Mon avis sur… Spice & Wolf T.1 de Isuna Hasakura et Keito Koume

Spice&wolf

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un manga qui me faisait de l’œil depuis quelques temps mais que je n’osais pas commencer du fait que j’ai déjà plein de séries sur le feu. Sauf qu’entre temps on m’en a tellement vanté les mérites sur twitter que j’ai fini par céder. Spice & Wolf est donc un seinen qui a débuté en 2008 illustré par Keito Koume et adapté des romans de Isuna Hasekura. En France, c’est Ototo qui s’est chargé de l’édition, et ils ont fait ma foi un excellent travail ! Ce manga avait dans l’idée tout pour me plaire puisqu’il met en scène un duo attachant et traite de thématiques en rapport avec les animaux et la nature.

Avec son cheval pour unique compagnon, le jeune marchand Kraft Lauwrence progresse sur les routes poussiéreuses en quête de négoces profitables. Cette vie simple et régulière va soudain être bouleversée lorsqu’une nuit, Lauwrence rencontre la déesse des moissons, Holo, sous les traits d’une très belle jeune fille… dotée d’une queue et d’oreilles de louve ! Désirant repartir au Nord, revoir les terres de sa naissance, Holo se joint à Lauwrence qui se déplace à travers le pays au gré de l’offre et de la demande des marchés. Lawrence et sa bosse du commerce, Holo et son instinct primitif sauront-ils reconnaître les bonnes affaires et déjouer les tromperies ?!

Comme vous pouvez donc le constater via ce résumé, il s’agit d’un manga se déroulant dans un cadre médiéval centré sur un duo de personnages forts et qui joue la carte du réalisme avec une touche de fantastique. Les auteurs ayant fait de nombreuses recherches pour que l’univers soit crédible et que tous les éléments en lien avec l’économie de ce monde soient également cohérents puisque cela semble être au cœur du récit (Lawrence étant un marchand itinérant). L’élément fantastique venant, vous l’aurez compris, du personnage de Holo qui est donc la déesse des moissons, dont la forme normale est celle d’une louve, mais qui ici à pris forme humaine, conservant cependant des oreilles et une queue de loup.

Le premier point remarquable, vous vous en doutez, est le personnage de Holo justement. C’est elle qui amène dans le récit la part de fantastique comme on l’a dit, mais surtout celle de mystère. Elle est également un point d’ancrage pour le lecteur, puisqu’elle découvre en même temps que nous les règles économiques de cette univers. Ainsi, Lawrence lui explique le fonctionnement de la monnaie nous permettant dans le même temps de le comprendre sans que cela semble venir comme un cheveu sur la soupe. Une technique d’écriture classique mais qui se révèle toujours aussi efficace. L’autre point important concernant Holo est le design du personnage, c’est bien simple, elle est absolument magnifique. La façon dont Koume la dessine magnifique son côté louve et contribue à directement la rendre attachante à mes yeux. Sur ce point, Ototo a eu la bonne idée d’insérer les pages couleurs à l’intérieur du récit et non pas au début comme cela se fait toujours. Ainsi, la découverte de Holo a lieu en couleurs ! Petite remarque sur un point : Holo étant un animal avant tout, on la découvre totalement nue et une autre scène de nudité a lieu pas la suite compte tenu de l’absence de pudeur d’un animal.

Mais cette qualité d’illustration ne s’arrête pas au personnage de Holo, même si on sent que c’est sur elle que le travail a du être le plus important. Les dessins dans leur globalité sont magnifiques, avec des décors détaillés et des personnages très expressifs. L’expressivité des personnages étant un élément fondamental dans ce récit pour deux raisons. La première est que le marchandage a un rôle important dans l’histoire, et Holo est capable de voir si les gens mentent ou non. Ainsi, les expressions de visage sont intéressantes à lire de ce point de vue. Mais surtout, la relation qui se noue entre Lawrence et Holo, et qui évolue déjà rapidement, est l’élément le plus remarquable selon moi de ce premier tome. De ce point de vue, en plus de l’écriture d’excellente qualité et du travail de caractérisation des deux personnages, de nombreux détails visuels tout simples contribuent à apporter du corps à leur relation. Cela peut aller d’un échange de regards à un sourire en passant par une main sur l’épaule. C’est simple comme je l’ai dit, mais ça fonctionne très bien et ça nous fait directement accrocher au duo et à leur relation.

On remarque également que dès ce premier tome le marchandage joue un rôle important, Lawrence ayant besoin de vendre ses produits pour vivre. De plus, il est approché par quelqu’un lui proposant un marché visant à les enrichir sur fond de changement de monnaie. Un deal un peu douteux qui continuera dans le second tome (et au-delà ?) qui permet d’expliquer comment fonctionne la fabrication de monnaie et son importance au niveau politique. Un élément d’intrigue très intéressant donc qui donne du corps à cet univers une fois de plus.

Avant de terminer, un petit mot sur l’édition dont j’ai rapidement parlé. Comme je l’ai dit, garder les pages couleur pour la découverte de Holo était une excellente idée. En dehors de ça, on a une impression et une traduction de qualité, une couverture magnifique et un format un petit peu plus grand que le format poche classique, ce qui fait toujours plaisir. Un excellent travail de la part de Ototo en somme.

En résumé, ce premier tome pose des bases très solides au récit, mais comme je l’ai dit plus tôt, c’est surtout les deux personnages principaux (Holo en particulier) qui font mouche et qui m’ont déjà beaucoup touché dans leur relation. De ce fait, je peux sans problème qualifier ce premier tome de gros coup de cœur de par son ambiance chaleureuse, ses dessins magnifiques et ses deux personnages principaux attachants. Je n’ai aucun doute sur le fait que l’évolution de leur relation sera passionnante à suivre et je n’ai qu’une hâte, continuer le voyage à leurs côtés !

6 commentaires

  1. J’avais oublié de te le dire à chaque fois que je lis tes avis mais je le fais maintenant, tu as une approche intéressante de rédaction, c’est très détaillé et complet je trouve, tout en allant aux éléments essentiels.
    Ça fait un moment que j’entends parler de cette histoire, c’est chouette que tu aies apprécié.

    J'aime

  2. Bonsoir,

    Mais quelle belle chronique dis-moi ! J’aime ton analyse et cela me donne terriblement envie de (enfin) me lancer dans cette série. Pour me consoler j’ai déjà visionné l’anime (merci Netflix) que j’ai grandement apprécié. Mais comme tu le dis, ce titre a tout pour me plaire. D’une part l’élément fantastique avec Holo, d’autre part celle-ci est une louve (oui, je sais, cela peut paraître dérisoire mais cela à son importance)

    De plus, j’ai beaucoup aimé l’insertion de l’aspect économique dans lequel vit notre duo. Cela colle parfaitement à l’époque moyenâgeux. Avec ce titre nous partons à la découverte de contrées plus éloignées et sans histoire.

    Et pour terminer, on ne peut nier l’attachement que le lecteur a pour ce duo si affectif et fragile.

    C’est toujours un plaisir de te lire,

    Cordialement,
    Euphox 🦊

    Aimé par 1 personne

    • Bonsoir à toi, et merci pour ce commentaire. Ça me fait aussi plaisir de voir que ça fait plaisir de lire ce que j’écris. C’est vrai que ce premier tome m’a beaucoup séduit par ses différents aspects (le personnage de Holo et le duo qu’elle forme avec Lawrence en tête) et j’ai hâte de continuer. Ce sera d’ailleurs avec grand plaisir que je partagerai ma lecture des tomes suivants sur le blog.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.