Mon avis sur… Félin pour l’autre T.2 de Wataru Nadatani

Félin pour l'autre

Le premier tome de Félin pour l’autre avait été une très belle surprise pour moi du fait de l’intelligence avec laquelle il s’emparait des codes du shonen nekketsu pour les appliquer au manga animalier, conférant au volume une ambiance unique en plus de développer un propos très intelligent sur les chats (voir mon avis ici). J’attendais donc beaucoup ce second tome, qui nous fait passer le cap du tiers du récit puisque la série est terminée au Japon en 6 tomes. Et comme je vais vous l’expliquer, nulle déception ici puisque les qualités présentes dans le premier volume sont toujours là, peut-être même en mieux encore ! Mais avant de développer cela, petit résumé :

Kensuke Fuji est un amoureux inconditionnel des chats, déterminé à tout savoir sur eux pour mieux les comprendre. Malheureusement, les chats avaient tendance à le fuir… Tout a changé depuis sa rencontre avec Jin Nekoya, un « maître chat » complètement déjanté, prêt à lui enseigner ses techniques secrètes pour se faire aimer des félins.
Fort de cet enseignement aussi délirant qu’improbable, Kensuke s’apprête à affronter un des plus grands défis de sa vie :  travailler dans un bar à chats. Parviendra-t-il à gérer 51 chats aux caractères a priori incompatibles ? Mystère et boule de poils !

Je préfère vous prévenir, si le premier paragraphe du résumé replace bien le contexte du manga, le second parle de ce qui se passe en fin de volume. Car la structure narrative reste un peu lâche dans le sens où le seul réel fil conducteur est l’apprentissage de Fuji. Cependant, ce n’est pas un soucis puisque chaque chapitre est l’occasion de développer une idée et d’enrichir l’univers global de la série. Ainsi, on en apprendra davantage sur maître Nekoya, mais aussi sur Yamada. De plus, l’auteur réussit toujours aussi brillamment à détourner les codes du shonen nekketsu pour donner à son manga une personnalité vraiment unique, développant ainsi son univers de façon inattendue. Car nous allons en apprendre davantage sur ce qui entoure ces personnages hauts en couleurs ainsi que sur leur rapport au chat (Nekoya n’étant pas la seule personne originale). De même, les chats prennent ici une aura quasi mystique qui est à la fois très drôle et très intéressante. Un nouveau personnage d’importance est également introduit dans ce tome, venant encore une fois enrichir l’univers et la narration. Ainsi, nous sommes face à un volume vraiment dense et cela fait très plaisir car je gardais la crainte de quelque chose de trop simpliste et trop axé sur l’apprentissage de Fuji (qui reste passionnant malgré tout). Or là, on voit que l’auteur a de la suite dans les idées et nous propose quelque chose d’inattendu tout en collant parfaitement à l’ambiance générale de son manga. Je reste très vague pour ne rien vous dévoiler, car j’ai moi-même été très surpris de la tournure des événements.

Venons-en maintenant au cœur du récit : les chats. J’avais expliqué avoir beaucoup apprécié la façon dont le premier tome arrivait très intelligemment à traiter de la question des chats errants. Ce second volume poursuit cette réflexion, en montrant que l’on a tendance à imposer aux chats une vie spécifique sans vraiment se soucier de ce qu’ils veulent. Ainsi, on voit que certains préfèrent vivre dehors alors que d’autres aiment le confort d’une maison. Cette idée m’a beaucoup touché car ayant un chat et un chien que j’aime de tout mon cœur, je me questionne tout le temps sur ma façon de m’occuper d’eux, en espérant leur offrir la meilleur vie possible. De même, Fuji apprend au fil du récit à décoder le comportement des chats, ce qui permet de nous donner quelques clés de compréhension bien vues. De façon générale d’ailleurs, l’apprentissage de Fuji au cœur de l’histoire est un moyen naturel et logique de nous donner des conseils vis-à-vis des chats.

