Mon avis sur… My Hero Academia : Two Heroes

MyHeroAcademia_TwoHeroes

J’ai vu le film My Hero Academia : Two Heroes et je profites donc du focus que je fais sur cette série pour vous faire part de mon avis à ce sujet. Tout d’abord, je voulais un peu parler de mon rapport aux films adaptés de mangas qui ne se situent pas dans la continuité de l’intrigue de base (quand bien même ce film fait apparemment partie du canon). Je dois avouer que ce n’est pas le genre de film dont je suis friand, j’en regarde d’ailleurs assez peu. Je crois n’avoir vu que des OAV de Dragon Ball durant ma jeunesse (ceux avec Tapion, Janemba, Bardock et un namek arrivé sur Terre que Sangoku va fumer dont j’ai oublié le nom), ainsi que les deux premiers films Pokémon et le premier film Digimon au cinéma. Mais j’ai depuis quelques temps des gros soucis avec ce genre de projet, qui viennent de la façon dont ils s’intègrent à la série de base. Parfois ils sont canon, parfois non, mais surtout, j’ai souvent le sentiment que c’est un chapitre totalement déconnecté de l’histoire, qui finalement n’apporte pas grand chose.

De ce fait, je me suis lancé dans ce Two Heroes plus par curiosité et par amour pour My Hero Academia qu’autre chose. Je n’en attendais rien de spécial, et de ce fait, je ne peux pas dire que j’ai été déçu, même si vous allez le voir, les problèmes que j’ai évoqué plus haut se retrouvent aussi dans ce film. Mais tout d’abord, petit résumé de l’histoire :

Les examens finaux sont enfin terminés, et les élèves de Yuei se préparent pour le camp d’été. Izuku et All Might reçoivent une invitation d’une certaine personne pour partir à l’étranger dans une immense ville ambulante appelée « I-Island ». Dans cette île qui regroupe les connaissances de scientifiques du monde entier, se tient l’I-Expo, un événement dédié aux résultats de recherches sur les Alters et les superhéros. Izuku y fait la rencontre de Melissa, une fille sans Alter qui lui rappelle son passé. Soudain, l’imprenable système de sécurité de l’île est piraté par des vilains, et tous les habitants de l’ile se retrouvent pris en otage. Un plan capable d’ébranler la société des héros est en marche ! Et la personne au coeur de tout cela, est le héro numéro 1 et symbole de la paix : All Might.

Clairement, le scénario de ce film est surtout un prétexte pour montrer des scènes d’action et donner à nos héros la possibilité de briller. La fameuse île d’I-Island n’est qu’un décor de fond pas du tout exploité tout comme le contexte global dans lequel se déroule le film. En réalité, j’ai eu durant le visionnage la sensation que l’intrigue a été écrite simplement de façon à donner aux élèves de Yuei la vedette, en mettant All Might en retrait pendant la majeure partie du film, pour mieux le faire revenir durant le climax. De ce point de vue, c’est déjà assez dommage de voir le manque d’ambition du projet. Mais cela ne veut pas dire que l’histoire est inintéressante pour autant.

Car une des grosses qualités du film est de traiter assez intelligemment la thématique de l’héroïsme en mettant en scène un questionnement lié au fait qu’All Might perde petit à petit ses pouvoirs. Ainsi, on se demande jusqu’où on peut aller pour permettre à l’héroïsme de subsister. Cet élément du scénario est plutôt habilement amené et m’a personnellement beaucoup plu. De même, la relation entre le héros et symbole de la paix et Izuku est assez bien traitée, le passage de témoin de l’un à l’autre étant également un des éléments importants du film, d’où son titre Two Heroes qui évoque les deux détenteurs du One for All.

Mais là où le bas blesse dans l’écriture, les enjeux et la dramatisation des événements, c’est que comme le film doit s’intégrer dans l’intrigue globale que développe Horikoshi dans le manga, on se retrouve fatalement avec des événements qui n’ont fondamentalement aucune forme d’importance. On a le sentiment d’une parenthèse dans l’histoire, qui s’intègre peut-être correctement dans la continuité mais qui n’a aucune retombée sur celle-ci. De plus, certains éléments deviennent problématiques en terme de continuité. Il y en a un que je n’évoquerai pas pour ne pas spoiler, mais je peux cependant parler du gant créé par le personnage de Melissa, qui permet à Izuku d’utiliser toute la puissance de son alter dans son poing. Cet élément est là pour donner au film plus d’impact, puisqu’il nous permet de voir un Izuku plus puissant que d’habitude, mais en même temps, c’est vraiment gênant pour la continuité du manga, car je ne peux pas m’empêcher de me demander pourquoi un accessoire de ce genre n’existe pas au sein de l’intrigue de base (bien entendu, si par la suite il s’avère qu’on en vient à créer un accessoire de ce type, cette remarque ne tiendra plus, mais à l’heure actuelle, on en est à 18 tomes et il n’y a toujours rien de la sorte).

