exploités de façon plutôt intéressante. De ce point de vue, c’est donc une très belle réussite et il est évident que la Pokémon Company a bien suivi le projet pour que les choses soient faites avec soin !

Mais si la plupart de ces pokémon n’ont que des petits rôles, la vedette du film est clairement Pikachu. Et c’est clairement LE personnage pour lequel j’ai eu le plus d’empathie durant tout le film. Il est vraiment de toute beauté, avec ses poils super réalistes et ses expressions très travaillées qui m’ont beaucoup touché (il faut dire que dès que je vois un animal, je fonds). Et pour le coup, Ryan Reynolds fait un bon travail de doublage concernant le personnage et lui donne un caractère bien particulier qui m’a beaucoup plu. En plus, le personnage fait un tandem d’enquêteurs qui passe vraiment bien avec le personnage principal, Tim, très bien interprété par Justice Smith.

Mais puisqu’on en vient à parler du personnage principal, s’il est très sympa du fait du duo qu’il forme avec Pikachu, tous les autres personnages humains sont inintéressants au possible et sont soit interprétés par des acteurs très moyens et dépourvus de charismes, soit par Bill Nighy qui n’a pas l’air de réellement se soucier du film dans lequel il joue. Ainsi, on tombe totalement dans ce qu’on pouvait craindre, à savoir un film qui répond au cahier des charges hollywoodien dans l’écriture et le déroulement. Au-delà des personnages sans relief, l’intrigue est cousue de fil blanc et, si un enfant peut être surpris par ce qui se passe, un adulte verra absolument tout venir et aura compris dès le début la raison pour laquelle Tim arrive à parler avec Pikachu… Mais si l’histoire en elle-même était vraiment bonne, le fait que tout soit prévisible ne serait pas forcément gênant, sauf que malheureusement, l’intrigue est assez plate. De ce fait, le film se tient essentiellement par sa direction artistique et son duo de héros (en particulier Pikachu).

C’est pour cela que j’ai dit en introduction que le film était exactement ce à quoi je m’attendais : les bandes annonces laissaient voir que la direction artistique et l’univers allaient bénéficier d’un grand soin, mais on se doutait aussi vu les extraits et la nature du projet que l’on ne sortirait pas des sentiers balisés et des clichés du cinéma hollywoodien. De ce fait, en résulte un film vraiment plaisant et agréable à suivre, surtout si on aime la licence, mais je pense que si on en attend plus on sera déçu. MAIS ! Le succès du film me laisse espérer une suite qui pourrait corriger ces défauts. Mon espoir ultime étant un film qui traite de choses réelles par le biais de cet univers, par exemple je me suis fait dans ma tête un scénario où la Team Rocket ferait du braconnage de pokémons, et Pikachu et des humains lutteraient contre ça. Ce serait super intéressant et permettrait de traiter de thématiques réelles liées au traitement des animaux. En bref, je pense qu’il y a un fort potentiel avec ce genre de projet, mais qui n’a pas été totalement exploité avec ce premier épisode.

En résumé, si le film souffre des travers qu’on pouvait craindre d’un tel projet à la sauce hollywoodienne, le travail sur l’ambiance et la direction artistique sont tellement impeccables qu’on prend plaisir à redécouvrir cet univers autrement. De plus, le travail sur le duo principal et en particulier sur Pikachu fait que j’ai suivi avec plaisir cette histoire, même si tout est cousu de fil blanc. Ainsi, je pense que le film est à voir si l’on est fan de Pokémon, et qu’il est plus globalement un film familial tout à fait correct, même si j’aurai aimé qu’il fasse plus d’étincelles.

6 commentaires

  1. bonjour, comment vas tu? merci pour ton avis. je n’ai pas vu ce film mais il m’aurait plu pour le visuel. je pense qu’il est plutot destiné aux enfants, ce qui pourrait expliquer l’intrigue plate. en tout cas ton idée avec la team rocket est séduisante, j’espère qu’elle sera exploitée. passe un bon mardi et à bientôt!

    Aimé par 1 personne

    • Effectivement, l’écriture ne devrait pas poser de soucis aux enfants qui restent la cible principale du film, mais ça aurait été encore mieux si ce point avait été plus travaillé pour aussi faire plaisir aux parents qui accompagnent !

      Bonne journée à toi aussi et à bientôt.

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai beaucoup aimé ce film ! On sent qu’il a été réalisé avec grand soin et par des gens qui aimaient ce qu’ils faisaient. J n’ai compris qu’au dernier moment, pour l’intrigue de Pikachu… à croire que les films « simplets » sont plus compliqué pour moi que les films censés être compliqués mdrrr (genre FIght Club j’ai grillé dès le début le plot twist, Esther aussi et bien d’autres). J’ignore comment je suis faite ahahah ! Bref, c’était simple, mais mignon comme tout ! C’est vrai par contre qu’Hormis Pikachu et Tim, les autres personnages sont peu intéressants et trop clichés. J’aimerais beaucoup un second film en tout cas ! Dans le genre il est top, beau et très convivial 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.