Toujours concernant les chats, ils restent magnifiquement dessinés et voir des postures qui rappellent notre animal ne peut que nous toucher ou nous amuser en fonction des situations. Car encore plus qu’avec le premier tome, on reste dans une ambiance à la fois chaleureuse et très amusante. J’ai personnellement beaucoup ri en voyant les comportements des chats, mais également ceux de Fuji et de Nekoya, qui sont totalement en décalage avec les autres personnages. De même, le fait de voir le père de Yamada, totalement gaga devant son chien m’a beaucoup fait rire, d’autant plus que j’ai eu l’impression de me voir moi avec mon chien.

En effet, la jeune fille est davantage développée dans ce tome, notamment via le passage avec son chien, un Saint Bernard nommé Joe. D’ailleurs si vous vous demandez pourquoi les Saint Bernard sont représentés avec un petit tonneau accroché autour du coup, le manga nous donne l’explication ! J’ai en tout cas beaucoup aimé ce petit chapitre qui permet de mettre en avant la possibilité d’une amitié inter-espèce. Cela m’a personnellement beaucoup touché (et j’aimerai que mon chien et mon chat fassent pareil plutôt que de s’écharper tout le temps…).

Pour finir, je voulais dire un petit mot sur la fin du tome, sans spoiler, mais puisque dès le résumé il est indiqué qu’il va travailler dans un bar à chats, je peux me permettre de l’évoquer un peu. On retrouve ici totalement le côté nekketsu du manga, en voyant comment Fuji arrive, fort de son apprentissage, à trouver les ressources qui vont permettre de résoudre une situation de crise. De plus, ces derniers chapitres sont l’occasion d’une péripétie que je tairait mais que j’ai trouvé excellente car à la fois drôle, riche de sens, et qui valide totalement l’évolution du personnage et de ses capacités. Un bien beau tour de force pour terminer comme il se doit un volume en tout point excellent !

En résumé, ce tome 2 de Félin pour l’autre confirme toutes les qualités déjà aperçues dans le premier volume, en se payant même le luxe d’être encore meilleur à mes yeux. L’auteur marie à merveille chaque composante de son histoire pour donner une forte identité à son manga. L’aspect nekketsu, la thématique animale, l’humour ainsi que les problématiques importantes soulevées se mêlent de façon naturelle et arrivent ainsi à nous faire ressentir une riche palette d’émotions tout en nous offrant une lecture très rythmée. On se retrouve au final avec un univers original tout en étant familier, très riche mais suffisamment focalisé sur son sujet pour qu’on se dise que six tomes devraient être suffisants pour en faire le tour. Ainsi, cette série s’impose encore un peu plus comme un futur incontournable pour les amoureux des chats, mais est également une lecture d’excellente qualité pour les autres. Pour ma part, c’est encore un grand oui !

9 commentaires

  1. Vu ton avis et mon adoration pour ces petites boules de poils faudra que je le teste =D

    Par contre là je me suis en train de me dire qu’il faut que j’arrête de lire tes chroniques parce que ça crée un trou dans mon budget manga lol j’ai acheté le premier tome de Créatures fantastiques le week end dernier car tu m’avait donné envie de le lire sur le coup je sais pas si je dois te remercier lol ( par contre j’ai pas encore eu le temps de le dévorer mais je pense le faire la semaine prochaine et je te dirais ce que j’en penses mais pour l’avoir feuilleter j’adore déjà beaucoup le style graphique lol )

    Aimé par 1 personne

    • Ah ben Créatures Fantastiques pour ma part c’est un coup de cœur. Et pour te rassurer, il n’y a que 3 tomes parus au Japon (je crois que le 4 arrive prochainement), donc ça ne va pas te ruiner. Et Félin pour l’autre ne fait que 6 tomes !

      J’ai aussi ce problème de trop de choses intéressantes à acheter, du coup je vais freiner sur certaines séries.

      Aimé par 1 personne

      • Oui j’avoue que c’est des séries courtes et c’est souvent un bon argument d’achat pour moi mais je commence à beaucoup accumuler de séries en cours lol
        Ce mois ci normalement j’ai pas grand chose à acheter je vais surement en profiter pour avancer dans certaines séries.
        Effectivement après on est quand même obliger de faire des choix

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.