Un autre point un peu gênant sans être vraiment grave vient aussi du climax qui a un goût très prononcé de déjà-vu. En effet, sans dévoiler les tenants et aboutissants de l’intrigue, les héros vont finir par affronter un ennemi doté d’un alter ravageur (et qui visuellement m’a pas mal rappelé FullMetal Alchemist), et All Might arrivera pour l’affrontement final. Or, si ce climax est plutôt réussi, je n’ai pas pu m’empêcher de lui trouver quelques ressemblances avec l’affrontement entre All Might et All for One qui a lieu dans le tome 11 du manga. On y parle même de voir enfin le sourire s’effacer du visage du symbole de la paix… Ce n’est pas vraiment grave en soi, mais je n’ai pas pu m’empêcher d’y penser, et de ce fait, de comparer les deux scènes, ce qui n’est pas à l’avantage de celle qui se déroule dans le film puisqu’elle n’a pas la même importance, la même portée symbolique, ni les mêmes conséquences.

Mais malgré tous ces reproches, je ne peux pas nier que le film m’a fait passer un bon moment. L’heure et demie qu’il dure passe très agréablement, il y a quelques belles idées thématiques développées et c’est toujours un plaisir de retrouver les personnages qu’on aime, même si la plupart son là seulement pour se battre. C’est bête à dire, mais je pense que le film aurait gagné à trouver un meilleur équilibre entre le développement de ses personnages et son intrigue et l’action. Certaines choses sont mises en place en début de film qui auraient gagné à être développées pour que les relations entre personnages et l’ambiance soient approfondies. Toujours est-il que le spectacle reste globalement très sympa, et que son climax, même s’il n’est pas très original, reste vraiment efficace et permet de finir le visionnage avec un petit sourire aux lèvres.

En résumé, ce film My Hero Academia : Two Heroes m’a fait passer un bon moment mais conserve les problèmes que j’ai avec ce type de projet. Il n’apporte pas grand chose à l’univers et à l’intrigue globale, les enjeux sont assez minces et l’intrigue est relativement faible. Cependant, je ne m’y suis pas ennuyé et j’ai pris plaisir à voir Izuku et All Might côte à côte face à l’adversité. J’espère néanmoins que le prochain film qui a déjà été annoncé arrivera à corriger certains de ses défauts, quitte à aller dans une direction moins action, qui permettrait de développer davantage les personnages et pourrait présenter une histoire plus riche et mémorable. Un film qui se regarde avec plaisir, mais qui ne laissera clairement pas un souvenir impérissable.

9 commentaires

  1. Je suis globalement du même avis que toi après comme toi je m’attendais pas à quelque chose de grandiose en générale les films des grosses licences n’ont pas vraiment de fil conducteur avec la série principale j’en aime rarement je dois dire ( les seuls que j’avais bien aimé sont ceux de Bleach ) après ici c’était sympa mais je ne revisionnerais pas le film lol
    Et puis j’ajouterais même que le film a un côté un peu « fan service » déjà comme par hasard tous les élèves de la classe A se retrouve sur l’ile et comme d’hab on a mis en avant Bakugo et Todoroki ( soit les personnages préféré de la majorité des fans lol )
    Bref le film se fera vite oublier je pense et le deuxième film annoncé ne sera probablement dans la même continuité ( pour rappel le scénario de Two heroes a quand même était écrit par l’auteur lui même lol )
    Ah et pour répondre un peu à ton interrogation sur le gant qu’utilise Izuku dans le film on en parle pas dans le manga même su delà du tome 18 lol mais heureusement je trouve que ça n’aurait pas d’intérêt de cheater Izuku à ce niveau et puis ce que j’aime dans le manga justement c’est de voir l’évolution de son héros qui essaye de maîtriser un pouvoir dont il ne connait pas les fondements bref c’est bien plus intéressant.

    Aimé par 2 personnes

    • Effectivement, j’aime autant qu’il ait pas d’accessoire cheaté, mais du coup c’est un peu débile l’idée que quelqu’un peut lui fabriquer ça, mais qu’au final, ça ne se fait pas dans la série principale. C’est ce genre de détail qui me pose des soucis de continuité.

      Sinon, comme tu l’as dit, comme par hasard les personnages principaux se retrouvent tous là, et on met en avant les deux chouchous…
      J’aurai aimé personnellement que la partie action arrive plus tard et qu’on voit davantage les personnages profiter des lieux.

      Mais bon, comme toi, je ne pense pas le revisionner même si j’ai passé un moment sympa.

