Mon avis sur… My Hero Academia T.17 de Kohei Horikoshi

lemillion.jpg

My Hero Academia est certainement le shonen actuel qui me fait le plus vibrer, et j’attends donc chaque tome avec une impatience non dissimulée. Qu’en est-il donc de ce 17e tome, sorti le 3 janvier ?

Autant tuer le suspense tout de suite, il reste au même niveau d’excellence que ce à quoi nous a habitué la série. Comme son titre l’indique, ce tome donne la vedette à Lemillion (Mirio Togata dans le civil), qui va affronter Overhaul pour sauver la petite Eri. Ainsi, on va enfin voir le jeune prodige en action et ses compétences en combat ne déçoivent pas. Sa maîtrise de son alter est bluffante, il est capable d’esquiver toutes sortes d’attaques tout en frappant dans le mille. C’est un plaisir visuel de le voir en action, comme d’habitude avec Horikoshi, dont la maîtrise formelle est toujours aussi bluffante.

On assistera durant le tome à un flashback montrant comment Mirio a appris à maîtriser son alter, compensant une faiblesse théorique par des efforts démesurés pour en faire une grande force. Cet aspect est très intéressant car il rappelle d’un certain côté Izuku et renvoie à un des leitmotiv de la série, à savoir ce qui fait un héros. Et de ce point de vue, Mirio représente une certaine vision de l’héroïsme. Déjà avec son nom de héros, Lemillion, qu’il porte car son objectif est de sauver un million de personnes. Mais aussi vis-à-vis des actions qu’il va faire dans ce tome.

Je vais devoir spoiler les événements du tome pour développer davantage ce point. J’invite donc ceux qui n’ont pas encore lu le tome à passer le paragraphe suivant pour éviter les révélations…

En effet, les ennemis ont réussi à fabriquer de balles détruisant les alter des héros. Et alors que Lemillion est absolument intouchable en raison de sa maîtrise de son alter, un des hommes d’Overhaul a l’idée de viser la petite Eri durant l’affrontement, forçant Mirio à se mettre devant elle pour la sauver. À partir de là, il se retrouve sans alter mais continue un combat désormais perdu d’avance pour la protéger. Evidemment, le combat va tourner à son désavantage et il sera gravement blessé, mais c’est justement cela qui met en avant son héroïsme et qui m’a personnellement fait vibrer : le voir prêt à tout endurer pour protéger quelqu’un. Cela m’a rappelé la scène du tome 9 où Izuku devient véritablement un héros en protégeant Kota d’un adversaire beaucoup plus fort au péril de sa vie (qui reste actuellement un des moments les plus forts du manga à mes yeux).

Je n’en dirai pas beaucoup plus sur le reste du tome, si ce n’est que les événements qui suivent risque de laisser des traces pour la suite de la série. Et on finit ce volume avec un cliffhanger d’une grande puissance qui annonce la fin de l’arc en cours, et un combat dantesque entre Izuku et Overhaul. Ainsi, alors que la série maintient depuis le début un niveau d’excellence très élevé ponctué de tomes tout simplement extraordinaires (je pense en particulier aux tomes 9 et 11), on se retrouve ici avec un volume qui appartient au haut du panier.

En résumé, ce 17e tome de My Hero Academia ne déçoit en aucun cas. On reste dans une série qui ne faiblit à aucun moment, chaque tome est au moins excellent. Celui-ci est clairement brillant dans son utilisation des codes du shonen nekketsu et la caractérisation qui est faite des personnages. Lemillion se révèle, aussi bien dans l’action qu’au niveau émotionnel, ce qui parvient à me faire vibrer durant tout le tome. Avec en bonus un cliffhanger final qui ne donne qu’une envie :que le tome suivant arrive au plus vite chez nous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.