      Aimé par 1 personne

      • Oui je suis d’accord après comme les films restent assez indépendant on se permet d’ajouter ce genre de détails

        Oui ben à la limite si tous les élèves sont là on aurait quand même pu faire un focus sur d’autres au lieu des deux chouchous comme tu dis j’aurais préféré ( même si comme tu le sais j’aime beaucoup Todoroki lol )

        Aimé par 1 personne

  2. Je vois bien ce que tu veux dire pour les défauts et je rejoins lemondedesayu sur le fait que ça soit souvent fan service, mais c’est du classique. Ni les oavs ni les films n’apportent un truc concret en général pour le fond de l’histoire et ce, que ce soit écrit par l’auteur ou non. C’est souvent là pour montrer les héros dans un autre contexte, les faire briller ou encore donner plus d’informations sur les personnages (très bel exemple de sayu à nouveau : les films de Bleach qui se centraient souvent sur quelques personnages pour développer le fond en parallèle, souvent un lien avec leur passé).
    Y’a qu’à voir les dérivés de dragon ball (surtout pour Broly qui de base, n’a pas été crée par Akira et dont on ne parle jamais dans l’histoire (jusqu’à ce que Akira le réécrive pour le dernier film). En soi, ça ne m’a jamais dérangé mais j’ai quand même l’impression que tu attendais (inconsciemment) plus du film que ce qu’il n’avait à offrir. A part pour l’attaque des titans où les oavs ont permis de mieux connaitre Livai (et dont on a les bonus en manga « birth of livai »), c’est habituel. De même pour les films de Hunter x hunter (ça, tu seras très déçu mdrr, en plus de ne rien apporter, ils sont vraiiiment pas oufs, et Dieu sait que j’adore l’anime de HxH).
    Pour le gantelet, c’est une histoire d’évolution du personnage et de ne pas vouloir le rendre cheaté Tokoyami et Todoroki le sont assez sans parler d’Eri et j’en passe alors si Izuku l’est aussi…) ça aurait atteint la qualité de l’oeuvre. Même quand Mei (la folle aux gadgets) propose des trucs pour l’aider, au final, ce n’était pas ça, et dans la volonté de faire de Deku autre chose qu’une pâle imitation, il était préférable effectivement qu’il use plutôt de ses pieds (son nouveau style) que de ses poings.
    Tu as quand-même passé un bon moment, c’est l’essentiel, mais puisque tu espères voir les défauts être gommés dans le prochain film, prend garde à ne pas trop en attendre encore. Moi je vois les films comme un truc alternatif, du pur bonus, une sorte de gâteau quoi. Donc j’en ressors pas déçue. Mais ton analyse était bonne, surtout sur le point de « jusqu’où peut-on aller pour l’héroïsme » (pensées nobles, actes moindres = Stain à nouveau). Comme tu n’en regarde pas souvent à cause du fait que ça n’apporte rien très souvent, j’ai préféré te dire de ne pas trop en attendre car c’est tout le temps ainsi (rares exceptions de côté).
    Ah ! et pour Fullmetal, tu parles de Père pour la ressemblance ?

    J'aime

  3. Alors effectivement, je me doutais que ça n’allait pas apporter grand chose du coup j’essayais de ne pas en attendre trop. Mais malgré tout, je ne peux pas m’empêcher d’espérer la bonne surprise qui apporterait un éclairage nouveau sur l’histoire, tout en étant quelque chose de facultatif par rapport au manga. Et je pense que c’est faisable en soi, mais je me doute que c’est la volonté qui doit manquer, on préfère rester sur les formules simples qui fonctionnent.
    Mais effectivement, j’en demande surement trop, mais qui sait, peut-être qu’on aura quand même un de ces jours une bonne surprise de ce point de vue. Même dans les OAV de Dragon Ball, il y a des choses quand même vraiment sympa je trouve, en particulier celui sur Trunks du futur (à vrai dire, je ne sais plus si c’est un OAV, mais on l’avait sur cassette vidéo dans la même collection que les OAV à l’époque) et celui sur Bardock, qui sont déconnectés de l’intrigue de base, mais apportent quand même quelque chose.

    Et pour Fullmetal, en fait c’était juste visuel, par rapport à l’alter du méchant qui me faisait penser à quand Ed utilise l’alchimie pour envoyer des énormes blocs de pierre sur ses adversaires en fait.

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai beaucoup aimé ce film, en fait, je prend ce film comme histoire décousue de l’anime donc les détails que tu évoqué ne m’ont pas gênée (oui, je suis bizarre). Par rapport au second film, je n’ai lu que le résume , je suis spoiler car j’en ai marre d’attendre (oui, je suis zéro patiente) et franchement, il a l’air intéressant mais il semble (avec la bande-annonce) être aussi centrée sur l’action après a voir quand il va sortit chez nous.

    De toute façon, le mangaka a dit que ça sera le dernier de la franchise car les films en dévoile un peu trop sur le manga (bon, j’y croit pas trop). Même si il ne sont pas vraiment réussit, ils nous font passé un bon moment et pour moi c’est le principal !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.